Education

Le Rectorat cède du terrain face aux parents d'élèves

Mercredi 31 Août 2011 - 10:08

Des "hourras" salvateurs ont salué vers 11h10 la sortie de la délégation de parents d'élèves et de syndicats de l'Education de leur réunion au rectorat, dans le conflit qui les oppose à l'institution académique au Moufia (Saint-Denis).

Malgré cette sortie très attendue, après plus d'une heure de discussion avec le Recteur lui-même, la copie rendue reste mitigée. Les écoles des Avirons (Paul Hermann) et de Saint-Leu (école du Centre) ont obtenu gain de cause. Un poste dans chacune d'entre elles sera ouvert. Mais Philippe Moreau, délégué de la Fédération des conseils de parents d’élèves aux Avirons, haut-parleur à la bouche, se voulait prudent : "nous attendrons l'arrivée effective de ces enseignants avec leurs valises", a-t-il ironisé devant un parterre somme toute assez maigre d'une vingtaine de personnes (ils étaient environ 30 plus tôt dans la matinée).

Le bémol est venu de Sainte-Suzanne. La conseillère régionale de l'Alliance, Aline Murin-Hoarau, était la première a emboîter le pas aux propos rapportés par Florent Hurhungée.

Le recteur, Mostafa Fourar, a, pour Sainte-Suzanne, demandé à la mairie de reverser les élèves des écoles les plus chargées vers celles qui le sont moins, selon les parents qui ont assisté au tour de table.

Le combat n'est donc pas totalement terminé pour les écoles de Sainte-Suzanne et de la Saline, dont les griefs n'ont pas été évoqués aujourd'hui selon Florent Hurhungée.

D'autres échéances pacifistes ou plus radicales sont à prévoir sur ces secteurs.
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1713 fois



1.Posté par Sarkozy 2012 le 31/08/2011 12:15

Comme quoi finalement en bon serviteur de l'Etat , notre Recteur trouve des solutions pour règler des problèmes urgents ...Espérons qu'il ne va pas déshabiller Pierre pour habiller Polo ....

2.Posté par polo974 le 31/08/2011 12:45

Le recteur, Mostafa Fourar, a, pour Sainte-Suzanne, demandé à la mairie de reverser les élèves des écoles les plus chargées vers celles qui le sont moins


Mais c'est une burne ce mec, il ne connait pas les distances (en km et en temps) qu'il y a entre les écoles...

Ensuite on s'étonne que les marmailles dorment en classe.

Et qu'il paye donc le transport scolaire, vu qu'il est à l'origine de cette fumeuse idée.

3.Posté par parent d'élève St-LEU le 31/08/2011 16:18

Les parents d'élèves de l'école Maternelle ST-Leu restent solidaires de St-Suzanne! La leçon à tirer c'est que pour obtenir gain de cause, comme à st-leu, il ne faut pas faire appel aux syndicats ni aux élus, rester calme, et privilégier le dialogue avec le Rectorat. Attention aux récupérations de toutes sortes, politiques et syndicales! Les parents d'élèves sont à l’origine de ce mouvement et entendent ne pas être récupérés. Elus et syndicats n'ont jamais été vus sur le terrain et n'ont jamais contacté les parents d'élèves de st-leu. Avant de parler en notre nom, qu'ils viennent nous rencontrer. On aime le dialogue.

4.Posté par maman St-LEU le 31/08/2011 16:20

"Le Rectorat cède du terrain ", "le conflit qui les oppose à l'institution académique" ... je trouve un peu dommage d'utiliser ces termes car ils ne reflètent pas la réalité. Il y a eu un dialogue et une ouverture des deux côtés.

5.Posté par papa de St-LEU le 31/08/2011 16:35

Merci à toutes les personnes présentes ce matin, tout le monde a rempli son rôle et ça avance! Il faut encore se battre pour ste-suzanne!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter