MENU ZINFOS
Politique

Le Tampon: Le neveu de Jacquet Hoarau obtient le marché des tableaux numériques interactifs


La campagne électorale est comme souvent propice aux révélations sur les pratiques supposément douteuses en matière de gestion des deniers publics. Nous avons confronté Jacquet Hoarau, 1er adjoint de la commune du Tampon, à des accusations de favoritisme dans l'attribution du marché des "TNI" dans les écoles de la ville. L'homme politique se défend naturellement de toute collusion dans le processus d'attribution.

Par PB - Publié le Mercredi 11 Mars 2020 à 23:18 | Lu 9525 fois

Le Tampon: Le neveu de Jacquet Hoarau obtient le marché des tableaux numériques interactifs
L'acquisition de tableaux numériques interactifs (TNI) par la mairie du Tampon fait jaser. Non pas que leur intérêt pédagogique puisse être remis en cause, mais c'est la proximité qui lie un élu de premier plan au gérant de la société qui a remporté la mise qui pose question. 

C'est en se disant "soucieuse de faire évoluer les outils d'apprentissage des écoliers tamponnais" que la mairie avait présenté son projet d'équiper les salles de classe de cet outil résolument dans l'air du temps. Précisons, pour ceux qui le découvrirait, que le TNI est un écran tactile censé remiser progressivement nos bons vieux tableaux classiques dans les placards. Remplacez la craie par un stylet et le tour est joué.

L’adoption d'un accord-cadre avec la société TMA Distribution avait été entériné lors du conseil municipal du 28 avril 2018. Un premier tableau 2.0 avait été installé dans une école de Trois-Mares fin 2018 pour une phase de test avant l'extension dans les autres écoles de la commune. 

Cet accord, décomposé en deux phases budgétées à 640.000 euros chacune, comprend l’acquisition des fameux tableaux numériques (pour une valeur de 3000€ l'unité), leur livraison, leur installation, la formation pour l'apprentissage de l'outil numérique et une garantie de 3 ans avec maintenance du matériel. 

La mairie communiquait en toute transparence en 2019 sur le calendrier de déploiement des tableaux ainsi que sur leur coût unitaire
La mairie communiquait en toute transparence en 2019 sur le calendrier de déploiement des tableaux ainsi que sur leur coût unitaire
Un marché à bons de commande attribué à la SARL TMA Distribution gérée par le neveu de Jacquet Hoarau, 1er adjoint au maire et ayant délégation pour les affaires financières, l’ordonnancement des dépenses et recettes mais également pour la commande publique.

Lors du passage en conseil municipal en avril 2018, l’affaire avait aussi été votée par l'élu. Mise au vote ce jour-là, elle portait donc clairement sur "l'acquisition de tableaux blancs interactifs pour les écoles maternelles, élémentaires et primaires du Tampon". Une innovation technologique qui avait d'ailleurs été présentée par le maire au recteur Vêlayoudom Marimoutou, en juin 2019, lors d'une démonstration du matériel au sein de l'école Vincent Séry de Trois-Mares.

Contacté ce mercredi 11 mars, Jacquet Hoarau se dit serein. "Je ne fais pas partie de la commission d’appel d’offres. C’est une entreprise comme n’importe quelle autre. Je n’ai fait que signer ce qui avait déjà été entériné. A mon niveau, ça s’arrête là", commente le 1er adjoint du Tampon.





1.Posté par Integrite ne paie pas le 12/03/2020 03:11 (depuis mobile)

Et pour notre cher président de région, sponsor de presse, rien à signaler . Pas de favoritisme évidement ...

2.Posté par GIRONDIN le 12/03/2020 06:35

''''du 28 avril 2018''''

C'est très bien de garder ce genre ''d'affaires'' sous le coude et de les sortir dans la dernière ligne droite. Il y a toujours un bon moment.

3.Posté par Lucky Luciano le 12/03/2020 03:44

lé baiser ôté !!!!

4.Posté par MEDIA : TRIBUNAL ? le 12/03/2020 06:54

A trois jour du scrutin municipal, la publication de ce type d'information pose question !

Cette affaire semble dater de 2018. On est en 2020.

S'il y a une anomalie sur un marché, c'est à un Juge de statuer.

Le fait de publier une pseudo information, peu documentée, qui est de nature à jeter le discrédit sur un candidat et qui n'est pas vérifiable par le lecteur lambda, est totalement antidémocratique.

Vous - Zinfos974 - portez là une responsabilité que vous ne semblez pas mesurer.

Vous creusez, peu à peu, la tombe de la liberté de la presse, car tôt ou tard, il y aura une rigidification de cette liberté, consécutive à l'abus qui en a été fait.

5.Posté par Momo le 12/03/2020 07:33

On aide ses amis comme on peu … en les favorisant de temps en temps en soubic !

6.Posté par Tikookoon le 12/03/2020 08:06 (depuis mobile)

S’il a voté l’affaire en conseil municipal il y a prise illégale d’intérêts !
Que fait le procureur ?

7.Posté par Nicox le 12/03/2020 08:40

Voilà un bon exemple de volonté politique éducative. En 2018, la même majorité municipale a refusé de recruter des atsem sous couvert de la baisse du nombre d'emplois aidés. Et en même temps zot i achète pou plis d'1 million de TNI èk lo kousin son kamarad!!!
La mi ri zone!!

8.Posté par Le Jacobin le 12/03/2020 08:43

Le hasard frappe toujours à la porte des plus chanceux !!!

Et comme hasard n'existe pas !

Ce n'est pas moi Monsieur le gendarme c'est lui.

La Municipalité est un bien de fond, les richesses se partagent en famille pour d'abord se rendre service.

A DIMANCHE !

9.Posté par Samwinsa le 12/03/2020 08:44 (depuis mobile)

Est-ce que na eu un appel d'offre ? Est-ce que le prix des tableaux té correspond au prix du marché ? Voilà les vrais Zinfos à donner.

10.Posté par Samwinsa le 12/03/2020 08:46 (depuis mobile)

M. Dupuy, depuis 2-3 jours, i sorte rien ke zarticles contre zopposants Grobert et compagnie. Et lé gros comme le nez au milieu de la figure.

11.Posté par zanluc le 12/03/2020 09:23

il faut pas voir le mal partout
meme un neveu d'un élu peut travailler
mais peut etre aussi que si ce n'était pas le neveu de ,la commune n'aurait pas commandé ces tableaux
si le fabricant 'était pas l'ami d'un ministre on ne nous aurait pas obliger a acheter des alcootests qui depuis est tombé dans l'oubli

12.Posté par MARIE le 12/03/2020 09:31

l'attribution des appels d'offres a toujours ete un probleme

ce n'est pas le fait d'etre moins cher qui vous fera gagner le marche mais quoi alors??

C est tellement opaque mais nous nous doutons des magouilles


13.Posté par wtf le 12/03/2020 10:23

Le raccourci avec une suspicion de favoritisme est facile certes, mais de là à imaginer que les liens de famille sont automatiquement de concussion, c'est assez rapide.

Vu la procédure de passation, les documents sont accessibles et transmissibles. Il faudrait plutôt voire au niveau du montage technique du dossier : est ce que le cahier des charges dans sa rédaction permettait aux autres de répondre sur les mêmes bases.

14.Posté par mette encore la pas assé le 12/03/2020 11:10

Des dénonciations sur le 1er adjoint, la 2e, le 4e etc etc
c'est bien.
mais finalement, aucune dénonciation sur TAK ? Pourquoi ? parce qu'il est clean pardi !
c'est pas parce qu'il y a des brebis égarées dans son staff que tout le monde est sale.

15.Posté par Mardé le 13/03/2020 08:17

Sil y a eu un marché suspicieux, qu'a fait le contrôle de légalité en amont? Il n'a rien vu? Y a un problème là

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes