MENU ZINFOS
Social

Le SGPEN-CGTR dénonce l'embauche des TOS "en catimini"


Le SGPEN-CGTR déplore un recrutement de "copinage" des TOS (techniciens et ouvriers de service) depuis le transfert de compétence du recrutement des personnels TOS des lycées et collèges aux collectivités territoriales.

Par Karine Maillot - Publié le Vendredi 4 Septembre 2009 à 18:05

"Un recrutement en catimini, sans publicité" dénonce Patrick Corré de la SGPEN-CGTR. "34 TOS ont été embauchés au Département", dont "seulement sept" qui étaient "des précaires". Il était convenu au moment du transfert en janvier 2009 que le recrutement se fasse au niveau des personnels ayant plus de 10 ans d'ancienneté, mais "aucun des précaires de plus de 10 ans d'ancienneté n'a été recruté". Il déplore "le flou" autour des recrutements et regrette que "le commun des mortels, le citoyen lambda n'ait pas un égal accès au recrutement public".

Recrutement "à tendance politicienne"

Pour le SGPEN-CGTR, le recrutement des TOS est "à tendance politicienne". Désormais le recrutement du personnel TOS ne nécessite plus de concours, "mais en fonction de critères élaborés en concertation avec les syndicats pour que ce soit plus transparent" insiste le syndicaliste. "Les Collectivités locales ont une certaine gestion des ressources humaines à laquelle il reste une marge importante pour mieux  faire" ironise Patrick Corré. Selon lui, la Région maintient "le grand fénoir, moins on en sait, mieux elle se porte".

Les TOS : même fonction, mais pas le même salaire pour tous...

Autre point litigieux, les indemnités mensuelles des TOS de la Région qui ne sont pas les mêmes que pour ceux embauchés à compétence égale au Département : "Le TOS qui est employé à la Région reçoit, en plus de son salaire, 95 euros d'indemnités mensuelles", alors que son homologue "qui est employé dans un collège perçoit 242 euros" regrette Jean-Fabrice Chelonne, responsable des TOS au lycée Leconte de Lisle. "Avant le transfert, tout le monde était logé à la même enseigne" souligne Patrick Corré. A titre de comparaison, un TOS perçoit jusqu'à 500 euros d'indemnités mensuelles dans certains départements de France...

Un établissement unique pour gérer les TOS

Le SGPEN-CGTR suggère la mise en place "d'un établissement unique pour gérer l'ensemble des personnels TOS", que se soit à la Région où au Département, "une gestion unique et commune pour que les collèges et les lycées soient sur un pied d'égalité".

Enfin un syndicat à la Région

Une action de grève et un sit-in sont prévus pour la première semaine du mois de novembre. "Désormais il y a un syndicat salarial à la Région, ce qui est inédit" se félicite Patrick Corré. "Nous allons collaborer avec la CGTR Région Réunion. On va montrer que le syndicalisme existe à la Région et on ne va pas faire d'économie de mobilisations parce que c'est la Région".




1.Posté par Jeff le 04/09/2009 19:54

Catimini : vous connaissez l'origine du mot catimini? L'une des origines étymologiques date des romains, 4 siécles avant notre ère, dit que les femmes qui étaient en "catimini", c'était celle qui avaient leur règle et qu'elles devaient s'isoler.

2.Posté par Moa le 05/09/2009 01:06

ils vont nous faire qu'il faut l'assemblée unique pour mettre tout le monde au même barème !

3.Posté par Fabrice le 05/09/2009 09:15

Plus grave encore , ils, Nassima et son équipe de cocos, veulent licencier un tos stagiaire qui était malade ,diabétique, pour le remplacer par un coco bien rouge proche du petit maire de ST André.Après les licenciements politiques à ST André voilà qu'il attaque les agents du Conseil Général.Nous ne laisserons pas ce petit maire rouge coco continuer sa casse sociale ,le Département Réunion n'est pas ST André.
Ils oublient que la Réunion n'est pas CUBA et qu'ils existe encore des tribunaux ici.

4.Posté par thierry le 05/09/2009 13:59

Bel exemple de dérive au pei de la préférence, on en est désormais à la préférence syndicale ou politique !

embauche transparente, par exemple suite à un concours ouvert aux nationaux, la seule solution pour éviter ce genre de dérives et recruter les meilleurs...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes