MENU ZINFOS
Economie

Le Quotidien placé en redressement judiciaire


Le Quotidien et le Visu ont été placés en redressement judiciaire ce mercredi. Les filiales Run Presse (qui distribue) et Safi (qui imprime) ont parallèlement été placées en sauvegarde.

Par M.A - Publié le Jeudi 2 Juillet 2020 à 07:08 | Lu 3877 fois

Le Quotidien placé en redressement judiciaire
Le Quotidien a été placé en redressement judiciaire par le tribunal de commerce ce mercredi. Le Visu aussi. "Malgré les efforts répétés réalisés au sein des différentes structures du Groupe Chane Ki Chune, le pôle presse du Groupe connaît depuis plusieurs années une situation économique très difficile dans un contexte de marché de la presse écrite structurellement en baisse", explique la dirigeante Carole Chane Ki Chune par voie de communiqué.

"La crise sanitaire sans précédent et les impacts économiques sur la presse quotidienne ont contribué à accélérer très significativement la dégradation des équilibres financiers des structures du pôle presse", précise-t-elle alors que les filiales Run Presse (qui distribue le journal) et Safi (qui l'imprime) ont parallèlement été placées en sauvegarde. 

"La demande d’ouverture de procédure judiciaire est un acte de bonne gestion", défend-elle encore ses demandes auprès du tribunal de commerce. "Il est fait dans l’objectif de poursuivre les activités des sociétés et de préserver le plus d’emplois possible"

De leur côté, c'est forcément avec inquiétude que les salariés se préparent à une restructuration. La prochaine audience devant le tribunal de commerce se tiendra le 9 septembre prochain.

 




1.Posté par GIRONDIN le 02/07/2020 09:34

Je n'ai plus acheté le jir depuis un certain samedi ou '' ' je ne dirai jamais de mal de mon ami.....' '

Je n'ai plus acheté le Quotidien depuis que j'ai appris qu'ils avaient censuré des articles sur hayot et l'ami de l'autre.

Pour la propagande de l'ami de l'autre je reçois déjà sa propagande dans ma boîte aux lettres, une fois par mois.

2.Posté par PEC-PEC le 02/07/2020 09:57

Pour tout ceux qui étaient là lors de la création, dont je fais parti, c'est une grande peine que de voir cet organe de presse en grande difficulté.
La PQR française est moribonde, c'est ainsi et rien ne pourra à terme la sauver, autre temps autres mœurs.
Internet est passé par là avec ses qualités et ses défauts, la réactivité des médias du numérique ont signé l’arrêt de mort de cette presse papier.
Trop lente, trop cher à produire, vidée de ses annonceurs (les annonces légales autorisées sur internet) tous ces faits ont signé l’arrêt de mort du, des, quotidiens papier. La pluralité va en prendre un grand coup derrière la tête, car recevoir l'information et ne plus aller la chercher est une tout autre démarche....Une grande page se tourne dans la douleur.

3.Posté par Gg le 02/07/2020 10:54

Pourtant il y avait le fridoquotidien l'argent venait d'où ?

4.Posté par Le Jacobin le 02/07/2020 11:44

IL N' A PLUS DE LIBERTÉ :

-QUAND LA PRESSE N'INFORME PLUS LE CITOYEN EN TOUTE LIBERTÉ

-QUAND LE JUGE NE REND PLUS LA JUSTICE EN TOUTE LIBERTÉ

-QUAND LE CITOYEN NE CHOISI PAS SON REPRÉSENTANT EN TOUTE LIBERTÉ

VOUS ÊTES EN DICTATURE !!!!

TOUTE LA PRESSE EN FRANCE PERÇOIS DES SUBVENTIONS DE L'ETAT SAUF CELLE DES DOM POURQUOI ?

CONFIONS LE DOSSIER A NATHALIE BASSIRE DÉPUTÉE DE LA 3ème CIRCOS...QUI TOUCHE DES ÉMOLUMENTS PARLEMENTAIRE SANS RIEN FAIRE.

5.Posté par Supergirl le 02/07/2020 12:13

Post 1 girondin : + 1
Le Jir aux ordres
Le Quotidien aux ordres
Imazpress et temoignages aux ordres
ZINFOS aux ordres
Le tangue : un coté donneur de leçons insupportable
Bref la presse locale fait peur.

6.Posté par nosimo le 02/07/2020 13:20

ou à la sénatrice voisine une certaine Malet, inconnue ici ou ailleurs. bon l'amie de...

7.Posté par z''''''''''''''''''''''''''''endette le 02/07/2020 16:34

Pourtant le QUOTIDIEN a reçu l'aide de la REGION à l'époque.
Le journal doit revoir sa ligne édotoriale et renouvelé le journal.
Le QUOTIDIEN mal en point mais pas son propriétaire !!?

Une idée: pourquoi les nouveaux élues et élus ne versent pas une partie de leurs indenités au journal,? Surtout les cumulards Mesdames BELLO, BAREIGTS, Messieurs TAK .. ETC

BIEN SUR POUR SAUVER L'EMPLOI PAS POUR LA PATRONNE ET ACTIONNAIRES

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes