Société

Le Tampon: Jugés dangereux, des tulipiers du Gabon seront abattus

Lundi 4 Juin 2018 - 14:36

13 tulipiers du Gabon situés dans la rue Hubert Delisle dans le centre-ville du Tampon vont être élagués ou abattus à partir de ce lundi. Une décision de la mairie motivée par "la sécurité de tous les usagers et riverains".

Durant Fakir, un tulipier du Gabon a été renversé et des arbres "empiètent sur la voie publique et leurs racines endommagent les trottoirs et les réseaux d’assainissement, de téléphone et d’électricité". Dans un communiqué, la mairie ajoute que la présence de termites a été détectée dans certains des tulipiers plantés il y a plus de 20 ans. 

De plus, "le Tulipier du Gabon est classé depuis quelques années par l’UICN parmi les 100 espèces les plus envahissantes au monde, lesquelles sont l’une des causes de la perte de biodiversité mondiale (ce qui n'était pas le cas à l'époque). Il importe donc d’enrayer une potentielle invasion", insiste la mairie.

Les arbres seront ainsi remplacés par des palmiers endémiques, "produits dans la pépinière communale afin de porter une action supplémentaire en faveur du patrimoine naturel réunionnais et de la biodiversité".

Un courrier a été adressé en fin de semaine dernière aux commerçants et résidents pour les prévenir des travaux d’abattage et de replantation qui auront lieu de 17h à 23h afin de ne pas perturber les activités économiques. 

Pour Antoine Fontaine, les raisons invoquées par la mairie sont "un prétexte". Une situation qui serait "symptomatique des erreurs commises et non assumées dans l’aménagement du territoire", a ajouté, dans une vidéo postée sur Facebook, le leader du C.mac (Collectif pour le maintien des activités au coeur de La Réunion) et candidat aux dernières élections législatives dans la 3e circonscription.

Zinfos974
Lu 7241 fois



1.Posté par mi vivre la Réunion le 04/06/2018 19:10

Pourquoi ne pas limiter les racines au lieu de les enlever. c'est la guerre des plantes , vivement les municipales

2.Posté par Paul Hoarau le 04/06/2018 20:24

C'est purement est simplement un scandale d'abattre ces magnifiques arbres, pour les remplacer par des palmiers " washingtonia", endémique de la Réunion comme chacun le sait ! Quand on veut noyer son chien, on dit qu'il a la rage!.

3.Posté par Paul Hoarau le 04/06/2018 20:29

Il y a bien d'autres choses plus dangereux au Tampon, qu'ils vaudraient s'en débarrasser !

4.Posté par lolo le 05/06/2018 04:58 (depuis mobile)

enfin une bonne action de la mairie. tout cela pour vivre plus en harmonie avec la nature

5.Posté par Incroyable le 05/06/2018 12:11

On est devenu un pays riche d'enfants gâtés
en train de se disputer pour des pieds de bois...

coupe le nafair, et plante un autre plus petit! point barre.
pffff
Le Fontaine i connait pu quoi faire pour exister.

6.Posté par merci le 05/06/2018 17:20

Et si les journaleux faisaient leur boulot plutôt que de rabâcher des infos sans faire l'effort de vérifier les arguments apportés : est-ce que cette justification d’espèce invasive tient la route ?
c'est la seule question a se poser : si oui couper, si non : dépenser autrement notre pognon d’imbécile de contribuable.
Marre du journalisme de bas étage qui ne fait qu'entretenir notre débilité et notre versatilité

7.Posté par jerome le 05/06/2018 19:05

le principal problème du tulipier du gabon c'est ces racines qui pveunt boucher facilement les canalisations d'eau et casser les murets et le béton c une espece qui drageonne et qui rejete tjs qd on la coupe. son deuxième problème esdt qu'il n'est pas addapté au cyclone. il se couche facilement. si on le coupe a la base une ois couché il peut repartir. bref pour une fois je trouve au contraire l'action dela commune plutot salvatrice. une commune de l'est a déja abbatu ses tuilipers car avait bouché canalisatipn deau primaire; ili faut agir plutot que subir et attendre que sa tombe apres un cylcone (sur une une voiture, des enfants...) ou bouche canalisation. franchment on esrt vraiment ras les paquerettes niveau revendications et avenir de la réunion, il y a pourtant tant a dénoncer c sa que je comprend pas comment la réunion peut avancer dasn ses conditions nou lé foutu!

8.Posté par Françoise le 06/06/2018 07:57

faut aussi enlever les champacs, les ficus, ... et bien d'autres arbres qui peuvent être remplacés par nos arbres pays, et surtout commencer à mener de vraies actions de lutte contre les pestes végétales dans cette île : vigne marronne toujours présente dans les hauts, la liane papillon qui fait des ravages.... utilisons nos ressources pays, nos arbres endémiques pour redonner à notre île sa fierté et sa force

9.Posté par Pamphlétaire le 06/06/2018 09:44

Ce n'est pas pour l'installation des antennes relatives à l'implantation de la G5 "prochainement", n'est-ce-pas?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter