MENU ZINFOS
National

Le Sénat veut mettre fin au pass sanitaire dès 75% de vaccinés


Alors que l’Assemblée nationale a voté le projet de loi "Vigilance sanitaire" pour conserver le pass sanitaire jusqu’au 31 juillet 2022, le Sénat remet en question cette décision. La Chambre haute veut de son côté mettre fin à la mesure controversée dès qu’un département atteint 75% de vaccinés.

Par - Publié le Mardi 26 Octobre 2021 à 10:31

Est-ce l’approche de la Présidentielle qui commence à se faire sentir ? Quoi qu’il en soit, le Sénat, majoritairement LR, est allé à l’encontre de l’Assemblée nationale concernant le projet de loi "Vigilance sanitaire". Cette loi prévoit notamment le maintien du pass sanitaire jusqu’au 31 juillet et offre la possibilité de décréter à tout moment un véritable état d’urgence.

Le rapporteur du texte, le sénateur LR de la Manche Philippe Bas, a déposé plusieurs amendements qui vont à l’encontre de la volonté de l’exécutif. "À partir du moment où nous sommes face à une dérogation aux lois sur les libertés et aux principes constitutionnels, nous ne l’acceptons que temporairement. Et trois mois et demi nous semblent être une bonne période", précise le sénateur au Parisien.

Parmi les amendements, on retrouve des propositions comme la fin du pass sanitaire au 28 février 2022. Philippe Bas estime également que l’objectif d’inciter à la vaccination a été rempli et il compte donc fixer un seuil de couverture vaccinale. Il souhaite ainsi ne plus rendre obligatoire le pass sanitaire dans les départements où 75% de la population totale est vaccinée. Ce qui représente la moitié des départements aujourd’hui, selon l’assurance maladie.

Un autre critère est d’imposer le pass sanitaire si "une circulation active du virus est constatée, mesurée par un taux d’incidence élevé", mais sans plus de précision chiffrée. Une autre disposition vise à interdire aux chefs d’établissements de connaître le statut vaccinal des élèves afin d’exclure toute discrimination.

Le texte sera discuté demain au sénat. Si ce dernier l’adopte, une commission mixte paritaire réunissant sept députés et sept sénateurs sera chargée de trouver un compromis.

À La Réunion, 68,2% des personnes éligibles sont vaccinées, soit 56% de la population totale. Selon le dernier recensement, 504.230 ont reçu au moins une injection. Si la loi était adoptée, il faudrait donc que 137.740 Réunionnais supplémentaires se fassent vacciner pour mettre fin au pass sanitaire dans l’île.


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Redbull le 26/10/2021 11:31

Mince comment faire avec cette immense pandémie 😂
Comme quoi

2.Posté par GIRONDIN le 26/10/2021 11:32

Pour le passe pass politique de manu:

Le 6 octobre 2021:
Le Conseil scientifique considère à la quasi-totalité de ses membres les deux points
suivants :
 L’objectif est la sortie du passe sanitaire ;
 La sortie différée du passe sanitaire après une période de préparation à la sortie
(entre le 15 novembre et la fin d’année 2021) est une solution de « PRUDENCE
ACTIVE ».
o Cette phase de préparation permettra la poursuite de la vaccination des personnes les plus âgées et à risque (primovaccination et 3ème dose qui doivent
être accélérées) et de mieux évaluer l’impact de la vaccination sur l’infection à moyen terme.
o Elle permettra également de mieux analyser l’impact du refroidissement climatique à l’automne.
Niveau de vaccination, impact du refroidissement climatique, évolution des gestes
barrières sont les trois points clés à prendre en compte dans les semaines qui viennent pour prendre une décision.
En fonction de ces trois éléments clés et du niveau d’incidence, la sortie différée pourra être soit totale soit limitée à certains lieux considérés comme moins à risque.
Bien que s’appuyant sur des éléments sanitaires que le Conseil scientifique a pris en compte, la décision est éminemment politique. Elle devra faire l’objet d’une information
dédiée permettant de favoriser une responsabilité citoyenne.

Le 7 octobre 2021:
Le Conseil scientifique "perçoit finalement la nécessité opérationnelle de cette durée" supérieure de 8 mois, après avoir été dans un premier temps "interpellé par la date du 31 juillet 2022". Cette date se justifie "compte tenu de la persistance des risques potentiels jusqu'à cette échéance et des contraintes du calendrier parlementaire et électoral au cours du 1er semestre".

3.Posté par a post le 26/10/2021 11:41

allé dodo les sénateurs

4.Posté par tonton le 26/10/2021 12:55

Ils peuvent le garder !
On va sortir Macron, 2-3 mois de plus: je m'en fiche absolument. On s'est habitué de ne plus frequenter du McDo, du McMacron, et on va élire unu président qui n'est pas dans le délire.

c'est à vous de chercher à booster votre économie. Vous l'avez plongez, alors dépenser votre argent.

Et arrêtez avec vos combines, les menaces, et le chantage.....
75% blah blah: gardez les pour les vieux sénateurs, c'est la clientele à risque. Piquez vous autant de fois que vous voulez.

C'est vous qui sont infecte, pas moi.

5.Posté par tantine le 26/10/2021 18:26

c'est quoi ce chantage de m... ? il faut que 75% de la population se sacrifie en prenant un risque avec sa santé pour que l'ensemble arrête de subir un ausweiz qui devait durer un mois ?!

et pour le garder véran veut maintenant obliger à une 3è puis une 4è dose contre un virus qui ne tue que des grabataires et malades sous doliprane alors que de simples anti infectieux connus depuis des décennies associés à des antibiotiques éliminent en 1 semaine chrono ?

et pourquoi le 28/02 et pourquoi pas la st glinglin ?! dégagez de là si vous ne savez pas quoi faire face à ce gouvernement de menteurs et d'incompétents qui rackette et menace ceux qui ne veulent pas servir de cobayes pour pfizer and co !

6.Posté par Mon corps mon choix le 26/10/2021 20:27

Première fois dans l'histoire que l'inefficacité d'un vaccin est imputée à ceux qui ne l'ont pas pris.

7.Posté par vraimentcon le 27/10/2021 07:30

et pourquoi pas 50 % d'injectés puisque les chiffres sont arbitraires et ne correspondent à aucune

logique scientifique ?

et zinfos vous pouvrez censurer cette remarque....et c'est vraiment con

car les gens , les humlains , les citoyens ont aussi un cerveau pour comprendre

la betise de nos dirigeants

8.Posté par Rafi le 27/10/2021 11:26

Post 6....bien résumé....aujourd'hui on attend plus que vous soyez malade pour vous interdire...par précaution on vous interdit avant même que vous soyez malade...on devrait par précaution interdire aux chauffards de conduire...interdire aux obèses le mac do...aux futurs éventuels alcoolos la fréquentation des bars..ce etc...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes