MENU ZINFOS
Culture

Le bharata natyam, à l’origine de la danse traditionnelle tamoule


- Publié le Lundi 17 Juin 2013 à 14:16 | Lu 2251 fois

Le bharata natyam, à l’origine de la danse traditionnelle tamoule
A 25 kilomètres de Chennaï, une école de danse perpétue une tradition millénaire qui a bien failli disparaître : le bharata natyam. Dans la poussière de la route, les motocyclettes virevoltent d’agilité pour éviter les camions qui surgissent du macadam, rugissant au son des klaxons comme autant de monstres défiant les plus habiles conducteurs.


Le bharata natyam, à l’origine de la danse traditionnelle tamoule

Le bharata natyam, à l’origine de la danse traditionnelle tamoule
Le bus file à travers les routes de campagne, les petites échoppes disparaissent dans le rétroviseur, sous l’œil impassible de quelques vaches sacrées indifférentes au brouhaha ambiant, bovidés au flegme tout britannique.
Chennaïe, (l’ex Madras) s’éloigne pour laisser la place à de vastes étendues bordées de palmiers, où de ci de là de grands buldings en construction surgissent de la campagne.


Le bharata natyam, à l’origine de la danse traditionnelle tamoule
L’Ecole Dakshinchitra est à 30 minutes de la capitale du Tamil Nadou. Une école située dans un complexe qui reproduit des bâtisses du siècle dernier dans la plus pure tradition des menuisiers de l’époque. Faites de bois, le toit recouvert de tuiles, ce type d’architecture cède bien trop souvent la place à des immeubles en béton, plus faciles d’entretiens.

Le bharata natyam, à l’origine de la danse traditionnelle tamoule
Un petit goût de paradis dans ce dédale de chemins bordés de flamboyants en fleurs (nous sommes dans l’hémisphère nord). Des artisans sculptent des verreries pour les touristes, et les petites boutiques de souvenirs croulent sous les statues de Krishna et les bracelets en or fin.


Le bharata natyam, à l’origine de la danse traditionnelle tamoule
Vincent Pinault, professeur au Conservatoire Régional de la Réunion (CRR), est notre guide pour l’occasion, lui qui a passé huit années dans l’école la plus réputée d’Inde à Chennaïe.

Dans la grande salle de répétition les artistes prennent place, les hommes torse nus parés de bijoux lumineux, les jeunes filles vêtues de parures étincelantes. La musique résonne sous les boiseries, et les pales des ventilateurs suffisent à peine à rafraîchir la pièce aux murs de briques. Pour un spectacle inoubliable, de grâce, de couleurs et de magie.


Le bharata natyam, à l’origine de la danse traditionnelle tamoule
Originaire du Sud de l’Inde, le bharata natyam est une forme de danse classique dont le nom provient de Bharata, l'Inde et de natyam, le mot tamoul pour danse (en réalité bharatanatyam signifie "danse musique théâtre" intraduisible en français). C'est l'une des plus anciennes danses indiennes. Art martial à la base, elle était liée aux pratiques religieuses dès son origine. Avec le temps, elle fut interdite sous la domination anglaise, mais autorisée dans les comptoirs français dans le Sud du pays.

Le bharata natyam, à l’origine de la danse traditionnelle tamoule
Sauvée, au début du XXe siècle d'un oubli presque total par Rukmini Devi Arundale, qui lança en 1936 la fondation Kalakshetra dans les environs de Chennai. Cette femme, qui défraya la chronique en son temps pour avoir épousé en 1921 un Européen à l’âge de 17 ans, a ainsi joué un rôle majeur dans la sauvegarde de cet art millénaire.
Le bharata natyam est une danse de soliste dont l'apprentissage est très difficile et très long. Souvent enseignée aujourd'hui aux jeunes filles, elle est restée ouverte aux garçons.

Le bharata natyam, à l’origine de la danse traditionnelle tamoule

Le bharata natyam, à l’origine de la danse traditionnelle tamoule

Le bharata natyam, à l’origine de la danse traditionnelle tamoule

Le bharata natyam, à l’origine de la danse traditionnelle tamoule

Le bharata natyam, à l’origine de la danse traditionnelle tamoule



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes