Politique

Le Tampon: La député Nathalie Bassire prend des décisions pour sa commune

Samedi 8 Décembre 2018 - 17:44

Suite au conseil municipal du Tampon ce samedi 8 décembre, la député et conseillère régionale Nathalie Bassire a voulu s'exprimer et révéler différents points pour sa commune.


Je souhaite aujourd'hui aborder 3 points concernant ma commune:
  1. Le PLU du Tampon voté en conseil municipal
  2. La question du pouvoir d'achat des Tamponnais
  3. La nécessaire moralisation de la vie publique au Tampon

S'agissant du premier point, le conseil municipal du Tampon a approuvé ce matin le Plan Local d'Urbanisme du Tampon. Enfin!

L'avant-dernière étape du PLU, le PADD, avait été validée en décembre 2012... Nous sommes en décembre 2018, soit 6 longues années. Je rappelle que la date légale butoir était le 26 septembre 2018 en Outre-Mer! Ce vote est donc particulièrement tardif. Pour quelles raisons? Il n'y en a objectivement aucune si ce n'est que la municipalité actuelle a voulu éviter les années électorales depuis 2014...

En effet, ce PLU ne donne pas satisfaction à plusieurs milliers de tamponnais (2 701 demandes de déclassement reçues en mairie, selon un article de presse relatant un précédent conseil municipal en février 2018) qui attendaient depuis de nombreuses années un déclassement de leurs terrains. Il y a beaucoup plus de déception que de satisfaction (puisque l'on estime environ une centaine de déclassement selon le projet de PLU dont nous nous étions procuré une copie) ...

La Région Réunion, et l'Etat, avaient émis plusieurs réserves sur ce projet de PLU. J'avais moi même en ma qualité de député attiré l'attention lors de l'enquête publique sur certains points, parmi lesquels la question de pas moins de 120 hectares de terres agricoles qui devaient être déclassées au profit d'un projet de golf à la plaine des cafres (copie de mon courrier ci-joint).
 
La Mairie voulait ainsi priver de leurs outils de travail plusieurs familles d'agriculteurs pour réaliser un projet dont ne veulent pas les Tamponnais, et qui n'est pas adapté aux conditions climatiques de la Plaine des Cafres. Il semblerait que toute référence à ce projet de golf ait disparu du PLU approuvé, et que la vocation agricole des terres concernées soit maintenue. Je vérifierai ce point dès que le dossier exécutoire sera communicable et je resterai vigilante pour défendre nos agriculteurs.

Je voudrais également revenir sur un point qui avait fait l'objet d'une conférence de presse en septembre 2015, à l'occasion d'une modification du POS où le maire avait voulu favoriser les intérêts de ses 2 fils qui possèdent, au travers d'une SCI, une grande parcelle de terrain de 1 851 m2 en plein cœur de ville, juste en face de la mairie. J'avais alors fait échec à cette tentative de prise illégale d'intérêts puisque le maire avait alors modifié ce point au dernier moment en conseil municipal.

Si cette tentative a été réitérée ce jour, quand bien même le maire n'aurait pas participé au vote de cette affaire, affaire qu'il a préparé et sur laquelle il a influé en amont du vote, et si les règles du PLU sur cette parcelle évoluent dans un sens favorable aux intérêts personnels et familiaux d'un élu, j'en informerai sans délai le Procureur de la République conformément à l'article 40 du code de procédure pénale. Je rappelle que mon slogan de campagne lors des municipales 2014 était "Servir le Tampon".

En ce qui concerne le pouvoir d'achat, question d'actualité sensible, les Tamponnais font l'objet d'un matraquage fiscal depuis 2014.

Le conseil municipal a voté ce matin, juste après le PLU, l'institution au Tampon d'une nouvelle taxe sur les terrains devenus constructibles. Cette taxe forfaitaire de 10% sur les plus-values va directement dans les caisses de la commune et se rajoute à un prélèvement de 37,2% par l'Etat et à la taxe "Jeunes Agriculteurs" de 10% : les terrains devenus constructibles qui seraient vendus seraient donc taxés au Tampon à hauteur de 57,2% de leur plus-value, sachant qu'un terrain agricole dont le prix est plafonné prend une très forte plus-value lorsqu'il est déclassé. Encore une fois, je m'interroge : punit-on les Tamponnais?

Je déposerai donc dans les prochains jours à l'assemblée nationale une Proposition de Loi visant à étendre en Outre-Mer un abattement existant en France métropolitaine à hauteur de 70% pour les plus-values de terrain à bâtir devenus constructibles (article 28 de la Loi de Finances Rectificatives pour 2017), ceci afin de compenser la taxe nouvelle que la majorité municipale du Tampon vient de voter.
 
Je rappelle que j'ai déposé il y a quelques jours une Proposition de Loi relative à l'encadrement des prix à La Réunion, en collaboration avec l'ancien sénateur et actuel Maire de Saint-André Jean-Paul Virapoullé. Puis, dans un contexte où la population réclame moins de taxes directes et indirectes, la symbolique est forte : la Municipalité du Tampon créée une nouvelle taxe!

Les impôts, taxes et redevances des services publics ne cessent d'augmenter depuis 2014:
  • la taxe foncière a augmenté en 2016 par une augmentation du taux votée par la municipalité et en 2018 sous l'effet d'une revalorisation des bases
  • le prix de la cantine a triplé par rapport à la précédente mandature
  • les factures d'eau, part AEP et part Assainissement, ne cessent d'augmenter lourdement et régulièrement
  • le prix des transports publics: grand public, scolaires et seniors a augmenté
  • la TEOM n'a pas diminué alors que la fréquence de ramassage, notamment des bacs verts et jaunes, a été divisé par deux
J'ai écrit au plus fort de la crise des Gilets Jaunes à tous les exécutifs locaux pour leur demander une baisse des impôts directs et indirects, ainsi que des tarifs des Services publics (voir copies des courriers ci-joint). J'estime en effet qu'un effort collectif de l'Etat et de l'ensemble des collectivités locales permettrait une amélioration sensible du pouvoir d'achat des Réunionnais.

Seule la Région a répondu favorablement en annonçant une baisse de la taxe sur les carburants. Le Département n'a pas répondu.
Le Maire du Tampon et Président de la Casud vient, lui, tout juste de répondre en instituant une taxe supplémentaire au tampon. Chacun jugera le moment venu!

Je dénonce un système clanique à la Mairie du Tampon qui asservit les plus modestes et exclut ceux qui ne se soumettent pas à la majorité municipale.

Nombreux sont les Tamponnais qui me font savoir qu'ils s'étaient vu refuser des emplois, des logements, des permis de construire, des salles communales et même des bancs et des chapiteaux pour une veillée mortuaire au seul motif qu'ils n'allaient peut-être pas dans le sens du maire actuel...

Mon analyse est désormais confortée par les déclarations récentes dans la presse, il y a quelques jours de l'ancienne 2ème adjointe au maire du Tampon qui dénonce expressément :
  • un système organisé et systématique de discrimination à l'emploi, au logement et jusque pour des colis alimentaires! C'est lamentable!
  • un "racket des indemnités des élus" alimentant une caisse noire gérée de manière opaque. Des déclarations hier d'un conseiller municipal de la majorité sur les réseaux sociaux semblent confirmer cela et précisent même que ce serait pour alimenter le mouvement "France Reunion Avenir", micro parti politique du maire dont la vocation est de financer ses campagnes électorales. Que penserait la CNCCFP de recettes émanant d'un "racket" des élus, donc contre leur gré?
La vie politique tamponnaise a besoin d'oxygène, de transparence, de démocratie participative: sa moralisation sera l'un des principaux enjeux de la campagne des municipales 2020 pour laquelle je suis plus que jamais engagée.
Je vous remercie.
Zinfos 974
Lu 6408 fois



1.Posté par Andrew le 08/12/2018 18:05 (depuis mobile)

Merci de dire tout haut ce que les Tamponnais pensent tout bas !

Assez de TAK et ses sbires !

Du changement en 2020 mme Bassire !

2.Posté par lola le 08/12/2018 18:07

M TAK et son equipe vote une taxe supplémentaire alors que les familles sont en difficultés.
Incroyabe que les personnes laissent faire.

3.Posté par Baba le 08/12/2018 18:09 (depuis mobile)

Vivement le changement en 2020 avec Nathalie Bassire

4.Posté par Gustave le 08/12/2018 18:10 (depuis mobile)

Madame bassire arrêté vous essayez de vous refaire pour 2020 si il y avait pas le mouvement des gilets jaunes on vous aurez pas entendu nous sommes fatigués des élus qui pensent à leurs poches et qui ne connaissent le peuple quand il y a des élection

5.Posté par bernard le 08/12/2018 18:18

le besoin d existé est plus fort que la moralisation de la vie politique

6.Posté par tonton le 08/12/2018 18:39

Elle est encore vivante ? ;;;; ah bien, elle s'est pointé en début du mois - certainement que pour toucher le cheque de son saliaire de dépité;;;;;
Bon Vacance, et joyeux Noel, , Nathalie, à la prochaine remise de cheque.....

7.Posté par klod le 08/12/2018 18:51

"Je rappelle que j'ai déposé il y a quelques jours une Proposition de Loi relative à l'encadrement des prix à La Réunion, en collaboration avec l'ancien sénateur et actuel Maire de Saint-André Jean-Paul Virapoullé."

pov bassire : "pote à vira 1er" qui avec son amendement interdit tout spécificité législative ............... si vira , à par le "coup pa nou" , avait fait avancer la run , ca se saurait .................. on est pas sortie .

les memes depuis 70 ans ......ou 30 , c'est pareil !

8.Posté par JORI le 08/12/2018 18:58

Son marionnettiste, super cumulard didix robertix, a dit: "un homme, une femme, un mandat, une fonction"!!. De quel mandat compte t elle démissionner???. Juste pour être crédible!!.

9.Posté par GIRONDIN le 08/12/2018 19:09

Vous la CUMULARDE, vous avez augmenté :
Le tarif de l'essence et du gasoil !
Le tarif du cheval fiscal de 39 à 51 euros !

Vous décidez du taux de l'octroi de mer !

Vous avez abandonné la rocade, vous avez enterré VOTRE propre projet de contournement !

🤭

10.Posté par MDR le 08/12/2018 19:12

A voté l'augmentation de l'essence
N'a pas dénoncé le salaire de 6800 euros de son patron
A voulu imposer l'expropriation de milliers de familles pour faire route géranium
Députée, conseillère régionale, prof à la retraite: je cumule je cumule des sous
Cantine jamais augmenté depuis qu'elle était au conseil municipale: hou la menteuse
A voté avec Macron la suppression des APL

11.Posté par Tamponnais le 08/12/2018 19:22

Bien dit Madame, quand ces maires vont comprendre qu'ils sont élus pour les bien communs sans disparité. le peuple est en souffrance et le montre bien en ce moment.

12.Posté par rito le 08/12/2018 19:38

madame vous avez perdu encore une foi l occasion de fermer votre bouche

13.Posté par andré le 08/12/2018 20:31

reve toujours pour 2020 vous av perdu le monopole de la femme sur le tampon lol

14.Posté par JORI le 08/12/2018 20:58 (depuis mobile)

9. Girondin
++++1

15.Posté par JORI le 08/12/2018 20:58 (depuis mobile)

10. Mdr.
+++1

16.Posté par klod le 08/12/2018 21:04

post 12 a tout dit .............

de plus le titre de l'article est trop comique "prend des décisions pour sa commune".................. ha bon ? elle est devenu maire du Tampon ? elle ne prend aucune décision ................ ou faut attendre les prochaines municipales ............... les pigistes de zinfos ... : trop drole , le site qui déchire , merci Pierroot .

17.Posté par liberter le 08/12/2018 21:16

bassire ve détaké le tampon mdrrr

18.Posté par militant le 08/12/2018 21:18

elle a reprit surtout ce que mm benard monique a dit vive 2020

19.Posté par cumul le 08/12/2018 21:52

c'est vrai vous cumulez quand même. Il faudrait faire votre autocritique.


20.Posté par dubitatif le 08/12/2018 22:19

la vierge éffarouché est de retour

21.Posté par revolution le 08/12/2018 23:02

a li son trin c pique nique du côté de bourg murat coté l'horloge!! peut être avec nout l'argent qui koné!

22.Posté par MARTIN LANE le 08/12/2018 23:20

Oui, beaucoup de familles du Tampon attendent le déclassement pour vendre le bout de terrain qui leur permettraient de rénover leurs maisons familiales ; quelle autre solution proposez-vous, autre que les augmentation de taxes foncières ?Que proposez vous en ce qui concerne la baisse des droits de succession ?
RIEN.

23.Posté par MARTIN LANE le 08/12/2018 23:38

Heu, y fait quoi , le Maire, Quand l' état dit que les sous qu'il collecte, ce n'est pas pour sa commune et qu'il doit " trouver une autre source de revenu " tout en maintenant ses services"?
J'ai beaucoup aimé le mail de M.Darmanin m'expliquant , avec un certain cynisme, qu'il a fait " son boulot" et que cette année, si je paye plus cher ma taxe d'habitation, c'est à cause de la Région, du Maire .
Cautionnez-vous, Mme Bassire ?
Que se passera-t-il, l'an prochain, alors que que les maires auront les mains liées et qu'ils n'auront pas les budgets pour entretenir les routes, les cantines, les services de l'état civil ?
oui, je serais TAK, je vous laisserais la " place" AVEC PLAISIR, et même, avec soulagement !!

24.Posté par Grangaga le 09/12/2018 00:26

" Dékimil' ",.......sinonsa, zot' y koz' dann' vidd'.....
Zot' lé pi....krédibb'.......
Ek' zot' ......5/6 pay' y dépass' lé di mil'.....
Déssi lo do, lo p'ti.....maléré.......
Ki vé pi ètt' ..........."péné "....

25.Posté par GIRONDIN le 09/12/2018 07:04

8.Posté par JORI
+++++1

Faudra t'il expliquer à cette retraité (23 ans de travail !!!!!!! ), qu'elle n'a rien à décider pour une ville ? Qu'elle est député de la nation et non du 4 Mares tampon et gracieusement payée pour ça ?

Napoint lahonte

26.Posté par olivia le 09/12/2018 10:34

surtout pas elle!
quand a été aux manettes dans la majorité régionale à l'époque de didier robert,la commune a été mise sous tutelle tant la gestion était catastrophique

svp madame Bassire, ne décidez rien pour notre commune, vous êtes disqualifiée pour gérer

27.Posté par la chatoire le 09/12/2018 11:43

nous ve une femme en 2020 je vous laisse deviné mais surtout pas ou madame une hypocrite du sourire

28.Posté par alain le 09/12/2018 12:05

faite votre travaille de député et a la région plutot de faire campagne pour etre maire la meme politique que DR

29.Posté par Mi le 09/12/2018 12:06

Depuis quand les députés ont une commune ?

30.Posté par "NIONNAIS LAMBDA" le 09/12/2018 12:24

Madame NATHALIE BASSIRE A T-ELLE ETE NOMMÉE " MAIRE DE TAMPON" par une " décision" du la , PYRAMIDE INVERSÉE ???
ON a l 'impression qu'elle s'adresse déjà aux Tamponnais(es)comme l' "Edile" de la ville ! A MOINS QU'ELLE A DÉJÀ DÉBUTÉ LA CAMPAGNE DES MUNICIPALES ? ?

31.Posté par JORI le 09/12/2018 12:47 (depuis mobile)

Quand on lit certaines de ses affirmations qu'attend elle pour porter plainte ou fera t elle l'objet de poursuites judiciaires pour diffamation ?.

32.Posté par Gustave le 09/12/2018 14:01 (depuis mobile)

Nous botons en touche Mme Bassire en 2020 il ne faudra pas rêver nous ferons tout pour qu un gilet jaune soit élu à la mairie du tampon arrêter de cumuler Mme Bassire pensez seulement à votre bien être vous êtes comme un tangue y sort pour manger

33.Posté par mais d'où tu prends des décisions pour la commune le 09/12/2018 16:27

Déjà de 1) t'es pas maire, j'ai pas voté et voterai pas pour toi. donc tu prends pas de décision pour la commune
de 2) tu prends des décisions stupides, t'as voté pour l'augmentation du carburant à la Région
de 3) tu cumules les mandats : député conseillère régionale, 8000 euros net. tais toi.
de 4) tu ne seras PAS Maire! pourquoi? parce que tu es faible!
de 5) tu soules!

34.Posté par A Maâme Bassir le 09/12/2018 16:37

Vous vous croyez toujours au CM du Tampon pour nous bassiner ek sa ?
Faite votre travail de député. Vous qui avez applaudi à toutes mains la baisse de l'IS il y a peu.
Vous qui ne pipez pas à la Région et qui ne faites rien non pli mais larzen i tombe touzour...

35.Posté par miro le 09/12/2018 19:14

Bassire, nou y veut pas, nou y veut pu .....

36.Posté par andré le 09/12/2018 20:01

bassire a quand la conférence de presse pour dire que tu démissionne et renonce a tes indemnités si tu es avec le peuple et les tamponnais

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter