MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Le RSKP prend position dans l'affaire des requins


Par . - Publié le Lundi 17 Octobre 2011 à 14:31

La Réunion voit aujourd'hui s'affronter deux visions culturelles. L'étincelle ayant été deux attaques de requins mortelles. D'un côté une vision traditionnelle de la mer où l'espace marin est un espace n'appartenant pas à l'homme Réunionnais. Le Réunionnais accepte donc lorsqu'il "prend la mer" de se soumettre aux lois de celle-ci et assume donc pleinement les dangers inhérents à cet espace. Et de l'autre, une vision nouvelle pour la majorité des Réunionnais, un mode de pensée où la mer appartient à l'homme et, implicitement, la non acceptation des multiples dangers liés à cet élément.
   
Ce ne sont pas tant ces deux points de vue diamétralement opposés qui posent problème. Nous pensons qu'ils peuvent progresser l'un vers l'autre. C'est plutôt la réaction d'un groupe social au mode de pensée homogène : la nébuleuse des "surfeurs". Ce groupe a consciemment ou inconsciemment appliqué la stratégie du choc. La mort du surfeur réunionnais Mathieu Schiller a donc constitué le choc. Le choc permet d'obtenir sous le coup de l'émotivité l'acceptation de choses qu'en temps normal les personnes extérieures au groupe n'accepteraient pas. Le choc peut donc, à  ce moment là, servir des intérêts personnels ou, dans le cas présent, l'intérêt d'un groupe. Nous agissons ici typiquement dans la précipitation, l'émotivité et l'irrationnel. Quel comportement plus irrationnel que de vouloir éradiquer les requins des plages réunionnaises ? L'émotivité est une chose mais elle laisse surtout place à un sentiment de vengeance caractéristique d'une certaine manière de voir les choses. Il est d'autant plus surprenant de voir le représentant de l'Etat sur l'île, le préfet, cédé à l'émotivité et à l'irrationnel. La mort de deux pêcheurs sortis en mer et qui n'ont, eux aussi, pas eu de chance illustre, dramatiquement, ces deux visions de la mer. D'un côté, la famille des pêcheurs est sous le coup d'une émotion certaine. Pour autant cette émotion ne se transforme pas en vendetta contre la mer et les autorités réunionnaises. C'est, malgré la frustration, l'exemple même de l'acceptation des dangers inhérents à la mer.

Ce conflit larvé s'est transformé en conflit ethnique qui ne dit pas son nom. La République est basée sur l'égalité de traitement de tous ses citoyens que  nous soyons pêcheurs ou surfeurs. Cependant nombre de groupes sociaux ont compris l'importance du lobby pour contourner le principe d'égalité républicaine. Le choc de l'attaque de requin amplifié par la médiatisation nationale a permis au groupe "surfeurs" d'obtenir satisfaction. Sans doute à raison. Cependant les "surfeurs" ne sont pas le seul groupe social à savoir utiliser le lobby. Les agriculteurs ou les commerçants en sont un exemple. Le problème fondamental de cette situation est ici l'égalité de traitement. L'égalité de traitement ne nous renvoie pas simplement à la différenciation sociale. Elle nous renvoie à notre histoire coloniale où la couleur de peau a été un élément fondamental de la discrimination. A l'aspect culturel et social vient s'ajouter le problème ethnique. Fantasmer ou pas, le mode de pensée renvoie dans l'inconscient collectif à l'ethnie et c'est bien là le fond du problème. Et lorsque Madame Bello répond à "assassin !" par "je connais mon pays", elle ne répond pas de manière rationnelle mais de manière irrationnelle à une phrase assassine trop souvent entendue : "On connaît la Réunion mieux que les Réunionnais". Ces accumulations de phrases, de comportements, nourrissent la frustration et une certaine souffrance silencieuse.

Ce mode de pensée, où les cultures sont hiérarchisées, effrite de jour en jour l'idéal de vivre ensemble réunionnais. Ce combat est avant tout un combat pour l'égalité de traitement de tous les citoyens devant la République et, son corollaire, le respect de l'identité Réunionnaise. Le pêcheur traditionnel représente une part de notre mosaïque identitaire. Que leur douleur soit aussi entendue.    

Dans un contexte de mondialisation où l'identité est l'ennemi de la consommation de masse. Dans un contexte de mondialisation où l'enracinement est l'ennemi de la mobilité du facteur travail, il nous appartient de défendre ce que nous sommes. Il nous appartient d'affirmer notre identité. Et si affirmer c'est résister, nous creusons d'ores et déjà notre sillon.

Didier Vaïtilingom
Secrétaire Général RSKP




1.Posté par Brunel Jm. le 17/10/2011 17:02

C'est quoi le RSKP ? ça n'est mentionné nulle part dans l'article, ou alors, j'ai mal lu ?

2.Posté par josé le 17/10/2011 21:00

K ça doit être Kréol un truc chelou quoi !

3.Posté par josé le 17/10/2011 21:20

J'ai fais une recherche et j'ai trouvé ça :
http://www.facebook.com/groups/rskp974/
un peu révolutionaire , un peu racistes , sans doute indépendantistes

4.Posté par Brunel Jm. le 17/10/2011 21:36

ok, merci du tuyau, je vais aller voir...

5.Posté par pas mal le 17/10/2011 21:49

çà se tient comme analyse. Etant moi même "zoreille" comme on dit ici, je suis outré parfois par les comportements de mes congénères. vous avez raison sur l'égalité de traitement. on entend pas parler des petits pêcheurs. trop petits sans doute.

6.Posté par Mwintousèl le 17/10/2011 22:55

Réponse à Poste 1 et + . RSKP = en Créole Rénioné Sobat Kont Profitèr
Mais pas révolutionnaire, et Anti - Indépendantistes surtout pas.
Pour plus d'infos voir sur Facebook et rien avoir avec Nasion Rénioné de Aniel Boyer qui milite pour l'indépendance de La Réunion.

7.Posté par Largpa le 18/10/2011 04:24

Les 4 premiers post prouvent bien l intérêt de ce mouvement, il y a encore malheureusement de personnes qui s expriment sur des réseaux sociaux ou d actualités sans avoir un minimum de connaissances culturelles ou tout simplement de français, ramener tout au racisme ou indépendantiste c est aussi une forme d ignorance. Nous pouvons vous aider, les écoles fac institut sont ouverts a tous, n hésiter pas cela relèvera un peu votre niveau de culture générale et in fine celui de la Reunion... RSKP largu pas !

8.Posté par jo la flute le 18/10/2011 09:06

je trouve quand même un fond assez intéressant. y'a un vrai problème de fond à traiter c'est clair. Par contre courrier long et fastidieux.

9.Posté par al carbone le 18/10/2011 12:49

Pourtant dans le quotidien du jour, un représentant des pécheurs locaux ( d'ethnie kreol et de classe sociale correcte pour ces gauchos ) appelle à pécher tous les squales de plus d'un mètre cinquante......et regrette de ne plus pouvoir pécher librement le requin comme auparavant à cause de la réserve !!!!!


Article profondément mensonger, raciste, issu d'un groupuscule indépendantiste cherchant à attiser gros doigts la haine du blanc......à la poubelle donc, ces gens ne méritent pas le statut de réoynés même si leur nombril a été coupé ici...qu'ils aillent délirer sur des considérations ethniques au Zimbabwe !

10.Posté par al qaida carbone le 18/10/2011 18:17

Eh al carbone si t'as pas compris que pour obtenir du fric du préfet, du conseil régional ou de la mairie de st paul il faut être soit surfeur soit commerçant de st gilles c'est ton problème. les pêcheurs sont la dernière roue du CAROSSE au pays de l'apartheid silencieux.

11.Posté par profzoreil le 18/10/2011 19:22

je confirme , voici le slogan copié collé lors de la création du groupe facebook:"
« Donn pa nou liberté. Alon rash par nou minm. »

CHAUDRON. In mardi dann gro solèy midi

La plupart des commentaires sur cette page sont empreints de révolte ,de violence et de haine envers tout ce qui est blanc .Les gars si vous voulez des postes clefs ,travaillez à l'école pour commencer ,construisez vous des réelles capacités , évoluez encore et encore vers des compétences multiples et de qualités , et alors ce que vous revendiquez sera légitme. Mais ne croyez surtout pas que parce que vos ancêtres étaient esclaves vous avez cette légitimité dont vous vous réclamez .

12.Posté par a prof zorèy le 18/10/2011 20:44

t'as oublié moser avec son bac +4 bidon. la dizaine de jeunes présents ce jour là étaient tous plus diplomés que lui. Dans les présents y'avaient même un jeune ayant fait prépa et HEC. Alors ton préjugé c'est des jeunes du chaudron sans diplômes tu peux te le carrer. si t'as pas compris que ses jeunes viennent prendre leur place dans une société où on préfère sous traité la main d'oeuvre locale ouvre les yeux l'aveugle. Ton statut de privilégier t'empêches peut être de voir clair. bravo aux jeunes qui se battent et qui se laissent pas enfumer par les discours pourris de pole emploi.

13.Posté par al carbone le 19/10/2011 10:29

10...mouaaahhhh, merci pour le fou rire kunta kinte !!!!

Que les pécheurs soient ou non "la dernière roue du carrosse" loool; ça n’empêche que leur avis est le même que celui des commerçants et des surfeurs.....et qu'ils n' en ont rien à foutre des délires ethniques et pleurnichards du RSKP !!!!

14.Posté par polo974 le 19/10/2011 14:00

Finalement, le problème, c'est pas le requin, c'est qu'il ne fait pas la différence entre créole et zoreille...

Ils ne sont pas racistes, juste un peu gourmands.

15.Posté par fiuman le 19/10/2011 15:35

L'interprétation de l’émetteur de cet article est caractéristique d'un mode de pensée empreinte de frustration et de xénophobie :
Car lorsque la mère bello dit " je connais mon pays" elle sous entend que l'Autre n'a pas de légitimité à vivre sur cette ile, cela veut dire : " tu n'es pas né ici, tu n'as aucun droit, tais toi!"
" je connais mon pays" n’était pas la réponse à un "étranger" qui aurait dit " je connais cette ile mieux que vous les "autochtones" !
CQFD, Bello a perdu le contrôle et a montré son visage haineux, sa véritable personnalité!
la peste brune est sur st Paul.........................

16.Posté par josé le 19/10/2011 16:56

@12

"Alors ton préjugé c'est des jeunes du chaudron sans diplômes tu peux te le carrer"
Ah bon j'ai dis ça moi??? j'ai relu mon post et j 'ai pas trouvé .Halte là : pas de projection !!
Tu trouves que j'ai un statut de privilégié ?Certes mais être prof ça ne se transmet pas de père en fils vois-tu ? Il y a un concours OUVERT A TOUS !!

17.Posté par profzoreil le 19/10/2011 17:00

@12 Désolé j 'ai maillé dans les pseudos ....pour ce sujet Profzoreil =jose

18.Posté par Gaston la gaffe le 19/10/2011 17:53

Post 7, votre niveau de français a besoin d'être relevé, changez donc d'école, ou de fac ou d'institut, vous pourrez ensuite donner des leçons!
Post 12 , vous avez la haine ridicule, vos propos frisent l'inconscience car vous ne voyez ou ne voulez pas voir à quel point les dires du Post 11 reflète une triste réalité : le manque de travail scolaire et de motivation pour beaucoup de jeunes qui attendent que tout leur tombe tout cuit une fois que l'on aura renvoyé les "privilégiés" chez eux, pensant pouvoir prendre leur place...

19.Posté par la peste blanche le 19/10/2011 18:40

Les bien pensants sont de sortis. l'autochtone est un pleurnichard moins bien formé que le sauveur conquérant. Je vois toujours rien venir pour les pêcheurs par contre pour les surfeurs...fermez les yeux vous avez raison. la colonisation a ses sbires sur internet à croire qu'ils foutent rien de la journée. rmistes ou quoi ?

20.Posté par profzoreil le 19/10/2011 22:28

Je rajoutte que ce qui va faire changer les choses ce sont les filles , qui seront plus tard les femmes réunionnaises .Elles bossent plus que leurs frêres et font de leur mieux encore une fois GLOBALEMENT ...

21.Posté par ndldlp le 19/10/2011 22:40

fiuman, toujours prêt à déconner..! sacré zinfonaute.

22.Posté par Caton2 le 20/10/2011 00:11

L'apparente rationalité du discours du RSKP cache mal le caractère spécieux de son raisonnement.
1/ il oppose de manière caricaturales deux visions de la mer:
-la mer considéré comme un milieu dangereux qui doit être accepté comme tel, vision représentée par les pêcheurs traditionnels réunionnais;
-la mer objet de conquête, qui devrait être pacifié par l'homme, au nom de son libre plaisir, représenté par les surfeurs.
À partir de ces deux visions, le RSKP construit toute une fiction.
Ce serait sous la pression des surfeurs, qui se seraient auto-victimisés, (ce qu'il appelle "la stratégie du choc") que les autorités auraient été instrumentalisées et poussées à des réactions émotives.
Le Préfet aurait sous cette pression appelé à une "vengeance" en ordonnant de tuer des requins, et Madame Bello aurait été contrainte de répondre de manière irrationnelle en rappelant à l'ordre ceux "qui prétendent connaitre mieux la Réunion" que les natifs.
Revenons à la réalité. les surfeurs n'ont pas demandé la loi du talion, mais, accusés d'irresponsabilité, ont rappelé que le drapeau rouge ne concernait que les baigneurs, et que la fréquence anormale des attaques mortelles (16,6 % des attaques mortelles dans le monde pour la seule Réunion) méritaient une réaction des autorités quelle qu'elle soit.
Le préfet à demandé non pas une tuerie par vengeance, mais des prélèvements et une étude sur deux ans.
Madame Bello, après une attitude hautaine et cassante, habituelle chez elle, à fini par demander l'aide... du Président de la république, reconnaissant de ce fait, que la situation était bien anormale.
Deux visions de la mer, la stratégie du choc, l'appel à l'émotionnel? Foutaises! Le RSKP fait dans la dramatisation à la Sea Shepherd, pour se faire mousser dans l'opinion.
Mais plus grave est ce qui sous-tend cette fiction et qui est clairement présenté comme la morale de l'histoire, en ces termes "Le problème fondamental de cette situation est ici l'égalité de traitement. L'égalité de traitement ne nous renvoie pas simplement à la différenciation sociale. Elle nous renvoie à notre histoire coloniale où la couleur de peau a été un élément fondamental de la discrimination. A l'aspect culturel et social vient s'ajouter le problème ethnique."
Ben voyons! Le RSKP (rescapé de quoi?) à trouvé le pourquoi de cette histoire: le colonialisme, le racisme d'importation, qui explique et justifie tous les dysfonctionnements de la société réunionnaise! C'est lui l'ennemi du vivre ensemble réunionnais, lui qui dicte sa loi et empêche l'identité réunionnaise de s'épanouir...
C'est simple, c'est clair, c'est évident. Merci RSKP.
Dites moi, les requins... ils ont eux aussi été victime de la stratégie du choc? C'est la raison de leurs attaques soudaines, irrationnelles et répétées? Les surfeurs zoreils les ont empêchés d'exprimer leur identité et les ont poussés à des réactions émotionnelles incontrôlées?
C'est beau comme du Paul Watson... Au RSKP, vous ne seriez pas un peu antispécistes?

23.Posté par Politique du pire le 27/05/2012 17:32

Rskp ou le discours bleue narine caché derrière une vague habileté rédactionnelle qui ne trompe personne : diarrhée raciste, bêtement raciste. Un fond de discours post-colonial badiouiste tendance Pol pot. Un appel au lynchage avec des gants de velours en somme. Ces gens-là, ces racistes post-coloniaux, sont généralement des blancs descendants de famille de colons : ils le vivent mal et adoptent une posture de descendants d'esclave pour se déculpabiliser et culpabiliser les zoreys, qui sont des sous-hommes comme chacun sait (avec les pèces comores). Bref, cher monsieur au discours bleu marine, vous êtes un être qui ne sent pas bon, vous êtes un raciste congénital. Vous n'avez pas votre place sur l'île de la Réunion, en fin de compte.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes