Economie

Le TCO pousse les murs de la zone d'activités de la Pointe des Châteaux

Vendredi 5 Juillet 2019 - 19:37

​Saint-Leu, son littoral carte postale mais aussi sa mi-pente...économique. La ZA Pointe des châteaux s’agrandit mais pas n’importe comment. Les élus retiennent les leçons du passé : fini la zone d’activités fourre-tout !


Le président du TCO et le maire de Saint-leu ont symboliquement planté un bois de senteur qui, dans la nature, a "disparu du territoire de Saint-Leu". Ce spécimen provient de la pépinière du Conservatoire situé aux Colimaçons
Le président du TCO et le maire de Saint-leu ont symboliquement planté un bois de senteur qui, dans la nature, a "disparu du territoire de Saint-Leu". Ce spécimen provient de la pépinière du Conservatoire situé aux Colimaçons
Planifier pour éviter l’anarchie dans 10, 20 ans et plus. La zone d'activités de la Pointe des Châteaux sera dans les deux ans qui viennent le théâtre d’un important chantier d’aménagement à vocation économique. 

Avec 13% de déclivité (et même 20% sur certaines portions), pour une zone située en 110 et 170 mètres d’altitude, les contraintes du relief représentent un premier défi naturel. Située en-dessous de la route des tamarins, la zone sera irriguée côté ouest et Est par la RD12 en termes d'accès.

Répondant à la logique actuelle de transfert de compétences des communes vers leur intercommunalité, ce projet d’extension est passé d’une maîtrise d’ouvrage mairie de Saint-Leu dans ses prémices pour un pilotage TCO aujourd’hui. 

Le projet d’extension a été déclaré d’intérêt communautaire en octobre 2014. Les travaux de terrassement ont déjà commencé alors que la traditionnelle pose photo de la première pierre, en présence des élus et des partenaires financiers, était prévue ce vendredi 5 juillet. 

"Le souci d’équilibrer le territoire", selon Joseph Sinimalé

Au premier trimestre 2021, il faut imaginer cette surface de 6 hectares, aujourd’hui coiffée d’une terre rouge poudreuse, accueillir de nombreuses entreprises. Cette parcelle défrichée viendra s’ajouter aux 10 hectares voisins, commercialisés en 1987. 

Avec le recul, Joseph Sinimalé et Bruno Domen posent un constat pour ne plus reproduire le schéma passé. La première zone d’activités compte une quarantaine d’entreprises mais sans vocation spécifique. On y retrouve à la fois de l’artisanat, du commerce, des services et des…habitations. "L’extension de cette zone d'activités permet d’organiser la destination de ces parcelles pour éviter une zone fourre-tout", affirme Joseph Sinimalé. "En plus du PLU, l’extension de la zone d’activités répond à un cahier des charges spécifique", nous explique Christophe Payet, chargé d’opération du service construction du TCO.

La ZA de 2021 sera ainsi balisée en 5 secteurs très marqués, par îlots d’activités. 28 lots seront commercialisés. Parmi eux, 18 petites entreprises sont attendues, 6 de type PME, 2 constituées d’une surface de 4000 m2 maximum et 2 parcelles destinées à des pépinières d’entreprises (10.000 m2).

"Les travaux vont causer quelques désagréments pour les habitants autour mais on travaille à les minimiser", reconnaît Bruno Domen, maire de Saint-Leu. Le vice-président du TCO a par ailleurs chaudement salué l’investissement du président de l’interco en faveur de sa commune, alors qu’il faut se souvenir que des tiraillements avaient pu avoir lieu en début de mandature 2014 lorsque le poids des 5 communes de l’ouest était ardemment discuté lors de la répartition des sièges. 

"L’extension de la ZA se fait dans un souci d’équilibrer le territoire en répartissant les zones de production", confirme ainsi Joseph Sinimalé.

Un aménagement de la ZA d’autant plus attendu que Bruno Domen rappelle l’impressionnante force d’attraction que constitue son territoire. "Nous sommes passés d’une ville de 27000 habitants en 2007 à 38000 aujourd’hui", compare l'élu.

Une dose de social

Outre l’ouverture prochaine de ce nouvel espace économique à mi-pente, une clause sociale a logiquement intégré les marchés publics du BTP. "Sur le volume d’heures de travaux programmés sur les deux ans de chantier, nous avons l’équivalent de 4000 heures destinées à des personnes présentant déjà des pré-requis dans le monde du bâtiment", détaille Patric Boitard, de la direction Economie et promotion du territoire, service insertion sociale du TCO. Le fléchage des candidatures se fera par Pôle emploi. A charge pour les entreprises retenues de jouer le jeu de l’accompagnement, dans leur effectif, de ces recrues qui sont inscrites dans une démarche d’insertion. "Et pourquoi pas de les conserver après l'achèvement des travaux", ajoute-t-il.

Exemplaire sur l’emploi, l’aménagement compte également l’être sur le plan environnemental. C’est en tout cas la promesse affichée. Tous les réseaux seront tirés, assainissement, eaux pluviales,…pour canaliser les fortes pluies de ce terrain aujourd’hui totalement à nue. La zone défrichée sera végétalisée, lorsque les voiries seront faites, avec des essences bichonnées un peu plus haut aux Colimaçons. L’objectif, selon Christophe Lavergne du Conservatoire Botanique National de Mascarin, est de privilégier les plantes indigènes (bois de juda, mahot tantan, d'arnette,...) de son programme DAUPI*, opposées aux exotiques qui accompagnent encore trop souvent les projets d’aménagement portés par les collectivités.

L'extension de la zone de la Pointe des châteaux coûtera 5 millions d'euros dont 3 budgétisés par le Territoire de la Côte Ouest et 2 millions par le Feder et la Région. 

*Démarche Aménagement Urbain et Plantes Indigènes

ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 3312 fois



1.Posté par Martine et les terrains le 05/07/2019 20:20 (depuis mobile)

Question à 2 francs six sous !

À qui appartiennent les terrains ?

pété de rire

2.Posté par DOGOUNET le 05/07/2019 20:21

Avec un SINIstreMALE et un DOdoMEN aussi acculturés qu'une brans soka, il est clair que le lagon sera vite impacté par l'incurie de ces gugusses. Pauvre Réunion !

3.Posté par IKKI le 05/07/2019 22:29 (depuis mobile)

Bravo détruisons TOUT au nom de l'économie. La Réunion tout en béton ça va être beau. Quele tristesse.

4.Posté par Fred974 le 05/07/2019 23:39 (depuis mobile)

Nous somme tous responsable de la destruction de la planète.
Argent, la consommation, le gaspillage, la grande distribution, les industries, le monde moderne qui a oublier que nous sommes des cons qui foncent droit dans le mur.

5.Posté par Luc le 05/07/2019 23:56 (depuis mobile)

Et les petits commerçants ???
Les cases créoles promises ???
Tout pour tuer La Réunion....

6.Posté par Zirinbel le 06/07/2019 06:12 (depuis mobile)

Pauvre Réunion. Ça bétonné, ça bétonné! La Réunion de plus en plus moche surtout dans l Ouest!!! On coupe tamarins centenaires, flamboyants... On oublie que c''est aussi une île touristique !

7.Posté par Gratonpoul le 06/07/2019 06:59 (depuis mobile)

Mais où va t'on???
Béton , béton , béton....
La Réunion va droit dans le mur.

8.Posté par Modeste le 06/07/2019 08:24

c'est la saison où tout pousse dans les quatre coins de l'ile, c'est à qui, élu, ira de la voix avec des propositions au gouvernement, sa pelle ou de sa truelle pour marquer je ne sais quelle future action, pose de panneaux avec l’éternel slogan "ici prochainement...;" qui ne verra jamais le jour , mais le plus important surtout c'est de médiatiser les actions vu que les élections approchent et qu'il faut bien justifier ses pseudos capacité à entreprendre à défaut de détourner l'argent et berner les contribuables ...reste à savoir si ces derniers seront toujours dupes........!

9.Posté par lol le 06/07/2019 09:09

les 2 boucs y veut pas lache lapelle, i dit regarde à moins zélection y arrive

10.Posté par kaskavel le 06/07/2019 09:10

Extension qui se fait sur des terres agricoles irriguées qui plus est récemment ( grâce aux fonds européens ) . Ces terres n'auront donc même pas eu le temps d'être cultivées qu'elles sont déjà déclassées et nouées à être bétonnées ...avec des fonds européens ... comprenne qui pourra ! Question : l'Europe est elle au courant de ce qu'on fait avec son argent ?

11.Posté par Milles sabords le 06/07/2019 12:16 (depuis mobile)

BEN ZOT Y PLANTE EN COSTUME....MDR

12.Posté par Faire semblant zot lé fort le 06/07/2019 13:32 (depuis mobile)

2 bourges qui font semblant de travailler posent pour la photo en costumes 3 pièces , souliers vernis , la pelle n''a Jamais servi . Ça sent les élections . Vote po nous et nous parti OBJECTIF POGNON

13.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 07/07/2019 02:32

Le premier dit à l'autre: tu fouilles pour trouver mon trésor, lâche cette pelle, laisse mon trésor. J'en ai besoin pour les zélections". L'autre répond: "tu l'as enterré sur ma commune donc ton trésor est à moi".

14.Posté par John Galt le 07/07/2019 09:45

QUESTION débile d'un couillon comme 3.Posté par IKKI le 05/07/2019 22:29 (depuis mobile)
Bravo détruisons TOUT au nom de l'économie. La Réunion tout en béton ça va être beau. Quele tristesse.
on a envie de répondre tiens connard j espère que tu as du travail que ta vie est formidable pour une fois qu'ils ont compris qu'il fallait débloquer ces zones inutiles il faut bien faire place au 1,071 million de gens habiteront à La Réunion en 2050

15.Posté par SINIMAILLER le 08/07/2019 07:23

Ce sinimalé me déçoit de plus en plus, VIVEMENT 2020 pour le voir sortir par la fenêtre. Ce vieu bougue connait même pas géré sa commune et veut prétendre continuer à voler, mentir, détruire St-Paul

16.Posté par ZembroKaf le 08/07/2019 09:02

Ok pour les zones économiques !!!
Prévoir Parking, trottoir, stationnement, éclairage public....pas comme les "zones" qui existent actuellement...le ZI N°2 et 3 de Saint Pierre...sont des exemples à ne pas suivre !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie