MENU ZINFOS
Société

Le Tampon : Une case créole et des arbres remarquables rasés pour un projet immobilier


L’ancienne cure construite sur l'ex-propriété des Kerveguen mais aussi un camphrier bicentenaire sont voués à disparaitre. En lieu et place va prochainement être construite une résidence pour personnes âgées de 68 logements.

Par - Publié le Lundi 14 Septembre 2020 à 16:09 | Lu 14331 fois

Les propriétaires de la parcelle de plus de 5000 m2 ont vendu
Les propriétaires de la parcelle de plus de 5000 m2 ont vendu
C’est sur ces terres dans le quartier de Terrain Fleury que la ville du Tampon s’est notamment développée. En 1830, le comte Gabriel Le Coat de Kerveguen s’ y installe et se constitue un empire. De ce passé colonial, il ne reste plus grand chose. Le cimetière a été construit à côté de la première église de la ville, une case créole de 90 ans a été rasée récemment pour y bâtir un nouveau centre médical. Aujourd’hui, c’est au tour de l’ancienne cure d’être en sursis. Les propriétaires des terrains depuis près d'un siècle sont en passe de vendre. Un compromis a été signé. La case créole de 250 m2 va être détruite ainsi qu’un jardin aux essences rares.

Les bulldozers devraient ainsi faucher sur leur passage un magnifique camphrier installé depuis au moins 200 ans, un Ylang-Ylang, un Champac, des rosiers... Un crève-coeur pour la propriétaire qui n’a eu d’autres solutions que de vendre face aux investissements importants que constitue l’entretien d’une telle demeure. 

Yohan Latrin veille sur le patrimoine végétal de l'île
Yohan Latrin veille sur le patrimoine végétal de l'île
En lieu et place, va être édifiée une résidence "Senioriales" de 68 logements sur plusieurs étages et qui comprendra un espace commun en rez-de-chaussée. Seules les rangées de Jacarandas seront préservées. Selon les auteurs du projet, le camphrier de la cure ne pourra "a priori" être sauvegardé car attaqué par les termites. 

L'APN au secours 

En apprenant qu’un camphrier remarquable de 300 ans avait déjà été sacrifié non loin du chantier du centre médical un peu plus bas, Yohan Lartin de l’association APN (Amis des Plantes et de la Nature à la Réunion) s’est empressé d’aller à la rencontre de la propriétaire pour tenter de sauver les arbres condamnés. "J’espère pouvoir sauver un Ravintsara de 200 ans, aux nombreuses propriétés médicinales en le cernant pour ensuite le déplacer", explique le professionnel de l’horticulture.

Plusieurs paires de bras sont nécessaires pour faire le tour de ce camphrier, arbre aromatique aux propriétés multiples
Plusieurs paires de bras sont nécessaires pour faire le tour de ce camphrier, arbre aromatique aux propriétés multiples
Des marcottes ont également été réalisées sur les autres arbres pour ne pas perdre ce patrimoine végétal. Mais pour ce qui est du paysage, il sera modifié à jamais si le camphrier bicentenaire devait être abattu. "Un arbre qui représente un danger", a tenu à réagir les propriétaires des parcelles.

Visibles depuis l'espace en commun situé en rez-de-chaussée, seuls les Jacarandas sont maintenus dans le projet
Visibles depuis l'espace en commun situé en rez-de-chaussée, seuls les Jacarandas sont maintenus dans le projet


Prisca Bigot
En charge de la région sud de l'île, j'ai la main verte, le pied marin et la tête dans les nuages.... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par cafriplainoise le 14/09/2020 16:38

c'est bien de raser notre patrimoine et notre passé et d'ériger des blocs de béton pour y entasser les habitants... les arbres ne votent pas.... Voilà ce que font nos élus qui sont en place depuis des lustres....
au lieu de nous apprendre à vivre autrement, ils nous maintiennent la tete sous l'eau, fais zenfants y donnent logement et l'argent braguette.... Après eux le déluge, qu'auront nos enfants dans 30 ans, une ile bétonnée, plus d'arbres donc encore moins d'eau, montée de la délinquance car trop de proximité... Bref... et après le maire y critique parce que le président de Région y fait une route qui ne sert à rien, mais lui il laisse dénaturer sa commune

2.Posté par eh oui! le 14/09/2020 17:03

logique non , le patrimoine n'intéresse ni les élus ( malgré leurs larmes de crocodiles qui arrivent toujours après coup) ni les promoteurs , au contraire!
On essaie de noyer le poisson car "En lieu et place va prochainement être construite une résidence pour personnes âgées de 68 logements." donc de quoi apitoyer le bon peuple , c'est pour les vieux..;
Bon d'accord mais il faut quand même savoir que les placements et investissements d'aujourd'hui dans les maisons de retraite et autres lieux d'accueil des personnes âgées sont parmi les plus rentables !

3.Posté par Lila le 14/09/2020 18:22

Pourquoi la commune du Tampon n a pas fait jouer son droit de préemption? Seules les collectivités ont les moyens d acquérir et d entretenir ce type de biens ! c est vraiment dommage que notre patrimoine parte en fumée dans le silence général de tous nos élus ...

4.Posté par Ananass le 14/09/2020 18:29

Oh non!!! Nul archi nul
Comment laisse t-on faire ça?

5.Posté par Riviere Pascal le 14/09/2020 19:58

Bonjour ,
Les élus sont concernés à l'approche des élections. Ils font jouer le droit de préemption que s'ils sont intéressés personnellement.

6.Posté par Ouais... le 14/09/2020 19:59

C'est une propriété privée, qu il la rase au plus vite, avant que les défenseur de ceux qui ne les appartient pas s en mêle...

7.Posté par Zoizeau le 14/09/2020 20:02

C'est très désolant .

8.Posté par Marie le 14/09/2020 20:19

Un camphrier attaqué par les termites ???? Je n'y crois pas. Je possède une malle en camphre qui a des décennies et les termites ne s'y sont jamais installées.... C'est vraiment dommage que le Tampon par la politique de notre maire devienne une ville béton, au centre ville 2 maisons vont être détruites pour que le roi béton puisse s'installer en logements sociaux..... Bonjour les dégâts...et le manque d'eau... Et ensuite on se demande pourquoi la Réunion se désertifie, bientôt on ne saura plus où s'arrête le Tampon et où commence la Plaine des cafres... ah oui, heureusement qu'il y a les panneaux.... Le bon air du Tampon est bien enseveli.... et n'est plus qu'un vieux souvenir.

9.Posté par Zean le 14/09/2020 20:34

à la fin des années 50 et dans les années 60 c'était aussi une école

10.Posté par Abracadabra le 14/09/2020 20:55

L'île na ps assez place pour accueillir un projet comme ca.. 😭
C comme l'ancienne prison de saint Denis un hôtel 🏩 4 étoile 👌 super bien fait et quoi d'autre bientôt.

11.Posté par CAJAOP le 14/09/2020 22:54

Ces vieux arbres n'appartiennent à personne, ils sont la propriété de l'humanité. On peut même redire que dans ce cas , " LA PROPRIÉTÉ C'EST LE VOL" Les détruire est un acte CONTRE NATURE, contre la nature !

12.Posté par Covid 19 le 15/09/2020 00:45

Bientôt 68 personnes âgées de plus contaminées par le coronavirus...

13.Posté par Bin Bin le 15/09/2020 05:58

Bonjour

L'ARBRE QUI CACHE LA FORÊT....zote i connai...!!!

Forêt de CONS.

PS: Revenons à l'âge de pierre..

14.Posté par Ledoyen le 15/09/2020 06:27

C'est ça mieux vivre au tampon....

15.Posté par riverstar974 le 15/09/2020 07:46

C'est lamentable le patrimoine réunionnais disparait pour du béton. Je suis métropolitain, mais cela me peine de voir cela et que les réunionnais restent passifs devant ce gâchis

16.Posté par #lareunionnite le 15/09/2020 08:02


Les retours d'ascenseurs de nos élus se mettent en place

Une campagne électorale coûte cher...

Du laisser faire sur d'autres projets vont vite voir le jour.



17.Posté par Marie le 15/09/2020 09:28

Bonjour M. Riverstate 974 NON ne généralisez pas, les réunionnais sont conscients de ce qui se passe, si certains sont tétanisés par les "largesses" des élus d'autres se manifestent par des posts mis sur les réseaux mais malheureusement nous sommes démunis face aux lobbyes de la finances flattant les échos de nos élus... C'est triste wmais reconnaissez que notre roitelet national brade bien le patrimoine en métropole.... 😢😒😒

18.Posté par mister Magoo le 15/09/2020 10:47

On ne vit pas dans la naphtaline...
propriété privée, il fait ce qu'il veut le propriétaire.
le droit de propriété existe bien, alors quel est le problème ?

19.Posté par golf51 le 15/09/2020 11:29

Bien sûr que la propriété privé existe et doit être protégée mais on pourrait trouvé (les élus en particulier)
une solution pour sauver ce patrimoine végétal .
Il a traversé les années jusqu'à nous ,essayons de le sauver!
Bon courage à l'horticulteur .

20.Posté par Ma sonnerie le 15/09/2020 12:21

Propriétaire sans cervelle.
Mairie sans cervelle.

Que fait la DAC OI ????
Que font les assoc' de protection du patrimoine.. Y a urgence à classer nombre de propriétés à la Réunion.

21.Posté par Blablabla !!!!! le 15/09/2020 12:32

Mister magoo, tu es aussi navrant que ces élus, on peut construire en respectant l'environnement et le patrimoine !!!

22.Posté par wtf le 15/09/2020 13:06

On peut comprendre qu'une telle propriété vu les prix de l'immobilier, ne soit pas abordable au quidam et que ceux qui pourraient la financer, n'en sont sans doute pas intéressés et prennent encore plus cher...mais ailleurs.

Donc, d'un point de vue comptable, il et "facile" de justifier cette opération pour la "bonne cause" de nos séniors.

Mais au fond de cette affaire, c'est le manque de culture locale pour l'entretien, la rénovation, la habilitation...de ces choses qui caractérisent l'île. Il y a tellement de bâtiments à droite à gauche qui ont une vraie histoire et aujourd’hui en ruine abandonnée. De là à dire que par honte du passé coloniale on préfère cacher ça ? c'est surtout que c’est plus facile de détruire et vendre pour des sous, que d'entrer dans une dynamique de patrimoine culturel avec tout ce que cela suppose au niveau des création d'infrastructures locales et du personnel (compétents) qu'on met dedans. Fut-ce t'il de ce passé douloureux de l’esclavagisme (maison Deybassins étant un autre sujet) .

Nos élus auraient du, depuis déjà très longtemps, cherché à intégrer ce genre de bâtiment dans le giron des ministères de la culture successifs. Car le commun ne peut pas faire ce genre d'action et les municipalités ne s'occupe, par le biais de leur électorat restant, que les prochaines échéances pour se maintenir en place. Et comme la minorité qui vote encore, veut continuer dans leur état, face à une majorité qui refusent pour X raisons, d'aller voter pour du changement, ben rien ne changera.

23.Posté par MT CRISTO le 15/09/2020 14:06

HONTE à ceux qui autoriseront cela ! Les arbres les maudiront.

24.Posté par mister Magoo le 15/09/2020 16:22

post 21
il y a un plan d'urbanisme, c'est fait pour ça...

un arbre n'est un totem sacré...

25.Posté par néné le 15/09/2020 18:00

ce camphrier se trouve sur la parti haute du terrain a à peine à 10 m de la route je pense qu'il serait possible de le garder

26.Posté par Bin Bin le 16/09/2020 05:36

Faites en de la scieur bien camphrée .....
Don aux adeptes des toilettes sèches..

27.Posté par Sarah le 16/09/2020 07:39

Les termites ont généralement bon dos dans ce genre de projet, les archis et les maître d’ouvrage ne souhaitent pas s’embarrasser avec un arbre qui doit gêner la construction du parking, c’est plus simple de tout raser. Ces gens n’ont aucune conscience et détruisent le patrimoine contre un peu d’argent. Il y a sûrement moyen de faire autrement et de préserver la case et les arbres mais bon il faut réfléchir et ça n’est pas donné à tout le monde ...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes