MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Le Rectorat de La Réunion : Réyoné déor


- Publié le Mardi 23 Juin 2015 à 10:36 | Lu 1002 fois

Le CRAN Réunion interpelle la Ministre de l’Education Nationale Madame Najat Vallaud-Belkacem concernant l’incident survenu pour le baccalauréat 2015 et la gestion des dossiers de mutations des fonctionnaires de l’hexagone à La Réunion.
 
Cette institution fondamentale qui est au centre de la scolarité de nos enfants, serait-elle dans une crise morale qui affecterait son efficacité ? Ou bien, se retrouve-t-elle otage d’un groupe de pression, serait-elle prisonnière d’un réseau, qui veut de plus en plus maintenir une influence et une représentativité non contestable au sein du rectorat ? Une sorte de religion non identifiée dans l’ile !
 
 D’un coté comme de l’autre, le rectorat se retrouve dans une tourmente institutionnelle sans précédent. En effet, un sujet du  Baccalauréat 2015 est parvenu aux medias avant le début des épreuves. Dès à présent, le CRAN diligente un courrier au ministère de tutelle du rectorat, afin d’exiger des explications. Tout d’abord, identifier les responsables de ce désastre de communication, car le CRAN estime que c’est une faute professionnelle très grave,  qui aurait pu mettre en péril les épreuves du BAC 2015.
 
Ensuite, déterminer la responsabilité des hauts cadres du rectorat (secrétaire général et ressources humaines). Ont-ils pris les mesures administratives nécessaires au bon déroulement de ces épreuves ? Il y a bien un responsable identifié au sein du rectorat…. c’est malheureusement Le Recteur, respecté pour ses qualités humaines et ses compétences. Mais où sont les vrais coupables ?
 
Le CRAN s’insurge que l’image de La Réunion ait été entachée dans les rédactions de la presse nationale. Le peuple réunionnais a été humilié et le CRAN demande réparation. Il n’est pas acceptable qu’on fasse passer les réunionnais pour des incompétents, car c’est bien de La Réunion dont parle les médias nationaux et non de ces cadres zorey qui débarquent dans l’ile, envoyés par le ministère, occupant des postes à responsabilités très gratifiant financièrement.
 
Nous dénonçons ce postulat de cadres qui s’accoutume à un pilotage fonctionnel, négligeant la notion d’implication. C’est pour cette raison, que La Ministre de l’Education Nationale sera saisie sur les dossiers de mutations des candidats de l’hexagone pour La Réunion. Pour exemple, la CAPA (commission administrative paritaire) du 9 juin 2015 avait traité la « mutation conditionnelle » d’une adjointe administrative de l’académie de Nice.
 
Après contestation d’un syndicat siégeant à cette instance, l’administration du rectorat est revenue sur cette décision. En effet, l’agent serait soi-disant, l’amie d’un IEN (inspecteur de l’éducation nationale) muté à la Réunion à 3 ans de l’âge légal du départ à la retraite. Plus surprenant, le dossier de mutation ne possède aucun document justifiant la procédure de rapprochement. Cette adjointe administrative aurait une ancienneté de 2 ans et n’aurait aucun centre d’intérêt moral et matériel (CIMM) à La Réunion. Ceci est d’autant plus scandaleux qu’il y a des réunionnais en France qui attendent depuis de longues années. Le responsable des ressources humaines et le secrétaire général du rectorat présenteraient-ils des dossiers au CAPA, sans vérifier l’exactitude administrative de leur contenu ?
 
Les organisations syndicales du rectorat doivent redoubler de vigilance. Il faut arrêter de sacrifier l’élève réunionnais sur l’autel des ambitions des cadres de l’Education Nationale, il faut arrêter d’écarter le réunionnais du schéma de l’éducation,  de le traiter en exécutant né.
   
                                                               Le responsable du CRA N
                                                                          Erick Murin
 




1.Posté par Blanc le 23/06/2015 11:45 (depuis mobile)

Pas plus raciste que le cran... Quelle honte se courrier.

2.Posté par crache ta rage le 23/06/2015 12:31

too long, did not read lol.

mais rien qu'en survolant je compte au moins 5 fautes d'orthographe, ça fait bien pitié.
y en a un chez vous qui sait écrire ou c'est votre niveau max de compétence qu'on voit là?



3.Posté par Spès moukate! le 23/06/2015 16:17

On réclame du fric? On prépare son entrée en politique? On veut faire le buzz quitte à être un peu raciste sur les bords?

4.Posté par maçonnerie le 23/06/2015 21:36

bien dit ...pour une fois !

2.
Toi y en a pas capable écrire français ? toi y en devoir écrire en glé pour exprimer ta connerie ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes