MENU ZINFOS
Faits-divers

Le Tampon : 10 ans de prison pour avoir poignardé sa copine de boissons


Thierry encourait 14 ans d’emprisonnement pour avoir porté des coups de couteau à une camarade de boissons, le 26 février 2019 au Tampon. Ce jeudi, le tribunal l’a condamné à 10 années de prison ferme.

Par Annaëlle QUERTIER - Publié le Vendredi 11 Juin 2021 à 11:38

Le 26 février 2019, le corps inanimé d’une jeune femme, baignant dans son sang, est retrouvé dans les escaliers d’une résidence dans le quartier de la Chatoire, au Tampon. Poignardée sur plusieurs parties du corps - crâne, dos, omoplate -, le pronostic vital de la trentenaire est un temps engagé.
 
Dans l’appartement maculé de sang, Thierry, un ami de boissons, avoue spontanément être l’auteur des coups de couteau, sans parvenir à expliquer son terrible geste. La compagne de la victime, présente également au moment des faits, confirme ces dires.
 
Le parquet ouvre enquête pour tentative d’homicide avant sa requalification en violences aggravées.
 
Ce jeudi, le prévenu comparaissait devant le tribunal correctionnel de Saint-Pierre. Le visage marqué par les excès, le quadragénaire a changé diamétralement de version au cours de l’instruction. "J’ai été réveillé par la compagne de la victime. Elle était affolée. C’est elle qui a donné les coups de couteau. Je me suis incriminé moi-même pour l’aider", réaffirme-t-il, dans le prétoire.
 
"Pourquoi aviez-vous un couteau de 30 centimètres dissimulé dans votre caleçon ?", interroge le président d’audience Nicolas Ruff. "C’est une habitude. C’est juste pour me rassurer si on m’agresse", rétorque Thierry.
 
Condamné par le passé à 20 ans de réclusion criminelle pour tentative de meurtre sur son voisin, le Tamponnais a été libéré en 2019. Depuis, il ne cesse d’alterner les séjours entre la prison et son petit appartement de la Chatoire. En proie à ses addictions à l’alcool et aux stupéfiants, l’homme peine à se défaire de ses démons.
 
Alcoolisée et zamalée le soir de son agression, la victime, elle, ne souvient de rien. 38 jours d’ITT lui ont d’ailleurs été délivrés.
 
Pour la représentante du ministère public, Caroline Calbo, un drame a été évité de justesse. Convaincue de la culpabilité du mis en cause, "la dernière version du prévenu ne tient pas", assure la magistrate. "Pourquoi aurait-il endossé la culpabilité pour une personne qu’il connaissait à peine ? Il a une personnalité empreinte de violences. Il s’est construit dans cet environnement", lance-t-elle avant de requérir 10 ans de prison.
 
La défense, représentée par Me Frédéric Hoarau, a d’emblée plaidé pour la relaxe avant de mettre en lumière certaines zones d’ombre du dossier. A commencer par l’arme du crime. "L’ADN de la victime n’a pas été retrouvé sur le couteau", précise la robe noire. Et de poursuivre sur le rôle de la petite amie de la victime : "Elle a déjà été condamnée par le passé pour violence avec arme sur sa compagne".
 
Des arguments qui n’ont manifestement pas suffi à innocenter Thierry, qui a repris le chemin de la prison. Le mobile de son acharnement, lui, reste un mystère.
 




1.Posté par babar le 11/06/2021 18:09

ils aurait du faire gonfler ses biceps a la muscu et acheter un gros 4X4 a la place de
frapper sa " copine "

2.Posté par Isabelle Cologon le 11/06/2021 19:47

L,alcool reste un fléau de ce siècle
NON seulement l,alcool tut à petit feu mais en plus ça fait grossir...l,état.Tristes constatations...sans compter les actes irréversibles et les maladies qu,engendrent l,alcool.Aprés il y aura beau se répéter ...

3.Posté par Poi le 12/06/2021 19:18

Triste fait divers encore et encore ... vous choisissez que des bad boys !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes