Société

Le Refuge: Un nouveau "parcours transidentité" cette année

Jeudi 26 Janvier 2017 - 09:57

Le Refuge a invité les élus, partenaires, bénévoles, adhérents, sympathisants et jeunes à déguster une galette des rois ce mercredi. Avec plus de 5000 adhérents, l’association - qui vient en aide aux jeunes victimes d’homophobie et de transphobie – commence à se faire connaître.
 
"C’est l’occasion de présenter nos vœux à tous ceux qui nous soutiennent", affirme Thierry Grondin, leader de la délégation réunionnaise. Parmi les partenaires invités, la mairie, l’École de la seconde chance, les missions locales, l’association Rive, le CHU de Bellepierre… Car Le Refuge Réunion existe depuis 2013 et devient une référence en ce qui concerne les jeunes rejetés par leur famille à cause de leur orientation sexuelle.
 
À l ‘échelle nationale, le Refuge comptait 2000 jeunes et 650 demandes d’hébergement en 2016. À La Réunion, une centaine de jeunes ont pris contact avec l’association et 40 jeunes ont été suivis. "Nous avons eu 30% de plus d’appels à l’aide", ajoute Thierry Grondin. Non pas parce qu’ils sont plus connus, selon lui, mais parce que la situation ne s’améliore pas. "La société française est basée sur le sexisme. Le sexe féminin est le sexe faible, donc ce qui se rapproche de ce sexe, est inférieur aux autres", explique-t-il. On remarque en effet une majorité d’hommes accueillis.
 
Un besoin d’hébergement
 
Pour ces jeunes perdus, rejetés et mis à la rue, le Refuge propose un accueil de jour et de l’hébergement temporaire. "On ne propose pas d’hébergement d’urgence car les jeunes hébergés sont obligatoirement accompagnés, mais en cas de besoin, on aide comme on peut", assure-t-il. La capacité d’hébergement est actuellement de cinq personnes dans un appartement à Saint-Denis. Thierry Grondin avoue qu’un deuxième appartement dans l’ouest est nécessaire, ainsi qu’une personne pour le gérer; "mais nous n’avons pas les moyens".
 

Thierry Grondin, délégué régional du Refuge
Thierry Grondin, délégué régional du Refuge
Un parcours "transidentité" personnalisé
 
Une nouveauté cette année, la mise en place d’un "parcours balisé transidentité" pour les transgenres (homme ou femme en apparence sans chirurgie) et transsexuels (avec chirurgie). A ne pas confondre avec divers "parcours" que l’on peut trouver sur internet, celui du Refuge est reconnu par le secteur médical et comporte un suivi psychologique, psychiatrique et physique ainsi qu’un accompagnement au quotidien. En 2016, plus de 100 Réunionnais seraient partis en métropole pour se faire opérer.
 
Les victimes d’homophobie ou de transphobie âgés entre 18 et 25 ans sont invités à appeler la ligne d’écoute et d’urgence, ouverte 24h/24h, 7j/7j : 0693 202 145. Une aide peut aussi être accordée aux plus de 25 ans. 

La Maison Akka a fait un don de 250 euros au Refuge.
La Maison Akka a fait un don de 250 euros au Refuge.
Soe Hitchon - soe.hitchon@zinfos974.com
Lu 6065 fois



1.Posté par L''''INSOUMIS le 26/01/2017 20:27

Fatigant !

2.Posté par cmoin le 26/01/2017 20:30

C'est non.

3.Posté par Aurore le 27/01/2017 18:18

"pour les transgenres (homme ou femme en apparence sans chirurgie) et transsexuels (avec chirurgie)"

Non, il n'y a pas de différence à faire entre les transgenres avec ou sans chirurgie de réassignation sexuelle.
Transgenre : une personne dont le genre n'est pas celui assigné a la naissance
Transsexuel-le-s : terme pathologisant qui cautionne la liaison sexe/genre.

4.Posté par Evan le 27/01/2017 23:54

et pourquoi crédibiliser la sofect??? où est le libre choix du médecin??? pourquoi diaboliser les parcours hors équipes hospitalières???

5.Posté par emma le 28/01/2017 14:08

Collaboration avec la SoFECT...
Encore une preuve s'il en fallait de l'approche essentialiste, transphobe et pathologisant de cette groupuscule integrationniste...

6.Posté par Killian le 29/01/2017 00:35

Nicolas Noguier président national du Refuge dément publiquement sur twitter toute collaboration du refuge avec la SoFECT, s'appuyer sur un parcours pathologisant décrié par une large majorité des associations trans, ça s'appelle comment? Les citer comme une reference reconnu nationalement c'est légitimer leur transphobie et leur paternalisation psychiatrisante. Ca s'appelle collaborer . les protocoles de la SoFECT sont maltraitants et d'une violence sans nom pour des milliers de trans en métropole, il suffit de faire une recherche google pour le savoir.

7.Posté par Killian le 29/01/2017 13:03

Nous vous faisons remarquer que Le Refuge a signé en 2016 les revendications de l'Existrans et que parmi ces revendications, il y'a le "démantélement des équipes et protocoles hospitaliers" , cette phrase concerne directement les protocoles établis par la SoFECT. Si Le Refuge La Réunion suit ce qui est appellé ici "le parcours" de la SoFECT, il ne fait que reproduire ce que la plupart des associations trans essayent d'abolir.(cf facebook de l'asociation Ouest Trans)

8.Posté par Le REFUGE Réunion le 29/01/2017 18:49

Nous ne voulions blesser personne, ni être dans le mépris des combats menés par chacun.
Bien au contraire, cela fait maintenant plus de deux ans que nous essayons de faire bouger les lignes à notre niveau (à la RÉUNION). Malgré son titre et ses dernières lignes cet article était censé porter sur le partage de la galette et les vœux du Refuge Réunion et non sur les transidentités. Nous voulions souligner le travail fait par l’équipe du refuge et c’est pour cela qu’il a était partagé. Accompagnant aussi des personnes trans demandant un soutien, hormonothérapie ou pas, voulant se faire opérer ou pas, équipes de référence ou pas, nous nous somme confrontés à la réalité, que vivent ces personnes au quotidien et encore plus avec les personnes, voulant entrer dans un parcours d’une des équipes de référence depuis la Réunion. Celles-ci devaient, le plus souvent, recommencer leurs parcours en métropole et perdre du temps inutilement. Nous avons donc voulu, avec d’autres structures, faire un travail de fond pour sensibiliser les professionnels de santé réunionnais. L'objectif était justement de donner le choix de leur parcours aux personnes trans : libre choix du médecin sans être dévisagé, prendre un rendez-vous dans un centre d'épilation sans être mal à l’aise, aller faire une prise de sang sans entendre haut et fort leurs prénoms civils. Cela n’a pas été sans encombre : bien accueillis certaines fois et presque injuriés d'autrefois. Il était aussi important pour nous d'éviter une rupture de parcours pour les personnes accompagnées qui sont désireuses de faire une opération avec une équipe métropolitaine, Il était donc important de sensibiliser les structures afin d’en faciliter l'accès aux personnes demandeuses. Nous avons donc demandé à deux de ces centres de prendre en compte le parcours de ces personnes dans la globalité, c’est-à-dire depuis le début de leur prise en charge à la Réunion. Nous n’avons aucun partenariat avec la SOFECT. Cependant pour éviter que la souffrance des personnes trans voulant être accompagnées par ces équipes ne persiste, il est primordial pour nous que l’attente d’une prise en charge ne dure pas plusieurs années.

9.Posté par Killian le 29/01/2017 19:39

Cette réponse peu claire ressemble vraiment a de la langue de bois... Est-ce que oui ou non la partie de cet article disant que le suivi psychologique, psychiatrique et physique du refuge pour les trans a été établi par la SOFECT (Société française d'étude et de prise en charge du transsexualisme) est exacte ou pas?

10.Posté par Le REFUGE Réunion le 29/01/2017 19:50

La partie portant sur le suivi psychologique, psychiatrique et physique du refuge n'a jamais était établi par la SOFECT. Nous somme dans l'accompagnement des personnes trans à la Réunion.

11.Posté par serieux le 30/01/2017 09:07

de tout façon le refuge pourra expliquer en long en large leurs travaille il aura toujours des mauvaises langues et des personnes pour essayer de casser le travaille fait ! mais concrètement a part le refuge réunion qui se bouge réellement pour aider ces personnes en souffrance ?

12.Posté par serieux le 30/01/2017 09:45

j'adore OUET TRANS demande au refuge s'expliquer publiquement ...mais c'est se que le refuge fait ! contrairement a certains commentaire ou quand tu regarde leurs profil y a rien de sérieux! entre Fabienne rose photo profil image manga et le porque épique un hérisson je me demande qui son la pour faire avance la cause ou juste foutre la merde la ou il n y a pas .
je vous invite a faire un tour sur la page officielle du refuge réunion la bas vous allez trouver des compte Facebook avec un nom un prénom et un visage et des articles positive et constructif pour faire avance la cause. bref tout sa pour dire que avec le refuge tout se fait en transparence sans arrière pensée. plus rien a ajouté A MEDITé

13.Posté par FabienneROSE le 30/01/2017 20:15

POURRITURE ARRIEREES ! on est en France ici, (...) DE TRANSPHOBES !

14.Posté par serieux le 30/01/2017 21:43

oups je suis désoler ma tite rose la vérité et difficile a avaler ou encaisser ? mdrrr je vais pas rentré dans tes petits insultes car je pense que les gens ont déjà compris se que toi et tes ti copain cherche a faire donc je vais te laisser dans ton petit délire.

ET LA SA SE DIS FAIRE AVANCER LA CAUSE lol franchement faut arrêt les bêtises

15.Posté par Killian le 31/01/2017 11:39

Est-ce que vraiment vous vous demandez qui fait quelque chose? Vous voulez la liste des associations trans? Sinon si vous pensez que les asso LGBT sont les seuls espoirs des personnes trans, tant mieux mais faudra que vous vous renseignez un peu niveau militantisme trans.
Sinon pour faire avancer la cause, c'est vrai que c'est constructif de balancer sur des images de profils... Le fait que vous ne compreniez pas pourquoi des personnes ne mettent pas leur photo sur leur profil est un peu un indicateur du manque de compréhension des personnes trans. Qu'est ce que LA cause au juste?
D'après nos infos sur le refuge de la réunion directement par des personnes trans de la réunion, faudrait peut etre interroger certaines pratiques. Perso je vais juste attendre que sorte les communiqués maintenant.

16.Posté par Killian le 31/01/2017 11:51

Merci d'avoir fait rectifier l'article.

17.Posté par Xylric le 31/01/2017 14:40

La condescendance ne sert à rien "sérieux". Le Refuge a mis quasiment une semaine à corriger cette erreur, mais ça ne l'efface pas pour autant :

- soit ils ont été pris en flagrant délit de double discours (le Refuge National est sur la liste de l'Existrans et adhère donc à leur revendication de dissoudre les équipes dites "officielles". Il ne peut donc pas se targuer d'avoir un parcours basé dessus.

- Soit ils ont été pris en flagrant délit d'incompétence par méconnaissance de ces équipes et de leurs abus.

J'avoue être tenté de choisir les deux,surtout quand je vois utilisée la dichotomie obsolète transsexuel/transgenre, qui n'est utilisée que par les gens qui n'ont pas actualisé le sujet depuis 5 ans minimum ou...les équipes officielles.
Qu'elle que soit la conclusion, le journaliste n'a sans doute pas tiré le terme de SoFECT de son chapeau et le Refuge n'en ressort pas grandi. Je suis aussi surpris de voir que Noguier n'a pas jugé nécessaire de faire de démenti officiel plus étayé que 10 mots pour une accusation fondée sur les propos de ses propres bénévoles.
Pour ce qui est de faire bouger les choses sur l'île, permettez moi donc de rire doucement. La niche écologique est quasi vide, le Refuge veut donc la remplir (en faisant le vide autour de lui, de ce que j'ai pu voir), rien de plus. Leur attitude dépolitisée et leur incompétence sur le sujet ne fait pas de doute.
D'ailleurs, des personnes trans réunionnaises passées par le Refuge se sont plaintes de la réception... D'autres n'y sont pas retournées.

Une autre association travaille à faire avancer la cause sur place, ainsi que plusieurs personnes trans, dans la mesure de leurs possibilités. Ne faites pas comme si le Refuge était debout seul au milieu de la tempête...Surtout que cette assoc est à peine capable de recevoir correctement les trans qui connaissent minimum sur le sujet, je ne veux pas voir ce qu'elle ferait de personnes non binaires...

Dernière chose problématique dans le paragraphe (qui est donc bien gratiné) : le tacle fait aux parcours privés, qui représentent le choix de la majorité des personnes trans en France, ce qui témoigne encore une fois de l"incompétence du Refuge sur le sujet.

Bref, leur aide matérielle est bien utile pour des jeunes en détresse...Mais peut être devraient-ils s'en tenir à cela plutôt que s'aventurer sur un terrain qu'ils ne maitrisent pas et risquer des erreurs gravissimes ?

Quand à critiquer Ouest Trans. Ses militants étaient déjà sur le terrain à une époque où le Refuge n'avait aucune idée de ce que pouvait être une personne trans et fait partie de la liste permanente du collectif Existrans. De plus, ses militants ne sont pas les seuls, loin s'en faut, à condamner ce type de pratiques. Faire preuve d'humilité serait donc bienvenu.

Je pense que pour clouer le bec aux gens en soirée, vous devez être très bon, mais il serait intéressant d'apprendre à débattre sur le fond. A méditer.

18.Posté par serieux le 31/01/2017 18:45

pour ma part je vois que le refuge qui se bouge réellement niveau réunion je parle ! après n'essayer pas de dire des choses que je n'est pas dis. concernant les photo profil : vous dite au refuge réunion de s'expliquer publiquement genre limite c’était un crime d'avoir mis en place un parcours pour évité justement que c'est personne sois trop perdue pour commencer un suivis ... hors que vous en regardent vos profils y a rien de sérieux après que vous être trans ou pas ne faite pas passer les autres pour des personnes pas sérieux ! car le constat et bien la .
pour moi la cause c'est de se battre tous ensemble contre l'homophobie et transphobie et aider ces personnes a se sentir bien dans leurs vie voila la cause moi et non de se tiré des les pattes de chacun pour savoir qui a fait quoi COMME VOUS LE FAITE ACTUELLEMENT . enfin bref il y a un dicton qui dis "tu pourra faire tout se que tu veux tu pourra jamais défendre la mer de battre ... laisse battre

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter