MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Faits-divers

Le Sri Lankais qui a mobilisé le Raid est reconnu coupable mais remis en liberté


​Le 31 août, un réfugié sri lankais avait par son action désespérée mobilisé policiers, urgentistes et même les hommes du Raid. Retranché dans son appartement mis à disposition par la Croix rouge, il avait séquestré ses enfants et proféré des menaces d’en finir avec sa vie. Après deux renvois, son audience de comparution immédiate vient de se terminer.

Par Régis Labrousse - Publié le Mercredi 27 Octobre 2021 à 16:30

Le réfugié sri lankais qui avait attenté à sa vie et séquestré ses enfants au mois d’août à Bellepierre est remis en liberté à l’issue de son audience ce mercredi après-midi. Le tribunal déclare qu’il a commis les faits mais le déclare dans le même temps irresponsable pénalement. Il lui est signifié l'interdiction de paraître dans les locaux de la Croix rouge, l'interdiction d’entrer en contact avec les victimes et l'interdiction de détenir ou de porter une arme pendant 5 ans

Cette décision des juges est rendue possible en raison de l’expertise psychiatrique qui a reconnu l’abolition du discernement chez le prévenu au moment des faits. Considéré comme non dangereux sauf pour lui-même, son état ne nécessite donc pas d’obligation de soins et donc pas d’hospitalisation

Dans l’attente de l’examen de son dossier de demande d’asile par l’OFPRA, il est provisoirement logé par la Croix rouge dans un appartement à Bellepierre, quartier de Saint-Denis. L’homme était arrivé dans l’une des embarcations qui ont accosté à La Réunion ces trois dernières années. Son épouse et leurs trois enfants étaient montés à bord d’un bateau arrivé en décembre 2018. 

Près de trois ans après, leur situation a pris une tournure qu’ils redoutaient plus que tout au monde : celle d’un retour forcé vers leur pays. 

C’est après avoir appris la mauvaise nouvelle fin août que le jeune homme, né en 1988, pète littéralement les plombs. Il entre dans un accès de folie qui le mène à tout saccager sur son passage - mobilier et deux voitures de la Croix rouge dégradés - mais surtout à utiliser ses enfants dans son chantage. 

Le voisinage assistera impuissant à son passage à l’acte le mardi 31 août, en milieu d’après-midi, jusque sur le balcon de l’appartement, avant qu’il ne se retranche dans l’appartement. Une situation d’extrême angoisse qu’ont réussi à désamorcer les hommes du Raid venus raisonner l’individu menaçant.

Appelé à la barre du tribunal de Champ fleuri pour expliquer son geste fou, le jeune père de quatre enfants - le dernier étant né sur le sol réunionnais - dit qu’il ne se souvient pas de grand chose. Il dit se souvenir que du refus de la demande d’asile et que son épouse était hospitalisée, à ce moment-là, sans date de sortie, ce qui le laissait donc seul à gérer ses quatre enfants.

L’homme ne supportait pas le fait que sa femme ait perdu pied. Il se souvient néanmoins de s’être saisi d’un couteau et d’une autre arme sans se souvenir de laquelle. Il s’agissait d’une hache. Par contre, il ne se souvient ni des dégradations ni des menaces proférées.

L’expertise psychiatrique qui manquait lors des deux dates d’audience précédentes a enfin été réalisée. Dans sa conclusion, l’expert près du tribunal de Saint-Denis conforte l’idée que le prévenu a agi dans un moment où son discernement était aboli. Aussi, il n’a pas de pathologie psychiatrique et pas d’antécédent. Le jour des faits, il a vécu un état de dissociation aigüe et transitoire dans un état de stress intense. Il a eu également une amnésie lacunaire pendant le comportement dissociatif, selon l'expertise menée. 

Son état et celui de sa femme est dû à la décompensation dû à la décision de refus d’entrer sur le territoire français. Il a eu momentanément une rupture de l’ensemble de ses facultés cognitives amenant donc à l’abolition de son discernement, relève l’expert. S’il est considéré comme dangereux pour lui-même s’il ne reçoit pas de soutien, en revanche le rapport ne mentionne pas d’état de dangerosité et donc pas de nécessité d’hospitalisation.

Enfin, le prévenu, dont les propos étaient assurés par un traducteur, n’a pas de casier et est inséré au Sri Lanka. Comme pour l’ensemble des réfugiés arrivés à La Réunion ces dernières années, il évoque le fait d’avoir fui le Sri Lanka pour des raisons de sécurité.

Alors que ce chapitre judiciaire s’achève par sa remise en liberté, l’application d’expulsion du territoire français de cette famille ne dépend désormais que du préfet, en application de l’examen de l'Office français de protection des réfugiés et apatrides.




1.Posté par merlin le 27/10/2021 17:59

On Marche sur la tête au nom d’une sensiblerie malsaine. Qu’il retourne au Sri Lanka avec ses compatriotes et pour développer son pays. Bon vent.

2.Posté par LBB le 27/10/2021 18:11

Et si cet individu était renvoyé sous huitaine, ( avec ceux qui sont encore là ), dans son pays d'origine.
Cela ne serait-il pas plus simple ?

3.Posté par Choupette le 27/10/2021 19:16

Les pétards sont en avance cette année ?
Peut-on déjà s'en procurer ?
Si des gens cherchent à en acheter pour célébrer le décès d'un des leurs, comme cela se fait dans leur très très très lointain pays (le Népal), peuvent-ils en trouver ?
Si oui, ces gens enfreignent les lois du pays où ils ont choisi de s'installer. Et, si eux peuvent le faire, les autres s'engageront dans la brèche ... .

4.Posté par Zarin le 27/10/2021 19:34

J'espère qu'il bouffe bien !

Les étrangers connaissent toutes les ficelles pour se planquer à La Réunion !!!

5.Posté par RIPOSTE974 le 27/10/2021 19:52

Un zozo de plus qui n'est pas plus fou qu'on veuille le faire croire . La justice , les magistrats détonnent.
Pendant qu'on y est pourquoi ne pas lui donner une médaille en chocolat pour sa bravoure de folie

6.Posté par Billy le 27/10/2021 20:03

PAUVRE FRANCE ON MARCHE SUR LA TETE AVEC SA " TERRE D'ACCEUILLE" EST SON "VIVRE ENSEMBLE" MDRRRR ON OUVRE LES ROBINETS AVEC TOUSSSSS C GENS QUI NE TRAVAILLE PAS OU JAMAIS DONC JAMAIS COTISER MAIS QUI ON DROIT A LA CMU,CAF,RSA DES LOGEMENT ETC ETC ETC.... EST EN PLUSSSSS JAMAIS CONTENT ALORS QUE NOS PARENTS EUX ON TRAVAILLER TOUTE LEURS GARCE DE VIE POUR AVOIR UNE RETRAIRE DE MISERE DE 800e EST QUI DOIVENT PAYER UNE MUTUELLE DE 200e PAR MOIS MAIS OU VA T'ON ............. VITE VITE VITE 2022

7.Posté par L''''''''''''''''INSOUMIS le 27/10/2021 20:11

VIVE LA MAGISTRATURE
VIVE LA MACRONERIE

8.Posté par liberté le 27/10/2021 21:34

n'importe quoi vraiment. ce type est du sri lanka, ce n'est tout de meme pas l'afghanistan ! mobiliser tout ce monde pour un psycho qui n'a rien à faire là est grave merci la justice encore et toujours, toujours elle

9.Posté par 666 le 27/10/2021 22:59

C'est cool. On peut faire n'importe quoi mais mon jugement était aboli, ça compte pas.
C'est merveilleux.
Mr est prioritaire pour un logement peut-être sinon il va se rouler par terre ???

10.Posté par Créole la Réunion le 27/10/2021 23:53

Voilà une voix de pour Zemmour !!!
Vive la France !!

11.Posté par Kafrouge le 28/10/2021 07:27

Vivement que Zemmour soit président !

12.Posté par Ben oui le 28/10/2021 06:36

Après on s’étonne que Zemmour et Le Pen prennent des voix…la réalité est simple: bien sûr on ne sait pas ce qu’ils feraient mais on sait par contre que ceux en place où qui l’ont été n’ont rien fait question immigration. Autrement dit ça ne pourra pas être pire et beaucoup de gens espèrent qu’ils remettront un peu d’ordre dans ce foutoir qu’est devenue la France.

13.Posté par Kafrouge le 28/10/2021 12:30

D'accord et entièrement avec vous " Ben oui "
Et j'espère bien et vous le prédis, Macron ne sera pas au 2ème tour des prochaines élections présidentielles !

14.Posté par marguerite le 28/10/2021 11:51

y en a vraiment marre de ces arrivants qui pourrissent notre quotidien, et qui ont accès à tt alors que nous reunnionnais travailleurs sommes pénalisés .votons zemmour et on verra bien la suite.

15.Posté par Ti Boug' la le 29/10/2021 05:07

Bonjour
Je suis fortement attristé par toutes ces réactions dénuées d'humanité.
Oui ces réfugiés sont bien des êtres humains.
Nul n'est éternellement à l'abri des détresses qui les ont poussés à fuir leurs pays.
Ainsi imaginons des détresses consécutives au réchauffement climatique... qui génèrent des exodes massifs des populations de divers pays...
Nul ne le souhaite, bien évidemment, mais d'après des experts ce sont des scenaris envisageables... Je laisse le soin aux auteurs des réactions inhumaines de penser à la suite....
Bonne journée à tous... dans nos petits conforts égoïstes...

16.Posté par Taloche le 29/10/2021 08:28

Si la France était moins généreuse avec les immigrés on aurait peut-être eu moins de personnes de ce genre ici. J'ai lu récemment sur Google qu'un immigré percevrait 600 €/mois et une retraite assurée qui pourrait atteindre 850€ sans avoir payé 1 ct de cotisation. Beaucoup plus que nos agriculteurs qui perçoivent rarement 600€. Si quelqu'un pourrait me le confirmer.

17.Posté par titi974 le 29/10/2021 15:37

La justice française dans toute sa splendeur par contre si vous demain vous oubliez le masque ou le pass sanitaire ça sera directe 135 euros ....

18.Posté par Toto le 04/11/2021 20:02

J'espère que vous ne serez jamais dans le besoin.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









Publicité


 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes