MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Faits-divers

Le Tampon : Alcool, LSD, ecstasy…leur cocktail d’enfer pour commencer la nouvelle année


Jordan et Norbert* ont des souvenirs plutôt flous de leur soirée du 31 décembre. De quartier en quartier du Tampon, ils ont consommé énormément d’alcool mélangé à du LSD et de l’ecstasy dans une virée en enfer qui les a finalement menés en prison pour la nouvelle année.

Par - Publié le Vendredi 7 Janvier 2022 à 20:20

Tous deux ont un casier chargé d’une dizaine de condamnations mais s’étaient "rangés" ces dernières années. Jordan, 24 ans, avait arrêté de boire et a accueilli il y a un mois une petite fille tandis que Norbert, 35 ans, a trouvé un logement. Tous deux ont également trouvé un travail dans une entreprise d’espace vert. La machine a malheureusement à nouveau déraillé vendredi dernier à l’occasion du réveillon de la Saint-Sylvestre.

Jordan se dispute avec sa compagne et décide d’aller retrouver ses camarades à Bras Creux. D’abord de l’alcool, beaucoup de whisky puis des "Haribo", à savoir des cachets d’ecstasy. 
 
Norbert le rejoint et entreprend d’aller prendre les clés de la voiture de la compagne de Jordan sans la prévenir. Les deux hommes font un point d’étape au 17e pour se fournir en LSD et ecstasy qu’il est possible d’acheter "sur le bord de la route", assurent-ils. Après les drogues chimiques, les 2 litres de rhum de Norbert et le whisky ingurgité par Jordan, les souvenirs sont un peu flous. Les deux hommes se retrouvent quoi qu’il en soit dans une maison à Piton Hyacinthe. Norbert casse la vitre de la baie vitrée. Ils fouillent, ne trouvent rien et Jordan met le feu pour effacer leurs traces. 
 
En cette nuit du 31 décembre, dans leur fuite les deux hommes ne passent pas inaperçus alors qu’une fête est organisée non loin de là. Paul* reçoit quelques invités chez lui. Pour pouvoir prendre un appel, il sort sur la route et croise, arrivant en trombe, les deux malfrats.

Ils brutalisent un riverain qui passait un appel à l'extérieur de son domicile

A la barre du tribunal ce vendredi car jugé en comparution immédiate, Jordan assure que c’est Paul qui aurait porté les premiers coups sur le capot de la voiture de sa femme puis en sa direction. De là, une bagarre s’engage entre les trois hommes. Jordan et Norbert vont jusqu’à tenir la victime pour permettre à l’autre de mieux frapper. 15 jours d’ITT ont été délivrés à la victime grièvement blessée au visage.

Les invités alertés, les deux hommes reprennent la route jusqu’à entrer rapidement en collision frontale avec une autre voiture. A nouveau, ils descendent et frappent. Jordan et Norbert prennent la fuite, pris à partie par le voisinage. 
 
Durant plusieurs heures voire jours pour Jordan, ils resteront cachés dans la forêt. Norbert se rendra le premier à la gendarmerie pour dénoncer les coups qu’il avait pris et alors qu’il aurait subi des pressions de Jordan pour prendre l’entière responsabilité de cette virée cauchemardesque. 

"Heureusement qu’il n’y avait personne dans la maison"
 
Ce vendredi, face au tribunal, Norbert a du mal à cacher son état de manque. Le trentenaire confie soigner lui-même régulièrement ses troubles à l’Artane sans quoi il se tourne vers l’alcool, le zamal et d’autres stupéfiants et alors "vacarme sur lui", assure-t-il. 
 
"Certes l’alccol et les stupéfiants tiennent une place importante dans cette procédure mais l’un comme l’autre savaient très bien ce que cela pouvait faire", tance le ministère public. "Heureusement qu’il n’y avait personne dans la maison parce que je ne suis pas sûre qu’ils s’en seraient rendus compte", ajoute la vice-procureure qui demande pour les deux prévenus des peines fermes de 2 à 3 ans de prison. 
 
Plaidant la sévérité des réquisitions et les problèmes d’addiction, Me Alain Lebras et Gislain Chung To Sang demandent de "tendre la main à ceux qui n’ont pas été suivis" par la justice, déjà condamnés à de nombreuses reprises. 
 
Norbet écope de 18 mois de prison dont 9 avec sursis probatoire durant 2 ans. Un précédent sursis de 3 mois est également révoqué.

Jordan, lui, est condamné à 2 ans de prison dont 1 avec sursis probatoire durant 2 ans.

Le tribunal a ainsi estimé que le jeune homme avait été le plus virulent et avait de surcroît exercé des pressions sur son acolyte. Tous deux sont maintenus en détention et devront suivre des soins en addictologie, indemniser les victimes et le Trésor public. Le procès sur intérêt civil a été renvoyé à une date ultérieure.

*prénoms d'emprunt


En charge de la région sud de l'île, j'ai la main verte, le pied marin et la tête dans les nuages.... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Déchet de l'humanité... le 07/01/2022 21:42

Encore deux déchets de l'humanité... qu'ils ont comme revenu sans doute la CAF...
En prison c'est là où ils sont mieux...

2.Posté par Soly le 08/01/2022 00:24

Comme dab, sanction ridicule !!!!!!

3.Posté par HULK le 08/01/2022 00:47

Drogue au bord de la route? Moins facile à verbaliser que des gens qui n'ont pas de masque, hein la police?

4.Posté par Charlotte le 08/01/2022 02:49

Post 1 non ils sont pas aux rsa ils travaillent c'est écrit apprenez a lire. Les rsa sont pas tous des délinquants la plupart sont honnêtes et pas tout les travailleurs sont des enfants de coeur.

5.Posté par cyclope exalté le 08/01/2022 18:05

Faut vraiment rien y connaitre en défonce pour mélanger ces drogues entre elles et en plus avec l'alcool...…elles ne vont pas bien du tout ensemble, autant donner de la confiture à des cochons..

6.Posté par Ouais... le 08/01/2022 19:10

Et deux emplois se libèrent dans l espaces verts... Sérieux, les vieux démons vous rattrapent toujours.

7.Posté par Le Dude le 08/01/2022 20:42

@3 Le jour où tu verras un contrôle de la loi au Tampon 17e, que ce soit pour les grands excès de vitesse en zone 30, comportements dangereux au volant, makotage,, grosses fêtes nocturnes avec ou sans karaoké... zone désertée par la loi (et la mairie) totalement.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









Publicité


 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes