MENU ZINFOS
Faits-divers

Le Tampon : Il célèbre son CDI avec ses amis et ils finissent tous en prison


Trois jeunes hommes ont été condamnés à de la prison ferme pour une folle virée. Après une journée à boire pour célébrer le contrat de l’un d’eux, ils ont volé et semé le trouble dans la ville. Les prévenus semblaient totalement inconscients de la portée de leurs actes. Ils ont surtout donné au tribunal de Saint-Pierre un air de bureau de CPE.

Par - Publié le Mardi 25 Janvier 2022 à 10:02

"Nou lé pas des gens bien, mais nou lé drôle", lâche fièrement Mathieu* en attendant le délibéré. Lui et ses deux camarades donnent plus l’impression de collégiens indisciplinés attendant de rentrer dans le bureau du principal que de prévenus dans une affaire vol avec violences. Les gendarmes et policiers en charge d’assurer la sécurité ont droit à de véritables sketchs lors des interruptions d’audience.

Une jovialité qui contraste avec le traumatisme que subissent les victimes suite à cette virée cauchemardesque. Sept plaignants se sont constitués parties civiles dans cette affaire, dont la gendarmerie nationale.

L’un d’eux fêtait son CDI

Jeudi dernier, Sébastien*, 20 ans, descend à Saint-Pierre pour récupérer les documents de fin de contrat avec son ancien employeur. Il a signé un CDI dans une autre entreprise la veille. Il est accompagné par Rudy*, 31 ans. Les deux jeunes hommes boivent durant toute la journée. En fin d’après-midi, ils se rendent à la gare de Saint-Pierre. C’est là qu’ils croisent leur ami Mathieu. Ensemble, ils rentrent tous au Tampon. 

Pendant le trajet, une passagère est occupée sur son portable. Sébastien fait alors un signe de tête à Mathieu vers le téléphone pour lui faire comprendre qu’il y a "quelque chose à faire". Une fois arrivé à la gare, Mathieu va se saisir du téléphone de la jeune femme. Les trois partent en courant et elle les poursuit. La mère de la jeune femme qui l’attend sur le parking voit la scène sans réaliser ce qu’il se passe.

Les trois amis partent en direction d’un restaurant faisant face à la gare. Le propriétaire les menace d’appeler les gendarmes. Mathieu va alors se saisir du pistolet à billes vide de Rudy et menacer le commerçant. La bande va ensuite reprendre la fuite.

En chemin, Sébastien a une envie de voler un scooter. N’y parvenant pas, ils se rabattent sur une moto Suzuki. Les trois montent sur le deux-roues, mais chutent plus loin. Ils décident de se rendre chez un ami qui vit à proximité pour lui demander une boîte à outils, sans lui expliquer la raison. L’ami accepte de leur prêter, mais ne veut pas que les trois rentrent chez lui.

C’est à ce moment-là que les gendarmes arrivent pour les interpeller. Lors de sa garde à vue, Rudy va dégrader l’œilleton de sa porte de cellule en y inscrivant son nom. Le lendemain, un couple vient porter plainte à la gendarmerie, car la vitre de leur voiture a été brisée et leur carte grise dérobée. Sébastien est suspecté d’avoir commis cette dégradation.

"On a l’impression d’être dans une cour d’école"

Au tribunal, les trois prévenus ont du mal à respecter les règles. Ils interrompent le juge et les avocats qui doivent sans cesse leur demander de se taire et de ne pas les interrompre. Ils ont l’air presque amusés d’être présents au tribunal. Seule l’annonce des chiffres des dommages et intérêts demandés par les victimes refroidit temporairement leur ardeur.

Tous assurent avoir trop bu pour se souvenir en détail des faits, mais les reconnaissent en général. Ils chipotent cependant sur des éléments du dossier sans importance. Seul Mathieu ne va jamais contredire l’énoncé des faits en soulignant que "si les victimes le disent, c’est que c’est vrai."

Lors de ses réquisitions, la procureure Simona Pavel met le doigt sur "la perception des prévenus sur les faits. On voit bien que c’est rentré dans leur rythme et leur normalité. Ce type de comportements répétés inquiète le ministère public. Mathieu, le plus impliqué, reconnaît les faits, mais il n'a pas conscience de leur gravité. On a l'impression d'être dans une cour d'école". Elle demande donc des peines ferme allant de 8 à 18 mois, ainsi que la révocation d'un sursis précédent.

Me Bruno Raffi, qui défend Mathieu, demande au juge de ne pas prononcer de peine ferme. Me Frédéric Hoarau, qui représente les deux autres, va s’attacher à démontrer que Rudy est le moins impliqué dans les faits. Il fait également remarquer qu’aucun élément matériel n’incrimine Sébastien concernant la voiture dégradée. 

Après une longue délibération, le juge Laurent Fravette va condamner les trois prévenus. Sébastien est relaxé de la dégradation de voiture au bénéfice du doute, mais est condamné pour le reste. Il écope de 8 mois de prison et de la révocation d’un sursis de deux mois. Arrivé libre, il part en prison. 

Rudy écope de la même peine. Il voit cependant la plainte pour la dégradation transformée en contravention. Enfin, Mathieu est condamné à 10 mois de prison, dont 6 avec sursis. Il est celui qui reçoit la peine la plus légère, mais celui qui doit le plus dédommager les parties civiles.

* Noms d'emprunt


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par lavérité le 25/01/2022 12:43

où comment a ter la on peut éviter d'aller travailler !!, morale de l'histoire: embaucher lokal = gros problème missié patron !!......

2.Posté par Rossi le 25/01/2022 12:47

Franchement immature !
Tous ça pour un CDI
Et après c'est ceux la qui moukate le zoreil i prend ma place.
La réunion ne peux que régresser avec des bons a rien de ce genre.

3.Posté par Barka le 25/01/2022 13:58

Encore des ténias qui parasitent la vie des autres et de surcroit avec une justice laxiste

4.Posté par polo974 le 25/01/2022 14:31

comment, il dit, le pierrot ? ? ? il y a un problème de communotatruc ? ? ?

5.Posté par sceptique le 25/01/2022 15:07

SAF!!!!! voilà l'avenir de la Réunion ! même quand il trouve du travail ils font n'importe quoi. donc ça veut dire que les jeunes n'ont vraiment pas envie de travailler. Ils veulent juste fumer zamal, boire et procréer des larves de m.... comme eux

6.Posté par Rico Rona le 25/01/2022 15:07

1) c'est de l'humour ?

7.Posté par Manu le 25/01/2022 20:53

Comment ce type de personne a pû avoir un CDI !? Donner de confiture aux cohons comme on dit. Genre il a un CV et LM impec' ...

8.Posté par Homme libre le 25/01/2022 22:54

J'espère qu'il va se faire virer par son patron !!!

9.Posté par Papillon le 26/01/2022 07:09

Si le patron le reprend pour travailler il est inconscient un cdi et en prison pfff moi devant le tribunal je vais dire a ce petit con qu il n est pas le bienvenu dans mon entreprise.

10.Posté par Lulu le 26/01/2022 07:10

clair que le patron va hésiter après ce genre d’événement, et on s'étonne qu'on embauche ceux d'ailleurs plus matures et responsables......bande de graines sans cervelle!

11.Posté par romain le 26/01/2022 14:11

Post 6.
Ce n'est pas de l'humour je pense. Et ce n'est pas vrai que à La Reunion, en tant que patron il vaut mieux embaucher des gens qui viennent d'une autre région : les gens qui ont bougé de leur région d'enfance sont toujours plus ouverts, motivés et travailleurs que les autres.

Ceci est vrai dans le monde entier, pas uniquement à La Reunion.

De même, l'immense majorité des diplômés réunionnais, partent de l'île pour travailler et étudier. Pas parce que y a pas de travail, mais parce que ce sont des gens curieux, ouverts, motivés qui veulent sortir des jupons de leur mère et découvrir d'autres horizons. Et certains reviennent enrichis de leur expérience sur l'île, et ceux là n'ont aucun mal à trouver un emploi à La Reunion...

12.Posté par Bizarre le 26/01/2022 18:11

Tout le temps où entends dire que bande voleur, désordeur c'est bande Moune qui travaille pas et pourtant a la la vérité que ou travail ou pas si ou n'a un mentalité de voleur ou va voler même, si ouler un Moune i aime ravagée ou va continuer même, et comme bien souvent pou zot c'est juste un jeux, kan la gueule i pu la Rak i connait pu Cossa fo fait et en manque d'adrénaline zot i rabattre a zot si bande innocent comme toujours, va prend le temps mais un jour ou l'autre mi va fait toute pour faire en sorte de lancer un projet de loi visant à durcir les peines contre les personnes sous influence de la drogue, car les inadmissibles que ça les pas pris en compte dans le jugement final, en conclusion quand gagne pas met l'effet pour apprécier met pas vermine.

13.Posté par Rico Rona le 26/01/2022 19:19

11) oui je suis d'accord avec vous les gens ouverts et curieux sont souvent de meilleures recrues. Mais de là à dire qu'embaucher localement (cf "lavérité" qui n'en a que le nom...) est source de problèmes me semble caricatural, dangereux voir raciste ou xénophobe. Aidons nous les uns les autres afin d'avancer tous ensemble c'est la seule façon de faire avancer notre monde.

14.Posté par Ouais... le 27/01/2022 16:33

La peur de réussir...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes