National

Le bateau de Maître Gims prend feu sur la cote Corse

Lundi 26 Août 2019 - 16:13

Dimanche après-midi, une vedette, West Indies, a fait naufrage au large de Bonifacio (Corse-du-Sud). Il s'agit d'un bateau de 24 mètres de long, qui était au mouillage à 400 mètres au large de Sant'Amanza, et dont les moteurs ont pris feu selon la préfecture maritime rapporte AltaFrequenza

Le rappeur Gim's, se trouvait à bord du bateau, il devait se produire à Bastia le dimanche soir.

Les six passagers ont pu s'extraire sains et saufs du bateau et rejoindre la côte à bord d'un semi-rigide. Pompiers, douanes, gendarmerie maritime et SNSM se sont rendus sur place afin de porter secours aux personnes à bord. La SNSM a dû déployer un barrage anti-pollution de 150 mètres.
Regis Labrousse
Lu 4224 fois




1.Posté par Jean HUET le 27/08/2019 13:53

En quoi cela nous intéresse-t-il ?

2.Posté par Ti Tangue Zilé zone le 27/08/2019 19:07

Pollueur ...musique et environnement

3.Posté par parlamer le 27/08/2019 23:59

cet article est une pilule lavage de cerveau de presse libérale ^^

à destination du citoyen nouveau lobotomisé

4.Posté par samba yékouye le 28/08/2019 09:44

francément on samba yékouye dé tout çà... yi pollue pandant que nout fréle nout soeur sont pa miyé à fransir ya méditétanéee pou voi mélleu vie en yérope... donc on samaba yékouye... et pi il vi au maroc ... il chie si ya france ... vous mottonez à lui donnez du crédit... yé plus à léche ye ki du roi mohamed du maroc... grasse à vot yargent il vous met dan'zot fesse....

5.Posté par Atterré le 28/08/2019 11:03

Il paraît qu'il met le 'feu" où il passe ! ! !

6.Posté par Modeste le 28/08/2019 15:07

qu'est ce qu'on s'en fout!

7.Posté par Thierrymassicot le 28/08/2019 20:55

3.Posté par parlamer

Toi t'en es un beau lobotomisé...Toujours en train de répandre ton vomi....Qu'est ce que tu considères comme positif, agréable et beau dans la vie???

8.Posté par parlamer le 29/08/2019 19:38

à l'asticot

ce qui est beau c'est l"absence de commentaires de faux humanistes donneurs de leçons

la musique de bach , rameau ou plus récent Carbon Based Lifeforms , ou Seasick Steve

et les fleurs du jardin

le rap est en général une grosse merde et donner une valeur culturelle ou informative sur la vie des

faiseurs der bruits de cave est l'expression de la dégénérescence de la société

9.Posté par Le Jacobin le 31/08/2019 10:27

les affaires de voyous nous avons déjà suffisamment chez nous, pas besoin de ramener d'autre, il à un avantage c'est lui au moins il connaît l'auteur, j'(ai mon idée qui est la même que la sienne.

10.Posté par Thierrymassicot le 31/08/2019 18:37 (depuis mobile)

Maître Gims, c''est pas Booba.. Il est clean

11.Posté par parlamer le 01/09/2019 07:08

paroles pris au hasard:
"Posé dans le quartier, trop froid pour rouler, là à se demander combien de fois la mort m'a frolé

Y'a des potes qui ont percé, d'autres passent la serpillère, d'autres H.P, Starfiloullah jnouney

Mon public est spécial, c'est c'que je voulais, dans l'viano, y'a du Meugi puis d'un coup c'est du Vianney

Je sais que ça vous rassure de dire que je ne rappe plus, le serveur est paro,
depuis tout à l'heure je bois de la Red Bull"

on peu constater le niveau avancé de dégradation de l'expression....pour certain foncer dans un mur c'est du progressisme

12.Posté par Thierrymassicot@orange.fr le 01/09/2019 09:26 (depuis mobile)

La licence poétique ne construit jamais un mur ou pourrait se fracasser l''''''''''''''''''''''''''''''''Humanité.. Les négationnistes, les climat sceptiques eux à cause de leur bêtise ne se rendent même pas compte du danger de leur position.Plus personne ne les écoute. Ouf !!!

13.Posté par parlamer le 01/09/2019 15:15

bien sur , il suffit de voir l'évolution du vote populaire pour comprendre qui rêve et qui est dans le réel ....

que ce soit au niveau national , local ou international , ....

curieusement on est entouré de salauds pourris , pas besoins de donner des noms

on nous rabâche les oreilles avec les mêmes sauf que la liste s'agrandi de jours en jours....

Pour la poésie , désolé mais je préféré La Fontaine, ses fables nous apprends toujours beaucoup

par exemple un asticot qui se prend pour un bœuf, zut c'est une grenouille .....

pas grave c'est du pareil au même, vanité quand tu nous tiens....

14.Posté par Thierrymassicot le 01/09/2019 17:48 (depuis mobile)

ses fables nous apprends toujours beaucoup 😂😂😂😂

Sacré bouffon !!! Il faut savoir faire les accords... "ses fables nous apprennent toujours beaucoup" La c''est correct, analphabète 😜😜😜

15.Posté par JORI le 01/09/2019 18:19 (depuis mobile)

12. Massicot. Les climato sceptiques veulent toujours savoir ce qui a fait passer notre terre de l''ère glacière à la suivante alors même que l''homme n''existait peut être pas encore ?. Alors dire que l''homme serait responsable du réchauffement !!!

16.Posté par JORI le 01/09/2019 18:22 (depuis mobile)

13. Parlamer. C'est peut-être parce que vous n'êtes pas un salaud, ni un pourri que vous ne voulez pas vous présenter à une élection. Dès lors la place est libre pour les salauds et pourris !!.

17.Posté par Thierrymassicot le 01/09/2019 18:48 (depuis mobile)

Jory, le volcanisme, Jory, le volcanisme....

18.Posté par parlamer le 01/09/2019 19:26


c'est vrais que j'ai fais une faute de grammaire, et je suis immédiatement corrige

par le donneur de leçon vaniteux à l'insulte facile.

je me demande si il se comporte de même dans la rue au Port.

19.Posté par JORI le 01/09/2019 20:50 (depuis mobile)

17. Thierrylasticot. Merci pour l'info que je transmettrai aux scientifiques qui l'ignorent.

20.Posté par Thierrymassicot le 01/09/2019 21:14 (depuis mobile)

Portois un jour, portois toujours, "l'anal fat bête" 🤣🤣🤣🤣

21.Posté par JORI le 01/09/2019 22:51 (depuis mobile)

17. Thierrylasticot. Après vérification, votre explication semble erronée. Veuillez la revoir avant de raconter n''importe quoi.

22.Posté par attention le 02/09/2019 17:19

A 17 et 21

Je vois, depuis notre dernière discussion (les climato-réalistes) que 17 s'est fait de nouveaux amis.

Si le volcanisme est responsable du réchauffement climatique (théorie de l'effet de serre pronée par 17 - je ne sais plus quel nom lui donner), comment expliquez-vous (17) que la planète Mars se réchauffe sérieusement depuis 20/30 ans ? Alors que l'activité volcanique y est NULLE depuis un moment. https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/univers-mars-son-atmosphere-rechauffe-aussi-10658/

Pouvez-vous m'expliquer pourquoi la Nasa qualifie de "dramatiques" les changements actuellement en cours sur Vénus, io, Mars ?

Fort de votre formation scientifique (déduction, en vous lisant), pouvez-vous accepter l'idée que l'augmentation du Co2 est une conséquence du réchauffement et non sa cause (pour la part majoritaire, qui n'est pas imputable à l'human) ?

"La théorie de ces cycles est basée sur des modifications périodiques de l'excentricité de l'orbite de la Terre et de l'obliquité de son axe de rotation. Ils ont été découverts par le calcul du mathématicien, géophysicien, astronome et climatologue d'origine serbe Milutin Milankovitch, entre 1920 et 1941. Ces modifications sont causées par l'attraction gravitationnelle des autres planètes du Système solaire, en particulier Jupiter et Saturne, du fait de leurs masses importantes, mais aussi Vénus de par sa proximité. Comme excentricité et obliquité gouvernent l'insolation et les saisons sur Terre, ces modifications changent le climat et, au cours des derniers millions d'années, sont clairement associées aux glaciations."

Cet extrait provient du lien suivant, qui indique que les cycles de Milankovitch sont intégralement validés ! https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/climatologie-changement-climatique-theorie-milankovitch-prediction-confirmee-60139/

En fait, comme je l'indiquais dans l'autre sujet, c'est tout le système solaire qui se réchauffe.

Les modèles mathématiques proposés par la professeure Valentina Zharkova devant la Royal Astronomical Society (GB) sont fiables (jusqu'à preuve du contraire) et prévoient un refroidissement climatique (vers 2030-2040) causé par une future diminution de 60% de l'activité solaire (petite glaciation).

Une question d'ordre pratique se pose alors: l'interdiction des énergies fossiles dès 2040 est-elle pertinente, sachant que les batteries d'un véhicule électrique se déchargent avec le froid ?

En réalité, il n'est pas impossible que la hausse des éruptions volcaniques (votre Piton de La Fournaise par exemple) soit la cause et non la conséquence: un nombre croissant de rayons cosmiques chauffent les muons dans le magma sous-marin qui est riche en silice et celà provoque le réchauffement de la Terre (souvenez-vous du film "2012", en lequel ils incriminaient les neutrinos). Des éruptions hautes (plus de 10 km d'altitude) provoquant un refroidissement de la planète car les particules bloquent la lumière du soleil. Voir activité volcanique en Asie). https://www.researchgate.net/publication/234022172_Explosive_volcanic_eruptions_triggered_by_cosmic_rays_Volcano_as_a_bubble_chamber

Jettez également un oeil sur les publications du Dr Alexey Dmitriev.

Bon courage.

23.Posté par Thierrymassicot le 02/09/2019 18:03

@Jory...
bien bien, je vois que apparemment tu t'es pris par la main et a effectué des recherches, comme un grand...C'est bien...Maintenant, si tu restes dans le déni, grand bien te fasses, arrête de me faire hièch ek tes questions où toutes les réponses sont déjà données par la paléo climatologie sérieuse ..99% de cette dernière.

24.Posté par Thierrymassicot le 02/09/2019 18:34

22.Posté par attention le 02/09/2019 17:19

Cher Monsieur, plus de 97% des scientifiques confirment que ce réchauffement, ce dérèglement climatique est directement la cause des activités humaines depuis la révolution industrielle au XIXème siécle...L'anthropocène, outre le dérèglement climatique est aussi la cause, ces vingt dernières années de la perte de plus de 70% de la biomasse des insectes,1/3 des oiseaux (en nombre) ...Ce sont les études scientifiques qui le confirment et cela ne souffre pas la contradiction pour les esprits doctes, l' Homme honnête............Alors cher monsieur, si faire l'autruche est votre mode de fonctionnement, it's your matter, not mine......Les collégiens et Lycéens sont 99% a être conscients du problème ainsi que 85% des français , bien plus encore dans les pays scandinaves et notamment la Suède dont est issue la jeune et courageuse Greta Thunberg, qui porte le message des scientifiques et met face à leur responsabilité envers l'Humanité les dirigeants de ce Monde..Vous continuez de vous posez des questions dont les réponses font consensus à 97%...Vous n'êtes, désolé pour vous et vos comparses, que portion congrue, ciron....

25.Posté par attention le 02/09/2019 20:35

24
- "plus de 97% des scientifiques confirment que ce réchauffement, ce dérèglement climatique est directement la cause des activités humaines":

Voici d'où provient votre préjugé:

"Naomi Oreskes est une source fréquemment citée. Elle PRÉTEND avoir examiné les résumés de 928 articles scientifiques et constaté que 75 % soutiennent l’idée que les activités humaines seraient responsables de l’essentiel du réchauffement observé sur les 50 dernières années...Elle oublie également de prendre acte qu’une étude publiée dans le journal Nature a noté que les résumés des publications scientifiques contiennent souvent des affirmations qui ne sont PAS démontrées dans les publications proprement dites."

"Une autre source fréquemment citée en faveur du consensus est un article dans Eos: Transactions of the American Geophysical Union. Cet article fait état des résultats d’un sondage en ligne en deux questions adressé à UN PANEL de scientifiques et prétend que « 97 % des climatologues sont d’accord ». La plupart des scientifiques qui doutent fortement d’un réchauffement climatique catastrophique d’origine humaine répondraient NEANMOINS « oui » aux deux questions. A contrario, le sondage reste muet sur le fait que l’impact des activités humaines – ou l’augmentation de température – soient ou non assez importants pour constituer un problème. Il omet également d’inclure les scientifiques les plus à même d’être au fait des causes naturelles des changements climatiques". https://www.contrepoints.org/2014/06/14/168805-le-mythe-des-97-de-consensus-sur-le-changement-climatique

En résumé, seul un panel choisi de scientifiques (du master au doctorat, ayant minoritairement publié) furent retenus. Au regard de la finalité du sondage, les questions étaient biaisées et allaient souvent à contre-sens de la pensée des répondants. Il serait plus rationnel de dire que 97% des scientifiques du panel retenu n'avaient d'autres choix de réponses, que ceux tendant à satisfaire une commande politique.

Concernant vos statistiques de population, je peux également vous affirmer que selon un sondage Ipsos "90% des Français ont conscience de la réalité du réchauffement climatique" MAIS "51% d'entre eux se considèrent mal voire très mal informés sur le sujet, ce qui peut biaiser leur vision du phénomène": Ici encore, un opportunisme politique interprètera ces résultats. Avez-vous dit "honnêteté" intellectuelle ? https://www.larecherche.fr/climat-sondage/les-fran%C3%A7ais-ont-une-vision-d%C3%A9form%C3%A9e-du-r%C3%A9chauffement-climatique

Restons centrés sur le sujet, qui est la cause du réchauffement climatique évoquée au commentaire n°15, soit bien avant l'apparition de l'homme. Je reprends mes précédentes hypothèses:
- Comment ( selon votre affirmation) le volcanisme a-t-il réchauffé le climat à la fin de l'ère glaciaire ? Pour nos lecteurs, veuillez fournir les liens démontrant vos affirmations svp.

- Comparativement, pourquoi la planète Mars se réchauffe-t-elle alors qu'aucun de ses volcans n'est en activité ?

26.Posté par Thierrymassicot le 02/09/2019 21:28

Et pourquoi vénus est elle plus chaude que Mars??? A cause de son énorme effet de serre...

C'est aussi le volcanisme qui a permis à la Terre de sortir de ses période dites "boule de neige" par rejet de CO2 et de retombées de scories à la surface de la glace balançant ainsi l'effet albedo...C'est une hypothèse que la Terre boule de neige mais généralement admise par les géologues au moins 3 périodes recensées....

Pour Mars, se sont a priori des vents de poussières qui ont recouverts quelques portions de glace des pôles martiens et par réduction d'albédo (moindre renvois des infrarouges) font que l'atmosphère martienne s'est réchauffée...........Et la même chose se produit par réaction en chaîne sur Terre, à cause de nos émissions de gaz à effet de serre CO2, méthane, nous avons créé un effet "couvercle de marmite" dans la haute atmosphère empêchant les infrarouges de se perdre lors de leur réémission dans l'espace...La conséquence est un réchauffement globale de l'atmosphère induisant la fonte de la surface des glaces polaires diminuant l'effet albédo, la fonte du permafrost (sol gelé), permettant le relargage du méthane qui en était prisonnier, et la machine s'affole...C'est l'effet domino........J'espère que vous comprenez mieux maintenant...Il faut un peu vulgariser pour être compris, j'espère avoir été assez limpide.....

27.Posté par JORI le 02/09/2019 22:47 (depuis mobile)

23. Thierrylasticot. Si quelqu'un reste dans le déni, c'est vous, car il vous suffit de regarder sur le net pour vous apercevoir que le volcanisme, contrairement à ce que vous dites, n'est pas à l'origine de la disparition de l'ère glacière.

28.Posté par attention le 03/09/2019 08:44

26:

Nous constatons une évolution positive dans une partie du raisonnement...Mais il semble essentiel de dissocier causalité et conséquences.

Les motivations des tenants de la thèse anthropique sont ici démasquées. Dans le lien qui suit, le co-fondateur et ancien président de Greenpeace Canada dénonce l'imposture: https://lesobservateurs.ch/2019/03/20/le-fondateur-de-greenpeace-denonce-le-canular-mondial-du-rechauffement-climatique-anthropique/

L'effet de serre sur Vénus n'est pas seulement lié au Co2 (conséquence), mais également à la vapeur d'eau, au dioxyde de soufre et SURTOUT aux nuages. L'ébauche d'atmosphère moins ténue de Mars, ci-dessous, nous expose les mécanismes: le sol se réchauffe en profondeur, fluidifie le magma, ce magma circule en réchauffant la glace, ce qui provoque des flux générant un plus fort magnétisme. Plus le magma se réchauffe (voir ce qui s'est récemment produit au Pôle nord terrestre) plus l'incidence est forte sur les courants marins. Ce qui crée ou déplace les nuages porteurs de glace, de neige ou d'eau vers d'autres régions. Il n'est pas improbable d'y voir bientôt des éruptions volcaniques, sur Mars.

L'hypothèse "boule de neige" (la conséquence) est corrigée par les analyses des carottes glaciaires démontrant formellement l'incidence du soleil sur notre climat (voir le sujet précédent, je l'ai déjà expliqué).

Une étude récente "souligne que le climat d’une planète, comme Mars ou même la Terre, peut entretenir des liens étroits avec le reste du système solaire." https://www.numerama.com/sciences/527159-dou-viennent-les-nuages-en-forme-de-barbe-a-papa-sur-mars.html/

Mais, dans le plan d'un système stellaire contemporain, il n'existe que des réchauffements localisés et non "global". Avez-vous seulement consulté la page que je vous proposais (toujours dans le précedent sujet relatif aux climato-sceptiques-réalistes) ?

Les nuages observés sur Mars seraient effectivement provoqués par la chûte des météorites et par l'érosion des volcans (sous l'effet du vent solaire). Ils contiennent davantage de cristaux et de vapeur d'eau (constatez que la glace des deux pôles martien a presque fondu).

Les chercheurs furent surpris d'y trouver une roche très riche en silice, la tridymite. Souvenez-vous de l'action de muons sur la silice du magma. Voilà une des raisons pouvant expliquer le réchauffement de l'ensemble des planètes du système solaire.

Je disais précédemment que les muons sont responsables du réchauffement du magma, par le biais de la silice qu'il contient: https://www.laterredufutur.com/accueil/les-rayons-cosmiques-declenchent-ils-des-tremblements-de-terre-et-des-eruptions-volcaniques/

Les rayons cosmiques sont souvent composés d'un proton. Ces protons ont une interraction avec les protons du rayonnement fossile (la faible énergie issue du big bang) et peuvent, dans la haute atmosphère de la Terre, créer des particules appelées pions. Les pions se désintègrent sur Terre en créant le muon, lequel s'associe un neutrino. Ces neutrinos conservent indéfiniment l'information, c'est à dire que presque rien ne les freine et ils traversent presque tout, même nos corps. https://www.atlantico.fr/decryptage/3577023/des-particules-cosmiques-tres-puissantes-foncent-sur-la-terre-actuellement-mais-personne-ne-sait-trop-pourquoi-jocelin-morisson

Avec une énergie moyenne de 1 milliard d'électron-volts (1GeV), ces particules traversent difficilement la ceinture de Van Alen. Mais l'on a déjà mesuré sur Terre un rayon de 320 GeV, ce qui devient incroyable mais l'on a récemment capté une particule de 450TeV (tera !!!) en Asie: l'effet sur l'Adn serait spectaculaire ! En traversant la matière, une friction provoque l'échauffement et plus ils voyagent vite, plus çà chauffe.

Mais il existe plus intéressant encore. Les neutrinos traversent la Terre de part en part. Une étude réalisée en Antarctique depuis 2006 a permis de détecter des neutrinos issu d'ORION (lien avec les pyramides ? ) qui ont traversé la Terre depuis le haut, d'autres trop verticaux dans leur trajectoire de sortie pour provenir d'ailleurs que du centre de la Terre. Or, ces particules cosmiques voyagent souvent avec un peu de matériau anti-matière...https://www.vice.com/amp/fr/article/d3jdmk/des-rayons-cosmiques-sortent-de-lantarctique-et-personne-ne-sait-pourquoi

29.Posté par attention le 03/09/2019 09:10

26:

Dans votre partie traitant du Co2, vous exposez les conséquences et non les causes. Voici deux liens expliquant pourquoi, la Terre maintennant son équilibre dans la rotation, la glace fondue à un endroit se reforme ailleurs.
Ce qui déplace son centre de gravité et par conséquent l'axe de rotation. Le pôle nord magnétique ne se situe plus au pôle nord géographique. L'albédo s'y adapte. Avez-vous comparé la position des étoiles durant ces deux dernières années, entre chaque saison ?

https://www.nationalgeographic.fr/environnement/alors-que-la-fonte-des-glaces-saccelere-certains-glaciers-se-reforment/

https://www.contrepoints.org/2019/08/08/350876-la-glace-du-groenland-fond-le-serieux-journalistique-aussi

En réalité, certains journalistes sont souvent démunis de toute culture scientifique et ne font que relayer "du sensationnel déjà pensé pour tous". N'avez-vous pas lu qu'à une époque, les Vikings se sont installés au Pôle nord car il y existait des prairies ? Ce ne sont pas des légendes, je vous l'assure.

30.Posté par Thierrymassicot le 03/09/2019 19:55

@ Attention

Mais vous vous rendez compte de ce que vous dites? Le CO2 une conséquence!, allez dire ça à un âne dans un pré, même lui va se plier en deux...Concernant les muons issus des pions, ils sont créés depuis que la Terre possède une atmosphère et par conséquent de tout temps, ils agissent mais de façon infinitésimale sur la température du magma....Ne parlons même pas des neutrinos, vous devriez savoir qu'il en passent plusieurs milliard par secondes à travers votre corps et que celui n'en ressent aucun effet de même que la Terre dans son entièreté...Et encore une phrase que vous dites qui est abracadabrantesque: " la Terre maintenant son équilibre dans la rotation, la glace fondue à un endroit se reforme ailleurs" Oui sauf que aujourd'hui, la Terre n'a pas basculé sur son axe et nous n'avons pas non plus assisté à une inversion du champ magnétique..

Je ne comprend pas votre confusion, votre déni farouche d'affronter la réalité, la peur sans doute, mais il faut essayer de la maitriser.....Sinon vous risquez de prendre fait et cause et abonder dans le sens d'un hurluberlu qui vous aura expliqué que les membres du GIEC sont tous des menteurs et que la véritable cause du réchauffement climatique et due à la perte de la biomasse des oiseaux et que le manque d'ailes qui ne battent plus ne permet plus par évaporation de maintenir une thermodynamique stable de notre atmosphère!!!!!!!!!!!!!!

Quand je suis malade je vais chez le médecin, pas chez le tisaneur...L'homéopathie c'est de la poudre de perlimpinpin, c'est une croyance, pas une science.....Il en est de même des climatosceptiques, ce sont des croyants pas des cartésiens......Le GIEC se sont des experts qui le composent, ce n'est pas un comité Théodule dont vous semblez faire parti...........Mais au final, peu importe, ici je vais vous exposer une une analogie qui me vient: Votre maison est foudroyée (cause naturelle donc, vous n'y êtes pour rien) un incendie se déclare...Vous appelez les pompiers....Je pense que si vous ne l'avez déjà fait, il vont vous intimer de fermer l'arrivée du gaz qui sans cette action va multiplier par 100 ou 1000 les dégâts occasionnés par la foudre et l'incendie qui vient de commencer....

Je pense que vous avez compris, mon analogie, peu importe ce que vous croyez au final, que le CO2 soit une conséquence et non une cause, que l'Homme soit responsable ou pas du dérèglement climatique, que se soient les muons qui en causant un réchauffement du magma (ça me fait quand même mal au cul de laisser dire que ceci influ en ce moment sur la température du globe...Mais bon, passons.) Maintenant, pour circonscrire l'incendie, on doit obligatoirement fermer le GAZ!!!! Réduire de façon drastique les émissions des gaz à effet de serre, le bétonnage des sols, et oui, il faut arrêter de prendre comme indice de richesse, de prospérité la sacro-sainte croissance...Sans décroissance, pas de survie pour l'Humanité...
Bon j'en reste la avec vous définitivement. Ou vous restez démagogue et tant pis pour vous, ou vous prenez la route de la raison et tant mieux pour vous....Moi j'ai fais ce que je devez faire avec vous...Plus, serait considéré comme de l'acharnement thérapeutique....

31.Posté par attention le 03/09/2019 22:12

30:

- "Oui sauf que aujourd'hui, la Terre n'a pas basculé sur son axe" :

Extrait de la presse: "De 15 km/an, le pôle se déplace depuis à une vitesse de 55 km/an. Résultat: il a déjà parcouru autant de distance depuis l'an 2000 que pendant l'intégralité du 20e siècle." https://amp.lefigaro.fr/sciences/2019/01/16/01008-20190116ARTFIG00296-le-pole-nord-magnetique-se-deplace-de-facon-etrange.php

Vous parlez beaucoup, mais l'information est rare. J'ai également remarqué que, faute d'arguments plausibles, vous insultez ou dénigrez ceux qui vous contredisent.


- "allez dire ça à un âne dans un pré, même lui va se plier en deux...":

C'est bien ce qu'il a fait, mais il n'en a visiblement pas conscience

32.Posté par Thierrymassicot le 04/09/2019 07:41 (depuis mobile)

@attention
Vos copiés-collés ne font de vous un expert en rien et surtout pas en science.. Je vous ai informé des réalités faites en ce que bon vous semble... Vous connaissez l''''adage : Quand le sage montre la Lune, l''''imbécile regarde son doigt.

33.Posté par attention le 04/09/2019 12:22

32:

En l'espèce, ce n'est pas la lune que je vous montrais, mais le soleil.

Je doute qu'un individu affirmant que le volcanisme est responsable de la fin de l'ère glaciaire soit une référence en matière de science.

Cette même science que vous réfutez lorsqu'elle ne cadre pas avec l'hypocrisie officielle. Je ne ressens pas l'utilité de justifier de ma compétence car vous n'avez probablement même pas pris le temps de consulter attentivement les liens qui avaient pour fonction d'éclairer ma prise de position.
J'ai pensé qu'il était utile que les lecteurs aient la faculté de penser par eux-mêmes, d'acquérir les notions en s'appuyant sur des données publiques. Il est navrant de relever que, si vous aviez fait preuve d'une plus grande ouverture d'esprit, nous aurions pu échanger ainsi nos points de vue. Je vous retourne la question: combien de fois, au cours de ces discussions, nous avez-vous soumis des travaux venant étayer vos affirmations pour le moins péremptoires, auquelles il faudrait religieusement croire et qui sont contredites par les faits ?

Les futurs bouleversements seront problématiques (au sens de potentiellement catastrophique). Est-ce ce qu'il faut dissimuler aux populations ? L'on pourrait construire beaucoup de choses avec cet agent issu du plus grand mensonge de notre histoire; mais qui en bénéficiera réellement pour se mettre à l'abri ? Vous ? J'en doute.

--------

Pour tous ceux qui souhaitent réellement s'informer sur l'imposture du réchauffement climatique, je vous propose deux autres sources:

- une excellente présentation du rapprochement réalisé par de nombreux scientifiques, entre l'activité solaire et notre climat http://www.pensee-unique.fr/theses.html

- Le Cern s'est appuyé sur les travaux de Swensmark, afin de vérifier si les rayons cosmiques avaient une incidence sur notre climat. Les résultats sont formels et démontrent que c'est bien le cas. Une ombre au tableau toutefois car le Cern semble désormais "bridé" dans ses conclusions alors que, contrairement au Giec, le Cern est composé de scientifiques qui réalisent de véritables expériences: https://www.climato-realistes.fr/svensmark-cloud-cern/

34.Posté par JORI le 04/09/2019 12:50 (depuis mobile)

32. Thierrymassicot. Parce que vous, vous êtes un expert ??. Vous parlez de réalités, mais est ce à dire que vous étiez présent au moment de la disparition de l'ère glacière pour affirmer que la cause en serait le volcanisme ?.

35.Posté par Thierrymassicot le 04/09/2019 20:49

33.Posté par attention le 04/09/2019 12:22


"En l'espèce, ce n'est pas la lune que je vous montrais, mais le soleil."


Ceci explique cela à regarder le soleil on se brûle la rétine et la cécité s'installe!

Mais quel est donc votre souci avec le GIEC???? Mais qu'est ce donc le GIEC qui vous dérange tant qui vous si peur? et bien voici:

C'est un organisme intergouvernemental ouvert à tous les pays membres de l'ONU. Il regroupe actuellement 195 États.

Il a été créé en 1988 par une initiative conjointe d'un certain nombre de pays, dont à l'époque les Etats-Unis, ayant pris conscience de l'ampleur du réchauffement climatique actuel. Ils s'étaient rendus compte du fait que ce phénomène réputé comme désastreux à terme pour l'humanité résulte essentiellement aujourd'hui du développement des activités industrielles productrices de CO2, principal gaz à effet de serre accélérateur du réchauffement.

Le GIEC dépend de l'Organisation météorologique mondiale et du Programme des Nations unies pour l'environnement.

Selon son statut « Il a pour mission d'évaluer, sans parti pris a priori, et de façon méthodique, claire et objective, les informations d'ordre scientifique, technique et socio-économique qui sont nécessaires pour mieux comprendre les risques liés au réchauffement climatique d'origine humaine, cerner plus précisément les conséquences possibles de ce changement et envisager d'éventuelles stratégies d'adaptation et d'atténuation. Il n'a pas pour mandat d'entreprendre des travaux de recherche ni de suivre l'évolution des variables climatologiques ou d'autres paramètres pertinents ».

Les évaluations de ce groupe sont principalement fondées sur des publications scientifiques et techniques dont la valeur scientifique est largement reconnue. Le cinquième rapport d'évaluation du GIEC a inspiré l'Accord de Paris, résultat de la COP21 qui s'est tenue au Bourget sous la présidence de François Hollande en 2015.

Les rapports du GIEC ont toujours été accusés de détournement scientifique par les industriels mondiaux du charbon et du pétrole, principaux agents de production de CO2 et s'appuyant sur de rares experts dits « climato-sceptiques. Ils ont prétendu, au contraire de toute évidence, que les travaux des très nombreux scientifiques s'exprimant dans ces rapports étaient financés par les producteurs d'énergies alternatives, solaire, éolien notamment. Aujourd'hui, il est prévisible que le prochain rapport fera l'objet des mêmes campagnes de diffamation. Il s'y ajoute l'opposition virulente de Donald Trump qui voit dans le GIEC un instrument de combat du reste du monde contre ce qu'il nomme encore la « domination absolue » des Etats-Unis.

Il reste qu'en pratique, un minimum d'observations montre que dans le monde et principalement aux Etats-Unis, les activités productrices de réchauffement dispose d'infiniment plus de ressources que celles faisant appel à des énergies propres. Même la Chine, qui se dit convaincue de la nécessité de tenir compte des rapports du GIEC, met encore en place beaucoup plus de centrales à charbon que de centrales nucléaires.

Comme les meilleurs climatologues prévoient pour la fin du siècle des élévations de température moyenne de plus de 3 ou 4 degrés, sinon davantage, par rapport à l'objectif de 1,5 degré considéré comme le maximum souhaitable par le GIEC, il est prévisible que le GIEC sera de plus en plus attaqué, comme n'ayant pas suffisamment anticipé cette catastrophe. Mais ce ne sera pas le GIEC qu'il faudra considéré comme responsable.

Les rapports du GIEC

1990 : Premier rapport d'évaluation. En 1992, le Sommet de la Terre, à Rio de Janeiro, adopte la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, dont découlent les différentes COP.

2007 : Le GIEC se partage le prix Nobel de la paix avec l'ancien vice-président américain Al Gore.

Hiver 2009-10 : Alors que la COP15 de Copenhague est un échec retentissant, le GIEC traverse un moment difficile rude. Au « Climategate » né du détournement de courriels de scientifiques succède la révélation d'une grossière erreur factuelle au sujet des glaciers himalayens. L'Indien Rajendra Pachauri, qui préside l'organisme, est accusé d'une double affaire de conflits d'intérêts et de harcèlement sexuel.

2013-14 : Le cinquième rapport d'évaluation est la pièce maîtresse de l'Accord de Paris, fruit de la COP21 qui se déroule au Bourget en 2015.

2015 : Alors que le GIEC entre dans son sixième cycle, l'économiste sud-coréen Hoesung Lee est élu à la tête de l'organisme. Quatrième président du GIEC, il succède à un Rajendra Pachaudi obligé de démissionner

2021 : Date prévue pour la publication du sixième rapport. Le rapport de synthèse est attendu en 2022.

Pour en savoir plus sur l'actualité de cette question, voir entre autres

https://www.lesechos.fr/monde/enjeux-internationaux/climat-dans-les-coulisses-du-giec-1127392

https://www.climatechangenews.com/2018/02/13/leaked-draft-summary-un-special-report-1-5c-climate-goal-full/

Voici Monsieur les faits....Maintenant restez dans votre bulle avec vos théories fumeuses, vos camarades conspirationnistes et tutti quanti.....Moi je fait confiance aux experts comme l'immense majorité, et la bande d'illuminés, il en faut toujours s'amuse, se pense docte en contestant le travail des experts...Elle n'en est que plus comique et en même temps pitoyable. Voila, j'en reste définitivement la avec vous...........Une dernière chose cependant, il me semble vous avoir expliqué que oncernant les muons issus des pions, ils sont créés depuis que la Terre possède une atmosphère et par conséquent de tout temps, ils agissent mais de façon infinitésimale sur la température du magma....Ne parlons même pas des neutrinos, vous devriez savoir qu'il en passent plusieurs milliard par secondes à travers votre corps et que celui n'en ressent aucun effet de même que la Terre dans son entièreté.

Et quand je vous parle d'inversion du champs magnétique vous me répondez déplacement déplacement du pôle!!! Vous ne maîtrisez pas le sujet, que j'ai étudié en 1ère année de DEUG B en géologie, à la faculté des sciences de Limoges....

36.Posté par attention le 05/09/2019 12:10

Vous venez de prendre la résolution d’argumenter et d’illustrer votre propos, ce dont je vous félicite. Nous pourrions, dans la même pensée, nous écarter tout aussi résolument des réactions épidermiques se traduisant par les excès de langage.

Un DEUG dîtes-vous ? Voilà qui est suffisant pour appréhender ce que j’ai à partager. Pour ma part, lorsque mes travaux, recherches et autres publications me le permettent, j’enseigne également à quelques professionnels (de niveau master par exemple). Par la force des choses, je fus contraint à une approche pluridisciplinaire (physique, mathématique, socio psychologie et autres sciences sociales), ce qui explique ma didactique. Maintenant que les présentations sont faites, allons dans le vif du sujet et ouvrons par l’habituelle plaisanterie :

En matière de cécité, j’ignore s’il faut plaindre les supporters de la thèse anthropique car le crédo est si dénué de fondements (le raisonnement scientifique non biaisé qui s’appuie sur des faits en considérant l’ENSEMBLE des variables et qui ne tient rien pour certain) que je m’interroge.

Avez-vous connaissance de l’expression « eschatologie écologiste » ? C’est ce que subit le monde depuis l’accession au pouvoir politique de certaines personnes revendiquant une fibre « verte ». Je vous cite : « il est prévisible que le Giec sera de plus en plus attaqué, comme n’ayant pas suffisamment anticipé cette catastrophe. Mais ce ne sera pas le Giec qu’il faudra considéré comme responsable ». Un certain prédicateur d’une certaine religion (je n’ai pas dit laquelle) m’avait dit à peu près la même chose : « convertissez-vous avant l’heure de la destruction et ne venez pas nous dire que nous serons responsables si vous refusez de le faire »…
Je cite une analyse du contexte sociopolitique américain : « Dans ce qui pourrait être une description du New Deal vert, Cohn (Norman, historien) avance que ces mouvements se sentent investis d'une mission extraordinaire, une lutte d'une importance exceptionnelle « différente de toutes les autres luttes historiques connues, un cataclysme dont le monde émergera totalement transformé et racheté [...], telle est l'essence même du phénomène récurrent qu'est le millénarisme révolutionnaire »… « La Bête est incarnée par des entreprises et des capitaux – ExxonMobil et ses sbires, comme vraisemblablement (ils ne sont pas nommés) Fox News, le Parti républicain et tout libéral, centriste ou personne de gauche au sens large ne souscrivant pas à la ligne de Justice Democrats, l'organisation de jeunes progressistes dont fait partie AOC. Donald Trump, naturellement, est l'Antéchrist. » https://www.lepoint.fr/debats/repentez-vous-le-chatiment-climatique-est-proche-16-06-2019-2319213_2.php

Pensez-vous sincèrement avoir échappé à ce segment en citant Donald Trump ?

A mon tour de vous décrire, pour la partie que vous trouverez sur la toile, ce qui s’y passe en coulisses, en vous indiquant les sources où l’information est vérifiable :

-« Mais quel est donc votre souci avec le GIEC ? » : Aucun. Je ne reproche jamais rien aux entités car ce sont les personnes qui les composent ou qui les influencent qui déterminent la ligne de conduite.

Source des extraits qui suivent : http://afs.viabloga.com/news/un-rechauffement-climatique ):

1– « Qu’est-ce-que le G.I.E.C. ? C’est une traduction (Groupement intergouvernemental d’étude du climat), de l’I.P.C.C. (Intergovernment Panel for Climate Change), aussitôt déformée dans les médias francophones pour: groupement international d’experts pour le climat. Les mots importants sont « intergouvernemental » qui montre la désignation par les gouvernements et « étude » qui ne parle pas d’experts) ».

2- Vous affirmez: « Il n’a pas pour mandat d’entreprendre des travaux de recherche ni de suivre l’évolution des variables climatologiques ou d’autres paramètres pertinents » : Si le Giec est - de par ses statuts - limité à compulser les travaux qu’il CHOISIT, qu’il ne tient pas compte « d’autres paramètres pertinents » tels que l’action du soleil ou des nuages ou du rayonnement cosmique, quelle est son utilité ? Quelle est la force de sa proposition lorsqu’il prétend que le seul réchauffement anthropique nous conduira à l’apocalypse ? Revoyons ensemble son véritable leitmotiv : Le Giec n’a-t-il pas pour obligation de limiter ses études aux publications démontrant que le Co2 d’origine humaine est responsable du réchauffement climatique et forcé d’ignorer les autres paramètres ? « Lorsque l’ONU a créé le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat en 1988, il a reçu le mandat d’examiner les causes du réchauffement d’origine humaine. Ce mandat prévoit donc que le GIEC doit ignorer l’influence du soleil sur le climat de la Terre. C’est ce qu’ont appris les scientifiques lors d’une réunion du GIEC en 1992 : À la surprise d’Eigil Friis-Christensen, chef de la division géophysique de l’Institut météorologique danois, il n’a pas été autorisé à présenter les résultats d’un article qu’il avait co-écrit dans le magazine Science et qui mettait en corrélation les taches solaires et les températures mondiales. » https://www.dreuz.info/2019/07/13/une-etude-scientifique-finlandaise-conclut-que-le-giec-se-trompe-il-ny-a-pas-de-preuves-que-le-changement-climatique-est-du-a-lhomme/

Je vous suggère de relire ou lire les statuts rédigés par l’United Nations Environment Program, où « il est demandé au GIEC de ne travailler que sur le ‘Réchauffement Climatique Anthropique’ – RCA ».
Lorsque le Giec viole la seconde loi de la thermodynamique en nous proposant un « forçage radiatif », je m’interroge. Lorsque, simulations informatiques à l’appui, le Giec nous apprend que les températures vont s’affoler (ce qui ne fut pas le cas jusqu’à présent, hors progression historiquement démontrée par les chercheurs situés hors de France) alors qu’il ne leur est pas permis de considérer les autres paramètres plus essentiels, je m’interroge.

Vous affirmez : « Les évaluations de ce groupe sont principalement fondées sur les publications scientifiques et techniques dont la valeur scientifique est largement reconnue ».
Reconnue par qui ? « Ces rapports (AR n° ) reflètent-ils exactement les positions des scientifiques ? Il paraît évident qu’on ne peut pas reprendre exactement les résultats des travaux, encore moins les «remarques» des auteurs. Mais nous avons eu connaissance de beaucoup de réfutations internes de la position officialisée, ce qui a parfois entraîné des démissions de personnalités pourtant choisies par des gouvernements membres. »

« Sur quels faits sont fondés les travaux ? D’abord officiellement, des données récupérées par deux ou trois organismes internationaux (deux américains et un anglais, ce qui limite un peu la diversité!) et des articles publiés dans la presse scientifique. Dans la pratique, on a eu l’aveu du GIEC qu’avaient été considérés comme dignes de foi, des documents obtenus beaucoup moins sérieusement (et, en général, provenant des O.N.G., type Greenpeace, W.W.F…) »

« Sur quelles bases sont pris en compte les travaux publiés ? Le principe est de ne prendre en compte que les travaux publiés dans plusieurs revues scientifiques à comité de lecture. Deux scandales ont montré que ce principe n’était pas systématiquement observé. (Utilisation de simples réflexions de touristes reçues par une ONG, interversion de chiffres dans les dates.) »

« Quels sont les outils utilisés pour travailler ? Il s’agit de modèles mathématiques informatisés. Le principe de ces outils est fortement critiqué par les spécialistes de la modélisation, qui expliquent qu’ils ne peuvent conclure que ce pourquoi on les a programmés avec les infos dont on les a nourris. »

Le Co2 est indispensable à la vie sur cette planète. Les études rigoureusement menées (je vous ai précédemment fourni les liens explicatifs) démontrent que la vie n’a jamais été aussi abondante que lorsque le Co2 était élevé et sans lui notre planète aurait une température moyenne de : moins 18 degrés. Vouloir réduire ce taux en-dessous de 150ppm est juste insensé car vous tuerez ainsi toute la flore et nous avec. La moyenne de 400 ppm que nous connaissons n’est pas LA norme car cette composition à varié au cours des millénaires, atteignant jusqu’à 7.000ppm ce qui induit que le réchauffement n’est pas, en sa causalité, corrélé au taux de Co2 mais aux nuages, aux arbres qui contribuent à les fabriquer, tout comme les aérosols obtenus lorsque les particules cosmiques se désintègrent dans l’atmosphère ou encore au soleil !
A supposer que vos semblables parviennent à réduire ce Co2, savez-vous quelle est la part actuelle du Co2 anthropique ? C’est ce qu’expose une équipe de chercheurs finlandais : « Au cours des cent dernières années, la température a augmenté d’environ 0,1 degré Celsius à cause du dioxyde de carbone, et la contribution humaine était d’environ 0,01 degré Celsius, » notent les chercheurs. Comme la part anthropique de l’augmentation du dioxyde de carbone est inférieure à 10 pour cent, nous n’avons pratiquement aucun changement climatique anthropique. Si nous tenons compte du fait que seule une petite partie de la concentration accrue de CO2 est anthropique, nous devons reconnaître que le changement climatique anthropique n’existe pas dans la pratique. » https://www.dreuz.info/2019/07/13/une-etude-scientifique-finlandaise-conclut-que-le-giec-se-trompe-il-ny-a-pas-de-preuves-que-le-changement-climatique-est-du-a-lhomme/

Je vous cite : « Comme les meilleurs climatologues prévoient pour la fin du siècle des élévations de température moyenne de plus de 3 ou 4 degrés, sinon davantage » :
Savez-vous que nous terminons bientôt le cycle solaire 24, étendu de 2008 à 2020. Que c’est celui en lequel nous recensons le moins de taches solaires (donc une plus faible activité du bouclier électromagnétique susceptible de dévier les rayons cosmiques qui nous parviennent désormais en plus grand nombre et à plus grande vitesse) ? Connaissez-vous les travaux du Dr Abdussamatov, de l’observatoire de St Petersbourg, qui propose l’arrivée d’un petit âge glaciaire ?
Ou encore ceux de la professeure Valentina Zharkova, docteure en astrophysique et en mathématiques appliquées ? Elle avait correctement évalué (avec une précision de 93%) le cycle solaire 24 et elle prévoit un petit âge glaciaire dès 2020 et qui durera 350 ou 400 ans. (Mais je vous ai déjà communiqué cette information).

Au sujet des muons, des études sont actuellement menées afin de déterminer dans quelles proportions ces particules cosmiques peuvent provoquer des cancers… Compte tenu de la progression de nos connaissances, nous découvrons que le comportement de ces éléments (muons et neutrinos) est nouveau, ce qui nécessite de plus amples études et j’évoquais présentement l’hypothèse qu’il ne faut pas écarter cette piste.

Je vous cite : « Et quand je vous parle d’inversion du champs magnétique vous me répondez déplacement déplacement du pôle !!! » :
Peut-être serait-il judicieux de vous relire avant de contribuer ? Vous me répondiez précédemment « Oui sauf que aujourd’hui, la terre n’a pas basculé sur son axe et nous n’avons pas non plus assisté à une inversion du champ magnétique». Et je proposais alors un lien expliquant que, si !, la Terre avait bien basculé sur son axe. L’idée de l’inversion du champ magnétique est de vous, c’est votre sujet, pas le mien…

Un positionnement politique a fait prendre aux chercheurs français un énorme retard par rapport à leurs confrères internationaux. C’est de l’obscurantisme.

Autres sources :
https://www.contrepoints.org/2018/01/22/307925-changement-climatique-on-disait-verite

https://www.contrepoints.org/2012/01/18/65134-climat-pourquoi-le-giec-nest-pas-credible

37.Posté par Thierrymassicot le 05/09/2019 15:03

Attention

Aïe Aîe.....Que de confusions....Comme aurait dit Princesse Erika " Trop de blablas, me dit cet homme la

38.Posté par Ouais... le 06/09/2019 21:59 (depuis mobile)

De maitre gims au rechauffement climatique, faut voir si gims avait un alibi pour la fin de l ere glaciere...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie