MENU ZINFOS
Faits-divers

Le Tampon : Le ride psychotique du "skater invaincu"


Un Tamponnais a été condamné à de la prison ferme par le tribunal de Saint-Pierre. Alors qu'il souffre de troubles mentaux et était en rupture de soin, sa consommation de zamal lui a provoqué un long épisode psychotique durant plusieurs jours. Conséquence, il a terrorisé et blessé ceux qui se trouvaient sur sa route.

Par - Publié le Jeudi 24 Mars 2022 à 08:32

C’est calme et posé que Laurent* se présente à la barre du tribunal de Saint-Pierre. Le trentenaire s’exprime bien, parle poliment et reconnaît d’entrée tous les faits qui lui sont reprochés. Difficile de croire qu’il a semé la terreur pendant plusieurs jours entre Le Tampon et Saint-Pierre.

Son premier fait d’armes remonte au 5 février dernier. Il se rend à une boutique du Tampon pour acheter des cigarettes, mais n’a pas l’argent suffisant. Alors qu'il est particulièrement agité, une dispute éclate avec le commerçant, mais il finit par partir. 

À la fin de son service, le commerçant le voit de l’autre côté de la rue. Il va le voir pour parler, sans qu’il y ait de dispute. Lorsque celui-ci se retourne pour partir, Laurent l’attrape et le fait tomber violemment sur la tête. Alors qu'il est déjà inconscient, le jeune homme va s’acharner sur lui avant que des amis de la victime ne viennent mettre fin au lynchage. Laurent s’enfuit.

Quatre jours plus tard, c’est un employé du skatepark de Saint-Pierre qui tombe sur lui au petit matin. Laurent est agité et lui crie dessus. Il a des galets dans la main et frappe l’employé à la tête, qui se retrouve avec un trauma crânien et une plaie importante. Laurent prend la poudre d’escampette.

Enfin, le 11 février, vers 4h, une employée de la gare de Saint-Pierre prend son poste au guichet. Laurent vient lui expliquer qu’il a perdu sa carte de bus. L’employé lui propose un duplicata pour 5 euros, ce qui va provoquer la fureur du trentenaire. Il va frapper le distributeur de boissons avant d’exploser la vitre du comptoir à coup de poing. Il se saisit de 40 euros dans la caisse et s’enfuit. Cette fois, il sera interpellé quelques minutes plus tard.

C’est donc pour répondre de tous ces faits qu’il est présenté en comparution immédiate au tribunal judiciaire de Saint-Pierre. S’il reconnaît les faits, ses explications laissent pantois le tribunal.

Un épisode de psychose dangereux

Concernant l’agression du commerçant, il explique que ce dernier a voulu lui prendre son GSM. "Je me souviens, il a pris mon téléphone pour régler la somme. J’ai fait une projection de judo et j’ai tapé. Je suis parti, car ses amis venaient m’agresser en groupe", explique-t-il.

Concernant l’agression du skatepark, il justifie sa présence sur les lieux, car il était "un skater reconnu et invaincu pendant plusieurs années. Tout bon rider doit nettoyer son spot, c’est pour cela que j’avais les galets dans la main. Les enfants allaient arriver et l’endroit était sale. Je suis un pratiquant de cette discipline. J’ai fait mes preuves à un moment où ils ne soupçonnaient pas l’existence du terrain".

Enfin, pour l’agression à la gare de Saint-Pierre, il affirme avoir vu "l’opportunité, après 8 jours en tant que SDF, de pouvoir [se] choisir un repas". Et d'assurer : "Mon intention n’était pas de blesser".

L’expertise psychiatrique indique qu’il est bipolaire et a un traitement à suivre qu’il ne respecte pas. De plus, sa forte consommation de cannabis lui a provoqué une psychose chronique qui peut le rendre dangereux. Le rapport souligne une altération du discernement au moment des faits. Il a plusieurs fois été interné.

"C’est symptomatique de son comportement de l’époque où il s’en prenait à tout le monde. Ses propos étaient incohérents. Les victimes faisaient leur travail et ont fait face à une violence inédite. Il dégoupille comme un lion en cage", souligne la procureure. C’est pourquoi elle requiert 12 mois de prison, dont 6 avec sursis. La parquetière demande également une interdiction de se rendre à la gare routière de Saint-Pierre et une obligation de soin "qui est le nerf de la guerre dans ce dossier".

Pour Me Nathalie Pothin, qui défend Laurent, c’est la personnalité de son client "qui questionne. Il a un trouble de la personnalité. Il se trouvait en décompensation au moment des faits. Quand il prend son traitement, on a quelqu’un qui peut rentrer dans le moule de la société. Faut-il taper très fort pour penser que les choses changent ? Je ne suis pas certaine que la prison sur une longue durée soit adaptée". C’est pourquoi elle pense que la priorité doit être un accompagnement à sa sortie de détention.

Le tribunal va le condamner à 10 mois de prison, dont 5 mois avec sursis. Il voit également la révocation d’un sursis de 5 mois pour une précédente condamnation. Il a de plus obligation de suivre un traitement. 

*Prénom d'emprunt


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par nene le 24/03/2022 11:52

il n'a pas été arreté aprés la 1ere agression ?

2.Posté par Nono le 24/03/2022 12:06

Tout bon rider doit nettoyer son spot, c’est pour cela que j’avais les galets dans la main.

O_o

3.Posté par Toti le 24/03/2022 13:05

Haha...mdr quel justice..il fo attendre qu'il y a 1 mort mais meme sa la justice n'y arrive pas

4.Posté par Etcheverry le 24/03/2022 13:36

Incroyable le nombre de débiles que le tribunal laisse dehors avec des fois une 20 taine de condamnations....pitoyable île de justice a deux balles

5.Posté par chirock le 24/03/2022 16:35

Dit allô maman ou nounou. Trouve une âme sœur qui te réconcilie avec Jah spirit, que tu sois célébrer pour ta rédemption monsieur Laurent pour être évangéliser en Afrique avec ses mages qui sont réconciliant en la sainte pyramide de pierre d'angle. gloire aux dreadlocks et leur principauté d'amour. Luisante fleur de dieu.

6.Posté par cyclope exalté le 24/03/2022 19:59

Ou sont les zamaliens zinfonautes qui nous expliquent d'habitude que le zamal est inoffensif....ou alors que c'est un médicament qui soigne tout....selon leur degré d'ivresse cannabique du moment looool, quand ce n'est pas l'ingrédient miracle par lequel ils sont arrivés à une forme d'intelligence supérieure.

7.Posté par Luil le 25/03/2022 06:30

Pour le connaitre, c'est réellement un vrai psychotique et si il est e crise, extrement dangereux, sa place n'est pas en prison, je ne comprends pas ! il y a déjà fait un séjour, ça n'a rien changé. C'est un malade, et les malades ça se soignent par des médecins pas par des geoliers ! etonnant ce verdict. il abesoin de soin et d'encadrement strict dans une structure médicale fermée.

8.Posté par Acs le 25/03/2022 10:30

@cyclope exalté

T'es un bon, toi
T'as lu l'article ou bien tu t'es arrêté aux 3 premières lignes ?
Allez je t'aide :
"L’expertise psychiatrique indique qu’il est bipolaire et a un traitement à suivre qu’il ne respecte pas"

Autrement dit, pour toi et les autres commentaires débiles du dessus : le gars a une maladie

9.Posté par jojo le 25/03/2022 12:28

merde alors !.... en rupture de soins ... et , en plus, .... il ne paye rien en plus ! .... prison à vie ou décapitation, ... au choix ! ..

10.Posté par jojo le 25/03/2022 13:01

Ah bon ! la condamnation est 'totoche" .. matique , .... fallait le savoir .... !

11.Posté par Arrd le 25/03/2022 21:32

@cyclope exalté

Exalté... on va dire ça.
Cela dit, je vous invite à lire la multitude d'études émanant d'une multitude de pays, de laboratoires, de chercheurs différents, sur la question du cannabis et de ne pas limiter vos connaissances sur la question à la lecture de quelques articles de la presse locale. Faîtes l'effort de le faire, au mieux ça vous donnera quelques arguments solides pour appuyer vos dires, au pire vous devrez juste faire preuve d'un peu de bonne foi et admettre que vous vous êtes trompé.
Bonne lecture!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes