MENU ZINFOS
Communiqué

"Le Sud ne doit pas être la variable d’ajustement des difficultés budgétaires du CHU"


Inquiet quant à la situation du CHU, André Thien-Ah-Koon ​appelle "l’ensemble des élus du Sud et de La Réunion à se mobiliser pour apporter leur soutien au personnel et à demander au Gouvernement de prendre les décisions budgétaires qui s’imposent". Voici le communiqué du maire du Tampon

Par N.P - Publié le Vendredi 17 Novembre 2017 à 18:00

Les informations récemment parues dans la presse concernant la situation du CHU sont extrêmement inquiétantes et doivent interpeller tous les responsables.

En premier lieu, la dégradation de la situation financière met en péril l’avenir même du CHU et fait de nouveau planer le risque d’un plan social.

Ce n’est pas au personnel qui travaille dans des conditions extrêmement pénibles d’en faire les frais.

L’État doit doter le CHU des moyens à la hauteur des besoins comparable aux autres CHU de la métropole.

S’il est légitime qu’il exige en même temps des garanties de bonne gestion, la gouvernance du CHU n’est pas en cause.

Le problème c’est l’insuffisance du budget.

Il faut plaider et obtenir de l’État les efforts budgétaires nécessaires pour redresser la situation.

En second lieu, l’état de tension extrême dans les services d’urgence de l’hôpital du Sud est inacceptable et révèle l'insuffisance tant en moyen humain au niveau du personnel de santé qu’en moyen matériel.

Encore une fois, je le répète, le Sud ne doit pas être la variable d’ajustement des difficultés budgétaires du CHU.

La population du Sud doit avoir accès aux soins dans des conditions décentes au même titre que tout citoyen français.

Le scandale des attentes interminables aux urgences doit cesser.

Des mesures appropriées doivent être prises pour rétablir un fonctionnement normal du service d’urgence du Pôle Sud du CHU.

J’appelle l’ensemble des élus du Sud et de La Réunion à se mobiliser pour apporter leur soutien au personnel et à demander au Gouvernement de prendre les décisions budgétaires qui s’imposent pour assurer le fonctionnement et le développement du CHU.




1.Posté par JORI le 17/11/2017 20:19

La solution est vite trouvée, il suffit de prendre sur le budget déplacement de nos élus au congrès des maires!!.

2.Posté par JORI le 17/11/2017 20:20

175 000 000 € pour aller "bat karé", ça vous dit??.

3.Posté par in vino veritas le 18/11/2017 03:22

faut surtout arrêter de confier au secteur privé, les activités les plus rémunératrices.

si l'on voulait bien présenter les comptes du groupe CLINIFUTUR pour la Réunion, par spécialités ? sinon, je peux indiquer un site qui permet d'établir ce scoring..

4.Posté par delquer jeter du tampom le 18/11/2017 07:23

La solution est vite trouvée, il suffit de prendre sur le budget déplacement de nos élus au congrès des maires!

TAK DONNEUR DE CONSEIL MAINTEnant mdr

5.Posté par GIRONDIN le 18/11/2017 12:40

2.Posté par JORI
++++++++1

6.Posté par JORI le 18/11/2017 18:21

D'après le quotidien, "au Conseil d’État examinait hier en audience publique le recours de la filiale de Bouygues contre la résiliation du contrat. Le rapporteur public a conclu à la non-admission du pourvoi qui réclamait 169 millions d’euros d’indemnisation", 169 millions de plus pour le CHU!!.

7.Posté par li le 19/11/2017 07:57

"Scandale des attentes interminables"

Faire du tri et des files et 1 médecin par file :
1. Les saoulards ramenés par les pompiers
2. Les bras et jambes ou autres cassés... sans issu mortel
3. Les à traiter d urgence

Et ce sera la file 2 qui déterminera l efficacité à terme de ce tri. Parce qu'il y a des "bobos " qui peuvent être pris en charge par les médecins hors hopital . Ainsi que les analyses de labo. Ce sera l occaz de le rappeler à tous les médecins et autres pro de la santé , les patients et de revoir le système de garde nuit et week-end.

8.Posté par li le 19/11/2017 08:10

Il faut aussi éduquer les médecins du chu sud. Trop hautains, imbus de leur personne. A croire qu ils nous sont supérieurs en tout.
J leur dis, sortis de leur domaine, ils sont peu et ont besoin des autres. Leurs demeures et véhicules et enfants ne s entretiennent pas tous seuls.
Les jours où un médecin et un prof d ailleurs se croisent c est à qui fera exploser l ampoule en 1er tellement ils sont trop intelligents pour l autre.

Savoir parler avec le malade c est plus que vital.
Les réunionnais ne sont pas des attardés mentaux ou des sous hommes.
Apprendre à communiquer avec la famille plutôt que de leur faire répondre qu ils n'ont pas que ça à faire.
Et se mettre au créole réunionnais .
Quand on prend ce boulot, c est pour s y mettre à part entière.

9.Posté par charlyrunbaie le 19/11/2017 08:54

Avant d'annoncer des chiffres extravagants certains devraient utiliser leur calculette. Même si on envoyait 400 personnes à 5 OOO euros, cela ne ferait que 2 000 000 euros.. Et ce n'est pas le cas.
Sans défendre ou interdire quoi ce soit.

10.Posté par Noulépaplis le 19/11/2017 16:29

Budget de transport médical, paramédical exorbitant, obtenu par un marché public, on ne sait comment...soit disant pour faire des économies....Le montant est faramineux... en plus payer une flotte de véhicules avec chauffeur , qui passent une bonne partie à chauffer le parking du CHU, voir faire leur courses personnelles ( ça je l'ai vu)... Ce qui tue le CHU c'est sa politisation, tout simplement.....et ça tout le monde le sait !!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes