MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Le Shérif de Sainte-Rose et sa brigade de l'eau !


Par admin@sainte-rose-reunion.org - Publié le Samedi 17 Octobre 2009 à 15:46 | Lu 2288 fois

Le Shérif de Sainte-Rose et sa brigade de l'eau !
En réponse à l'article concernant le dossier "de fermeture des compteurs d'eau à Sainte-Rose" et publié hier par Jismy Ramoudou, je tiens à préciser, qu'il ne s'agit pas là de donner une traduction strictement personnelle à cette affaire, qui concerne non pas Une mais des centaines de famille.

Cette décision fait suite à une mise en examen du maire de Sainte-Rose dans l'affaire "des station d'épurations". Avec un trou (abyssal à l'échelle d'une petite commune) de 620 000 euros sous sa seule mandature, le maire Bruno PAJANY ne voit plus d'autres solutions que de faire pression sur la population pour rassembler les sommes nécessaires à la mise aux normes des installations.

S'il ne trouve pas l'argent avant le 31 décembre 2009, il risque de perdre les crédits d'Etat (cf.jir). Les moyens mis en oeuvre : "brigade de l'eau musclée", "la chasses aux voleurs de l'eau", "augmentation de 100% le m3 d'eau", visent à intimider la population et à récupérer ces sommes.

Bruno Pajany, déjà rappelé à l'ordre par le préfet pour ses méthodes brutales, n'est pas à l'abri d'un nouveau dérapage : Ainsi les recommandations 85-01de la commission des clauses abusives considère que "Le maintien de l'approvisionnement en eau constitue , une garantie de l'hygiène et de la salubrité publique". Que "La femeture d'un branchement constitue une mesure d'une particulière gravité à laquelle ne saurait-être procédé sans une mise en demeure préalable, et ne peut se justifier qu'à titre conservatoire, soit pour faire cesser un trouble préjudiciable aux autres abonnés ou aux installations" que dans le cas particulier de Mlle Baret gérante depuis 5 ans à cette adresse, la municipalité n'a JAMAIS adressé AUCUN courrier, AUCUNE visite d'un agent au préalable. Que ces fermetures ont eu lieu non pas au branchement principal, mais aux compteurs (installés sur la propriété); que l'opération s'est déroulée en l 'absence des occupants; qu'un message diffusé quelques heures avant par haut-parleur, avisait la population de la procédure du service des eaux. Que ce procédé a été de nature à jeter l'opprobe sur ma compagne Mlle BARET en rendant publique la coupure de son approvisionnement devant son commerce.

Cette procédure ne serait resté qu'un incident si le Maire n'était pas intervenu personnellement, de façon arbitraire, pour interdire aux agents de ré-ouvrir le compteur de Mlle BARET, dont la situation avait été régularisée auprès de la régie communale par le paiement de 162 euros (la 1ére abonnée de la commune qui paie une ouverture de compteur). Cette somme lui a été exigée en espèces uniquement!!!.

Qu'il s'agit ici d'une volonté manifeste du Maire de Sainte-Rose de nuire à des citoyens qui ne partagent pas sa couleur politique (UMP), et qui osent dénoncer les dysfonctionnements de la municipalité.

Que Mlle BARET privée d'eau depuis Mardi 13 octobre ne peut plus exercer son activité dans de bonnes conditions, qu'il s'agit d'une volonté d'entrave à sa liberté de travailler, avec des préjudices financiers et moraux évidents.

Toujours selon la Commision des clauses abusives qui considère "que, dans de nombreuses communes, les droits et obligations des usagers du service des eaux ne sont pas consignés par écrit ; que l'ignorance dans laquelle se trouve ainsi l'abonné lui est préjudiciable; qu'il convient ainsi qu'un document intitulé « Règlement du service d'eau » soit établi pour chaque commune et remis aux usagers" et que cette recommandation n'a jamais été respectée à Sainte-Rose.

Que la fermeture des compteurs d'eau est non seulement illégale et illégitime mais surtout Injuste, Inhumaine, Irresponsable et Ignoble, car laissant des enfants et des personnes agées dans des conditions d'hygiène déplorable! Que par conséquent nous demandons aux autorités ( DRASS - Sous-Préfecture ) d'intervenir afin que ces procédés d'un autre âge cessent à Sainte-Rose, et d'éviter tous risques sanitaires aux populations , pandémie grippale, épidémie de gasto-entérhite.

Considérant que la régie des eaux est responsable des installations, le Maire de Sainte-Rose partage la responsabilité de ce "laisser-aller" durant 8 années de mandat, que les financements qui manquent à la réalisation des travaux de mise-aux-normes ne peut-être réclamée aux administrés avec "un couteau sous-la gorge".

Que s'il est bien-fondé de vouloir récupérer les sommes impayées, il existe des moyens consensuels de médiation pour y arriver. Qu'en aucune manière, nous laisserons sous silence ces pratiques qui n'ont pour seul mobile la volonté de camoufler la responsabilité de fait, du maire de Sainte-Rose.

Eric SAUTRON Président de l'Association Sintroz974
Site : www.sainte-rose-réunion.org



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes