MENU ZINFOS
Océan Indien

Le Wakashio s’est brisé en deux


Le vraquier s’est brisé en deux ce samedi 15 août. Des équipes sont sur place afin de s’assurer que les hydrocarbures ne se déversent pas dans l’océan.

Par - Publié le Samedi 15 Août 2020 à 16:45 | Lu 16664 fois

Photo : zinfos-moris
Photo : zinfos-moris
Selon nos confrères de Zinfos-moris, le Wakashio s’est brisé en deux ce samedi 15 août. 

Le directeur des affaires maritimes, Alain Donat, a annoncé dans les colonnes du "Mauricien" que la partie avant allait être remorquée afin d’être coulée à 1.000 km des côtes. La partie arrière restera sur place pour le moment. 

L’état de la coque s’était détérioré dans la nuit, des écoulements d’huiles avaient été constatés hier.

L’accès aux plages a été interdit par les autorités.

Photo : zinfos-moris
Photo : zinfos-moris


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Karo le 15/08/2020 17:12

La suite est simple a Maurice!
On va pas se faire chier, on le tire au large et on coule... point barre
C est la methode écolo de ce gouvernement d abrutis!

2.Posté par L''''autre le 15/08/2020 17:22

Bonjour,
Le bateau s'est brisé au 2/3 (en partant de la proue), comme annoncé, il y a presque une semaine.
J'aurai préféré parier sur autre chose, dans d'autres circonstances.
Le peuple Mauricien a été remarquable dans sa réaction spontanée.
"Now this is not the end. It is not even the beginning of the end. but it is, perhaps, the end of the beginning".
Bonne journée

3.Posté par La reunion le 15/08/2020 17:26

C t à prévoir !! Courage cousin

4.Posté par LAMPION le 15/08/2020 17:33

La drogue a été trouvé ?

5.Posté par TICOQ le 15/08/2020 19:06

L'épave continuera a laisser échapper des centaines de litres de liquides toxiques de toutes sortes, mais on s'en fout, ça se passera à 1000 km des côtes et plusieurs centaines de mètres de profondeur. Depuis la surface on ne verra plus rien, problème réglé.

6.Posté par TICOQ le 15/08/2020 19:06

Au final, les marins d'eau douce on pu l'avoir la wifi ????

7.Posté par PEC-PEC le 15/08/2020 19:15

En voilà une idée qu'elle est bonne ! Non mais ça ne va pas bien d'aller encore polluer un peu plus loin et plus profond.....Cette ferraille ne pose pas de problème mais son contenu, OUI ! Avec tous les mensonges déjà dit que reste il dans ce bateau nul ne le sais, combien d'amiante sur les nombreuses canalisation et cloisons ?.....Un grand bidon comme ça , ça se remorque en Inde les numéro un de la casse de navire.....Une honte de plus dans cette affaire.

8.Posté par Le Jacobin le 15/08/2020 19:21

"Des équipes sont sur place afin de s’assurer que les hydrocarbures ne se déversent pas dans l’océan."

Si il se déverse pas dans l'Océan ce sera ou SVP ?

Il semblerait QUE !

9.Posté par parlamer le 15/08/2020 19:33

extrait!

' Méditerranée : Provocations turques en série
Ce jeudi, deux Rafale devaient gagner la Crète. Par ailleurs la frégate La Fayette et le porte-hélicoptères Tonnerre se dirigent vers ce qui pourrait devenir un théâtre d’opérations militaires, si le gouvernement islamiste turc persiste dans ses provocations à l’encontre de la Grèce. La tension est liée à l’annonce de l’envoi d’un navire de recherche de gisement pétrolier dans les eaux grecques.

Le navire Oruç Reis entend se livrer à des recherches de gisements, et s’est fait escorter par plusieurs bâtiments militaires. La Grèce ne pouvait pas faire moins que d’envoyer à son tour un navire de sa flotte militaire en prévision d’une violation de ses eaux territoriales annoncée. Erdogan entend en effet conforter sa revendication sur une zone maritime où ont été récemment identifiés d’importants gisements. Il est vrai que cette zone est beaucoup plus proche de la côte turque que de la côte grecque, mais la provocation turque n’est pas un acte isolé. Erdogan veut imposer une hégémonie turque sur la région, et il cherche à tester la détermination de la Grèce à refuser de se voir rogner sa souveraineté, et la détermination de ses alliés européens à lui apporter leur soutien.

Les Turcs n’ont pas choisi la France comme médiateur, ils entendent passer par le belge Charles Michel, qui préside actuellement le Conseil européen, et par Angela Merkel. Pourquoi ce choix ? Les mauvais esprits pourraient être tentés de soutenir que la concentration de Turcs en Belgique et surtout en Allemagne n’y est pas étrangère. L’Allemagne compterait actuellement de cinq à six millions de Turcs ou d’Allemands d’origine turque, vivant dans l’ouest du pays et à Berlin. Quant à la communauté turque de Belgique, elle représenterait environ 300 000 personnes (pour 11 millions d’habitants) et, surtout, cette communauté est concentrée à 50 % dans la région de Bruxelles. Il y a 60 ans, la Belgique identifiait à peine… 300 Turcs sur son territoire !

800 000 Turcs en France dont 200 000 clandestins

L’absence de statistiques ethniques interdit aux Français de savoir ce qu’il en est les concernant. Mais il y aurait 800 000 Turcs chez nous, dont 200 000 clandestins. Cette population est plus diluée sur notre territoire, avec des concentrations à Paris, Strasbourg et Lyon.

90 % de l’immigration turque se qualifie de religion musulmane. Et il serait intéressant de connaître, par sondage, l’opinion de cette communauté à l’égard de l’impérialisme turc actuel. Nous serions sans doute à des niveaux d’adhésion de l’ordre de 90 % également. A titre de comparaison, la France ne compterait que 50 000 ressortissants grecs.

Il y a donc un véritable problème que semblent découvrir actuellement les dirigeants européens, car en cas de soutien à la Grèce dans un conflit local, c’est à une véritable cinquième colonne que se trouverait potentiellement confrontée l’Europe de l’Ouest. Or « le danger d’un incident n’est pas exclu » a indiqué mardi le ministre grec des Affaires étrangères.'

10.Posté par vanessa lavachkiri le 15/08/2020 19:41

on ne sait pas post 4 on attend qu on nous dise ou est passé le coca cola pauvres cousins ils ont tous les malheurs sur le dos ça va etre compliqué a relever la tete couraz pou zot

11.Posté par lorema le 15/08/2020 19:51

A côté de la Réunion peut être chapeau.

12.Posté par Johny Walker le 15/08/2020 20:30

Post 1 KARO: Abruti toi-même, pauvre type tu portes la haine, je te plains!

13.Posté par Un Réunionnais à Maurice le 15/08/2020 20:49

@ post1 Karo :

Et le gouvernement d'abrutis Japonnais, avec ses camelotes qui polluent les mers, vous n'en parlez pas ?
Surtout que cet armateur japonnais n'en est pas à sa première connerie !
C'est facile de critiquer, le cul vissé sur une chaise devant son ordi, une petite île indépendante qui vit tranquille et n’emmerde personne !

14.Posté par Consciencedomoun le 15/08/2020 23:39

Il était temps! Foutez-moi ce bazar loin des Mascareignes, l'armateur Japonais doit dédommager pleinement,bravo au valeureux peuple Mauricien.
Et Laissez Maurice tranquille,
Un peu d'humilité,
On a des leçons à en tirer d'eux.
Nous et notre "vieille arrogance"

15.Posté par Jambalac le 16/08/2020 00:48

300 mètres de long ?
Remorquage jusqu'à la Reunion, on le fixe au bout de la NRL comme ça nous" avance un boute" sans besoin de galets mais faudra l'accord de caropapaye et de l'autre engin sinon ils bloquent car ils morts pou le transport.

16.Posté par Jambalac le 16/08/2020 01:01

9.Posté par parlamer
.....................................

Pourquoi la France veut jouer au gendarme de la Méditerranée ? Faut qu'elle reste un peu sa case. Y a qu'à voir l'Etat de la Libye après l'intervention de Sarkozy ?

On est plus apte a soutenir quiconque. On prend notre baise au Sahel, en Libye.

On est fort pour aller défendre les Grecs mais par contre face aux chinois on a baissé kilotte et pris la honte:

"Détroit de Taïwan : incident naval entre la France et la Chine

Des navires de guerre chinois ont intercepté un bâtiment de la marine française le 7 avril dans le détroit de Taïwan, a annoncé Pékin jeudi 25 avril.

La France «réaffirme son attachement à la liberté de navigation, conformément au droit de la mer», a indiqué un membre de l’entourage de la ministre des armées Florence Parly.

afp, le 25/04/2019"

Par contre les jours d'après Trump a envoyé un bateau sur le même parcours et là la Chine n'a pas bougé.

17.Posté par Enirsem le 16/08/2020 07:47

La partie avant allait être remorquée afin d’être coulée à 1.000 km des côtes (à gerber).... Incroyable de voir çà, tous ces salopards qui prennent les fonds marins pour une décharge, tous les océans sont pollués, aucun scupule, aucune moralité, aucun savoir vivre, le pognon toujours le pognon, rien que le pognon.... Y'a pas plus dégueulasse que l'être humain (un cancer pour la planète) il doit disparaitre et la nature doit reprendre ses droits .....

18.Posté par John Galt le 16/08/2020 09:23

écologie de merde attendre une semaine en 2020 pour siphonner le réservoir le fracas était orchestré par la mafia écolo

19.Posté par Le Jacobin le 16/08/2020 10:32

9.Posté par parlamer le 15/08/2020 19:33

Il y a une odeur de poudre en Europe Erdogan ne se cache pas d'être un islamiste, avant d'être un bon Musulman. Après les Kurdes il s'attaque à la Grèce.

20.Posté par A mon avis le 16/08/2020 17:32

@18.Posté par John Galt : votre commentaire est totalement débile !

21.Posté par John Galt le 17/08/2020 09:58

20.Posté par A mon avis le 16/08/2020 17:32
en quoi la réponse de John Galt est commentaire est totalement débile !
d'ailleurs Gréta a fini sa gréve l'écologie c'est de la merde "Quand je vois ce que je vois et que j'entends ce que j'entends, je suis bien content de penser de ce que je pense."

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes