MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Le Quotidien aurait-il des tendances suicidaires?


Par - Publié le Vendredi 31 Août 2012 à 17:42 | Lu 3969 fois

Le Quotidien aurait-il des tendances suicidaires?
On sait que la presse écrite est en perte de vitesse. Au niveau mondial, il est avéré qu’elle perd environ 10% de lecteurs par an.

A la Réunion, on n’a pas les chiffres exacts, plus protégés qu’un secret d’état, mais on sait que cette érosion existe également. Tout juste sait-on que les ventes du Quotidien baissent plus vite que celles du JIR.

Dans ce contexte, certains journaux essaient de réagir, à l’image du JIR qui développe son secteur multimedia.

Le Quotidien lui, se refuse toujours à avoir un site internet digne de ce nom, alors que tous les professionnels du secteur savent pertinament que l’avenir de la presse se trouve sur internet.

Mais plus grave encore, on peut légitimement s’interroger sur la pertinence de certaines Unes du journal.

On sait qu'une bonne Une peut faire progresser les ventes de 10 ou 20%, voire même beaucoup plus. Or, le Quotidien s'évertue depuis un certain temps déjà à nous proposer des Unes insipides, en total décalage avec l'actualité.

Qu'on en juge : Mercredi, en pleine crise du carburant, le Quotidien titre sur trois colonnes sur "La rentrée des jeunes espoirs". En fait, il s'agit d'une centaine de jeunes sportifs qui faisaient leur rentrée dans les sept pôles espoirs de l'ile. Le tout agrémenté d'une photo insipide. Voilà typiquement le genre de titre susceptible de vous donner envie de débourser 1,20 euros pour acheter votre journal ! Le même jour, le JIR titrait sur les prix de l'essence avec "A la Réunion, les prix sont gelés". En plein dans l'actualité !

Rebelotte le lendemain avec à la Une du Quotidien "Les gros sous des festivals", alors que les Réunionnais ne savent toujours pas à quelle sauce ils vont être dévorés par les pétroliers samedi matin. Et alors même que le Quotidien avait un scoop avec l'information selon laquelle les avions allaient dorénavant frôler le Barachois, avec un beau photo-montage à l'appui. Le JIR lui, avait déniché le seul Réunionnais à participer aux Jeux paralympiques et titrait sur "Gaël Rivière vaut de l'or"...

Enfin aujourd'hui, nouvelle Une, cette fois sur "Du kayak comme à Sydney"… Encore du lourd !A la Une du Jir, une photo de Didier Robert discutant avec Victorin Lurel avec comme titre "Qui va payer?"

La presse écrite va mourir, c'est une évidence. Mais apparemment, il y en a qui ont envie de mourir plus vite que d'autres...


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par datinic le 31/08/2012 18:21

si vous écoutez les vendeurs de la pub du quotidienne ça va super forte pour eux ... ils savent même ou plus mettre les annonces par ce que le journal est "un valeur sûr" pour les annonceurs.... moi, personnellement je ne comprends absolument pas pourquoi quelqu'un paye 1.20 pour ces journaux .. il n'ya rien dedans et le reste je trouve sur le net ..

2.Posté par PINGOUIN le 31/08/2012 20:47

Vu les directeurs d'ou ils viennent... Finances... Cela ne nous étonne pas qu'ils sont la pour se faire du fric et vont pas tarder à couler car le journalisme et les infos c'est pas piquer du pognon !

3.Posté par Pierrot depeu le 31/08/2012 20:56

Juste un pti moucatage en passant, a toi qui avait souligne quelques fautes récemment dans le Facebook d' ericka bareigts ...si cette remarque pouvait paraitre pertinente, elle le devient beaucoup moins quand tu écris "pertinemment"......PERTINAMENT... Comme quoi a force de vouloir être impertinent on finit par en perdre sa pertinence...
Sans rancune...

4.Posté par Jiji le 31/08/2012 22:47

Moi aussi j'ai remarqué ces Unes pas terribles.

5.Posté par noe le 01/09/2012 05:54

Mon seul quotidien c'est zinfos !

Les fautes d'ortho qu'on laisse de temps en temps dans les écrits ne sont pas des oublis , des maladresses ...mais c'est laisser exprès pour voir si les posteurs lisent vraiment l'article en entier et surtout le relisent avec envie pour s'en imprégner !

On voit que Post 3 est un fervent défenseur de l'orthographe (une dominante de la langue française comme la grammaire) ...C'est bien ! surtout que de nos jours , en classe , on fait de moins en moins de dictée , on ne donne aux élèves que des photocopies d'exercices à trou (type Lamartinière) ... les enfants écrivent de moins en moins en classe ...
Dommage pour l'avenir !

6.Posté par La baveuse le 01/09/2012 07:25

Avec le peu d'argent qui reste aux Réunionnais, le premier poste à supprimer est bien celui de la presse écrite non électronique. Si c'est pour lire avec une demi-journée de retard les nouvelles et reprendre mot pour mot les agences REUTER et AFP c'est cher le papier.
Il reste que les fonctionnaires PS qui peuvent encore se payer ces pages dans lesquelles ils se noient (surfeurs ? vous avez dit surfeurs ?)

7.Posté par Bertrand le 01/09/2012 07:58

Combien a coûté sa mise en place j'ai cru entendre 15 millions d'euros cela vaut bien une une à ce prix même si vous n'en ferez jamais du kayak

Moi je propose à Mr Pierrot Dupuis qui sait tout a une opinion et solution sur tout ! et en voilà une belle occase pour mettre en pratique ces visions , de mettre en valeurs ses capacités de proposer au Quotidien ses talents salvatrices au lieu d'être la troisième roues de la charrue à Antenne Réunion qu'il a tant critiqué et depuis silence zinfos sur antenne et linfo .ré qui d'un coup sont devenus top.

Hé Hé Pierrot est arrivé éé ( l'air du Zorro )

La niche fiscale des journalistes voilà un sujet qu'on zap et pour cause
http://www.contre-info.com/la-niche-fiscale-des-journalistes://

La critique est aisée , l'art est difficile !

Allez on attend ce moment!!!!

8.Posté par rsl le 01/09/2012 08:15

cela fait plus de 6 mois que je n'achète plus de presse écrite locale.Avant je prenais l'édition du mardi et samedi mais depuis je n'est plus envie de donner 1.20 euros.Je m'informe avec la radio et le net exclusivement.
Avec moi le jir et le quotidien peuvent fermer leur éditions du jour!

9.Posté par jlhoarau le 01/09/2012 10:00

L'exemple typique de l'utilité de la presse écrite (démontré ci-après, sauf évidemment censure du Net qui n'accepte pas qu'il puisse y avoir une autre vision de la presse que la sienne)
En réponse au post 7
Le post 7 a "entendu parler de 15 millions d'euros"... A t-il trouvé la réponse sur Zinfos ou sur le Net ?
La réponse était en tout cas dans le journal qui détaillait le plan de financement entre Région, Cinor et Etat
Et c'était beaucoup moins que 15 millions.
Mais le mal est fait. Le post 7 ayant lancé la rumeur, même si ce n'était qu'une interrogation de sa part, ce chiffre de 15 millions va désormais rester dans les têtes et revenir périodiquement sur le site.
La presse écrite, non contente de donner de vraies infos locales qui ne sont pas ailleurs, est de plus fiable ! ça vaut bien 1,20 euro...


10.Posté par Jean Le Phaéton le 01/09/2012 10:28

En effet :

Cà : http://www.clicanoo.re/page_flip/journal.php:// c'est de la une !

11.Posté par mistigri le 01/09/2012 10:40

Si la direction du Jir écoutait un peu plus la base et non pas certains prétentieux qui trimballent leur arrogance comme unique carte de visite alors peut être et je dis bien peut être le JIR pourrait espérer s'en sortir.
Moi personnellement, je vais préparer mes cartons.

12.Posté par jaunisse le 01/09/2012 11:20

Je me souviens qu'il y'a 30 ans on enterrait les cinémas devant l'avènement des loueurs de films vidéo et de canal+.
Après avoir connu des difficultés les cinémas ont réussi leur mutation et s'en sont sorti.Pourtant on les disait mort et enterré.
Pierrot tu aurais tort de croire que tout est fini .

13.Posté par karaté kids le 01/09/2012 11:35

D'accord avec post 7 , je ne comprends pas pourquoi tu es allé te compromettre avec antenne réunion. Besoin de bouffer ? besoin de plus de reconnaissance?
Un mauvais point pour toi.

14.Posté par VIEUX CREOLE le 01/09/2012 11:54

Les fautes d'orthographe ,les "coquilles "qu'on peut laisser en tapant et en envoyant un courriel sont courants et signifient seulement , la plupart du temps , qu'on ne s'est pas relu attentivement avant d' expédier le texte : l'essentiel c'est la compréhension du texte ou du message !

15.Posté par Caton2 le 01/09/2012 12:11

Et c'est pas avec son site internet que le quotidien risque de se refaire une santé. Tous les articles sont payants. Sur Clicanoo beaucoup d'articles sont en accès gratuit.
En tous cas Pierrot, je trouve que tu as retrouvé, depuis quelques articles, la pugnacité et la pertinence (sans a (lol!)) que tu semblais avoir perdu. Ça doit être la radio qui te redonne du tonus. Alors, vive la radio (même si ce n'est que Antenne...)!

16.Posté par Bertrand le 01/09/2012 13:41

post 9 je rappelle mes mots ... j'ai cru entendre 15 millions certes on m'avait transmis à tort ce chiffres mais au fait Le coût total d’investissement pour cette opération est de 7 500 000 millions d’euros tout de même et interressera les kayakistes de l'île et des compétiteurs qui viendront d'ailleurs alors ou est le blèm !!!

Je vous rappelle ( vous pouvez le vérifier sur le site de la mairie de Sainte Suzanne )


Visite du Président de la Fédération Française de Canoë Kayak.

Si ce projet d’envergure a été validé par le Ministère de la Jeunesse et des Sports comme un pôle d’excellence dans la région océan Indien, il le doit notamment au soutien de la Fédération Française de Canoë Kayak, via son Comité régional.
Le Président de la Fédération Française de Canoë Kayak, M. Vincent Holher, accompagné de son Directeur technique national, M. Philippe Graille, seront dans notre île, du 25 février au 2 mars 2011, pour une visite de travail visant à accompagner le lancement de ce projet en vue de la promotion de la discipline dans la région.

ce n'est quand même pas rien un équipement de haut niveauqui n'a jamais existé sur l'île
donc ça mériteà mon sens la une du quotidien si vous ne voyez pas l'intèrêt c'est votre point de vue mais respectez le mien aussi

les donneurs de leçons de y a qu'à faut qu'on on connaît la musique

17.Posté par Pierrot Dupuy le 01/09/2012 16:35

@ post 16 : Une Une n'est pas là pour mettre en exergue le projet qui aura coûté le plus cher. Elle ne sert qu'à une chose : donner envie au lecteur d'acheter le journal en évoquant ce qui intéresse le plus le lecteur.
Le jour de la Une sur le kayak, le JIR titrait je le rappelle, sur qui va payer la baisse du prix de l'essence à la Réunion. Et se demandait, dans l'article, s'il allait oui ou non y avoir une augmentation de 12 centimes de l'essence le lendemain. Excusez du peu !
Par ailleurs, je n'ai jamais dit que je me réjouissais du fait que la presse écrite disparaisse. Dans mon esprit, presse écrite et sur le net sont complémentaires.
Au net la réactivité, la gratuité et la possibilité de pouvoir être consultée facilement n'importe où grâce aux portables. A la presse écrite les dossiers, les analyses et les articles plus documentés.
Le problème ne vient pas du fait si on a envie ou pas que la presse écrite disparaisse ou pas. Le fait est que la plupart des titres que nous connaissons vont disparaitre, un point c'est tout.
Nous sommes dans un monde capitaliste. Vous seriez patron d'un journal qui perd 10% de ses ventes et des centaines de milliers d'euro par an, vous feriez quoi? Vous prendriez cet argent dans votre patrimoine et celui de vos enfants pour recapitaliser votre société, sachant que vous devrez recommencer la même opération l'an prochain, et l'année d'après aussi, avec des montants qui vont aller en augmentant à chaque fois? Ou vous décidez d'arrêter l'hémorragie et de fermer?
Certains journaux sauveront effectivement leur tête, en se positionnant sur des niches. Certains magazines dans doute, mais l'essentiel des quotidiens seront touchés.
Le tsunami du net est en marche et ceux qui ne l'ont pas compris mourront...

18.Posté par commandant cousteau le 01/09/2012 17:18

Pierrot je partage ton analyse.Maintenant à savoir qui du JIR ou du Quotidien va crever le premier.Personnellement je mise une petite pièce sur le quotidien.La direction du quotidien est beaucoup plus usée que celle du JIR et surtout aucune mutation vers le numérique.
Cadjee qui a acheté très très très cher le JIR ( il s'est fait enfilé) va tout faire pour sauver la face quitte à faire très rapidement un plan social.Chien qui fume lui n'a plus l'envie de combattre et d'autres chats à fouetter. Le climat social est très mauvais au quotidien et cela peut exploser très vite.
Personnellement je m'en fous car je trouve les deux journaux très mauvais, insipides et copain copain avec les politicards locaux.J'aimais le JIR du temps de Tillier même avec ses unes racoleuses. Seul bémol , les salariés vont trinquer et le chômage gonflé.

19.Posté par AVCESAR le 01/09/2012 17:44

J'ai gardé le souvenir de mes cours d'histoire où l'on annonçait déjà la fin de la Presse écrite quand la radio est arrivée... et d'ailleurs la fin de la radio quand la TV s'est répandue dans les foyers ! Plus récemment, l'e-mail devait remplacer le courrier papier... j'en reçois encore un paquet, pas vous ?
En revanche, il est vrai que l'âge d'or de la presse écrite (1ere moitié du XXe siècle) s'est envolé quand il a fallu partager "le temps de cerveaux disponible" entre plusieurs médias.
Bien avant le web, d'autres grands quotidiens avaient disparus faute d'avoir su trouver ou garder leur lectorat (ex : le Quotidien de Paris). La presse Internet change les habitudes et les attentes d'une partie des lecteurs; une partie seulement car selon la direction du Monde, par exemple, les lecteurs web sont très différents des lecteurs papiers (15 à 25% max de recouvrement).
Mais si les Rédactions savent s'adapter, il n'y a aucune raison que la Presse écrite disparaisse.

20.Posté par castagne le 01/09/2012 18:05

Cher Pierrot, En fait votre approche économique du monde des médias est aussi tout à fait juste et nos posts ne se contrediront pas. A un moment ou à un autre, le fil casse et on ne peut pas faire autrement que de mettre la clé sous la porte. Chaque semaine nous enregistrons des nouveaux titres et des titres qui disparaissent sans que cela émeuve personne et parce que c'est la vie... économique. Je pense comme vous que la presse ne peut pas vivre au crochet de l'état ad vitam aeternam (cela n'engage que moi ) et on risque de compter quelques cadavres dans les mois à venir si le marché de la pub ne rebondit pas nettement (Les premiers indices pour l'année sont malgré tout assez positifs). Enfin, l''Udecam a fait un excellent travail de prospective en matière de presse: ils ont envisagé les pires scénarios et les meilleurs. La vérité au fond doit se trouver au milieu. Je ne crois pas au catastrophisme et je me méfie des idéalistes qui voient du rose partout. Keep realistic... A bientôt. D. Castagne.

21.Posté par castagne le 01/09/2012 18:09

Ci-joint le lien de l'enquête de l'udecam :

http://www.udecam.fr/Medias/Doc/EditionSpecialeFigaro-Udecam-Media2020.pdf

Bien à toi pierrot

22.Posté par polo974 le 01/09/2012 18:15

7M500 pour une rivière artificielle à coté d'un PUTAIN DE RADIER SUBMERSIBLE...

trouvez l'erreur...


23.Posté par PINGOUIN le 02/09/2012 18:00

En 1976/78 je crois j'ai acheté des auto collants à 1franc pour sauver le quotidien... J 'en ai encore.
Bientôt, ils vont faire la même chose avec des auto collants à 1 euro...

24.Posté par Etienne le 03/09/2012 11:24

"La presse écrite va mourir", votre blog itou ?
Est-ce pour cela votre retour à la radio ?

25.Posté par @post11 mistigri le 03/09/2012 13:44

Je sens qu on t aidera a faire tes cartons pour que tu degages plus vite...

26.Posté par Bonne analyse pierrot le 03/09/2012 13:47

Je continue de lire le JIr que je trouve amelioré par rapport au temps de tillier justement...

27.Posté par Baba le 03/09/2012 14:27

M'sieur Pierrot
Si la presse écrite disparait, le JIR et le Quotidien...comment allez-vous fabriquer le contenu de votre site chaque jour ? en envoyant les journalistes de la rédaction de Z'info sur le terrain ?
Il va vous manquer des pages entières !

28.Posté par mistigri le 03/09/2012 19:09

Merci post 25, j'accepte ton aide et je vais tenter de t'expliquer pourquoi je prends la poudre d'escampette.
L'art d'informer n'est pas de tout repos. Il y a dans la grande "famille" des journalistes, les professionnels du terrain qui vont parfois tutoyer les pires zones de l'humanité en crise ou en guerre et puis nous ôtres, les journalisses"... Journalisses. Oui. Lisse comme le papier sur lequel s'inscrivent les lettres de celui qui est, au demeurant, journaliste. Demeurant. Deux mourants aussi, le journal et le journaliste. Chute des ventes, perte du lectorat ou éparpillement vers d'autres sources d'informations. Demeurant au chevet des deux mourants, JIR et Quotidien. Encore un petit effort pour l'apprenti journaliste que tu es ou que tu n'es pas étant donné l'orthographe incertaine. Recommence avec moi, cherche d'autres combinaisons comme celles que l'on nous imposent . Le publi-reportage c'est encore mieux, parce que t'as encore plus de place et plus de combinaisons de mots à faire. Si, "les ventes sont en hausse": "notre application développée par le grand manitou du développement , reconnue comme l'une des plus innovantes du marché"... Ce n'est plus du journalisme, mais de la quincaillerie. La quincaillerie a même intégré l'onomatopée numérique. J'ai entendu " Le flux d'information sera traité, (virgule) tout au long de la journée, (virgule) au mieux des intérêts et des spécificités des deux supports, papier et web". Ouf, j'ai eu peur, je croyais qu'il s'agissait de l'intérêt des lecteurs. C'est tout Net un journalisse et ça gère le flux du gros tuyaux sur l'ensemble de la canalisation. C'est vachement pratique, moi qui pensais que c'était pour apprendre des choses sur le monde. Vive la robinetterie, et l'auto-savonnage. Salut. Mistigri!



29.Posté par jérome Taillander le 03/09/2012 20:52

très bonne analyse Mistigri . En tant que journaliste, il me semble que la question de la production de l'information est indissociable de celle de la valeur. Nous assistons pour le texte à un phénomène déjà entamé par exemple en production photo/video. Sur un événement, les témoins shootent et revendent leurs photos. L'AFP a même développé un site web qui commercialise les photos d'évenements réalisés par des "amateurs". Pour le texte, la tendance est identique, sauf que... un journaliste est astreint à la vérification, à l'enquête. Pas au commentaire uniquement. Ce à quoi nous assistons en fait, c'est au développement (ou peut être au retour) à un journalisme d'opinion.

Or, qui demain produira les enquêtes ? Qui sera rémunéré pour faire ce travail ? Qui vérifiera l'information ? Le risque est effectivement comme l'a montré une étude britannique que l'essentiel des informations ne finisse par n'être que du "repatouillage" mais en aucun cas de la production. Croyez moi, c'est déjà beaucoup le cas, y compris dans la presse écrite. La fragilité du modèle économique (qui repose de plus en plus sur la publicité) conduit à une réduction des effectifs des journalistes dans les rédactions, et donc à un appauvrissement de la production (donc de la vérification) des informations.

Ce que nous pouvons craindre, c'est la victoire totale du marketing et des relations publiques sur l'information.
Dans un monde où l'information semble avoir perdu toute valeur, assistons nous à l'effondrement de ce que l'on appelait le 4ieme pouvoir ? Si demain, le rôle de médiation de la presse est remis en question, c'est aussi le fonctionnement du système démocratique qui risque d'en pâtir. Et si la crédibilité ne se monnaye plus... si le travail des journalistes ne mérite plus salaire (de misère au Jir), alors tout le monde pourra se réclamer journaliste, écrire n'importe quoi pour devenir n'importe qui.

30.Posté par babas le 03/09/2012 21:32

Pour répondre au post27, le seul média qui existe et qui produit du scoop c'est pas le Quotidien, ni le Jir, ni zinfos mais Freedom.
Les journaleux écoutent Freedom pour avoir l'info.Alors avec ou sans la presse journaleuse zinfos continuera d'exister.Sans Freedom c'est mons sûr.De toute manière tout le monde pompe sur tout le monde , c'est la grande partouze de l'information en l'absence d'une vraie plume.D'ailleurs Tillier avait une vraie plume à la main quand d'autre l'on dans le c..
Mais j'aime bien Pierrot parce que lui au moins essaye de faire bouger les lignes, un des derniers dinosaures.Bravo Monsieur Pierrot

31.Posté par doulux le 04/09/2012 13:48

Stop.Tous ces commentaires sont grotesques.La presse continuera à vivre , c'est une certitude.On aura toujours besoin du papier pour s'essuyer les fesses.Personnellement, le papier du quotidien est plus doux que celui du Jir même en l'absence de Tillier.
J'adore lire les journaux au chiot comme cela je suis vraiment en harmonie avec la presse locale.

Doulux

32.Posté par Baba le 04/09/2012 14:36

Sans laisser la liberté de blâmer, M'sieur Pierrot...vous ne risquez pas d'éloge flatteur !


33.Posté par @mistigri le 04/09/2012 18:55

Mistigri, je me moque du grand manitou du développement et des flux. Ce que je sais c'est que les lecteurs ne consomment plus l'info comme avant. Refuser de l'admettre, c'est assez incroyable. En tant que simple petit journaliste apprenti, j'ai au moins compris cela. J'aime mon métier et je m'adapte (j'essaye).
Quand a l’intérêt des lecteurs, cela fait belle lurette que les journalistes en ont rien à foutre. Peu d'entre nous aiment à échanger avec eux, dans les commentaires, sur les réseaux sociaux. Peu d'entre nous ont compris que l'interactivité est primordiale. Et la vraie question est justement celle de la perte du lectorat...: en tant que journalisse, tu as du te rendre compte de la pauvreté du contenu de la presse. Ceci explique cela. heureusement qu'il reste quelques bons journalISTES au JIR, comme au Quot. Les autres méritent-ils leur carte de presse?

34.Posté par trop fort le 04/09/2012 19:21

"Encore un petit effort pour l'apprenti journaliste que tu es ou que tu n'es pas étant donné l'orthographe incertaine." J'adore , surtout venant d'un journal truffé de fautes d'orthographes,d'accords, de grammaire voire de conjugaison....

35.Posté par @post 2 le 04/09/2012 19:37

Pingouin, tu portes bien ton nom...
Si au quotidien le boss vient de la finance, ce n'est pas le cas du JIR. Renseignes toi : cadjee et son bras droit viennent de l'automobile.

36.Posté par @pierrot, post 17 le 04/09/2012 19:39

"Le tsunami du net est en marche et ceux qui ne l'ont pas compris mourront... "

+1 pour toi mon pierrot

37.Posté par Baba le 05/09/2012 06:55

Freedom produit du scoop...comme Voici et Détective et P.Dupuy fait effectivement bouger les lignes...en réécrivant celles des articles de journalistes qui exercent, eux, un métier que de vraies plumes (dont peut-être J.Tillier) leur ont appris, dans de vraies écoles.

38.Posté par Caton2 le 05/09/2012 12:05

37.Baba. Vous aussi vous auriez dû apprendre à écrire. Pourtant vous aviez bien été dans une vraie école?

39.Posté par greg Jozef le 08/09/2012 12:22

Tout à fait d'accord avec vous. J'ai eu le malheur de m'inscrire comme client sur la version numérique du Quotidien. Pas de format PDF, le lecteur flash est d'une horrible lenteur et il faut 2 heures pour le lire complétement et l'imprimer. Pas de réponse à nos réclamations (nous sommes déjà 3 à le faire). Vous comprenez bien que si j'achète un exemplaire papier je peux garder le numéro en entier. Impossible avec d'avoir un exemplaire dans votre PC avec le Quotiidien. C'est un quotidien démantelé que l'on stocke sur son PC. Pas moyen d'avoir un exemplaire entier du journal. Contrairement à son concurrent (JIR) qui lui offre la possibilité du PDF et du téléchargement par page. Deux conceptions différentes. Mais le pire, c'est que la presse nationale se trouve dans la même perspective que le Quotidien. Abonné à ce service national , une différence notable : le flash est plus rapide, beaucoup n'offre pas la possibilité du format PDF. Comme vous le dites, faut pas s'étonner de la mort future de certains quotiidens puisque suicidaires.
Il ne restera que les blogs comme le vôtre pour s'informer. Témoignages a coupé la poire en deux et j'y surfe et imprime les articles gratuitement. C'est dommage qu'il n'y ait pas plus d'articles pour justifier d'un abonnement !

40.Posté par jean jouhis le 09/09/2012 12:08

de passage en Bretagne (LA VRAIE)
Ouest France 0,80€

33,33333% moins cher
cherchez l'erreur

perso il y a lontan que je ne regarde que le JIR et que QUE sur le net
parfois ZINFO
idem pour Equipe LeMonde Ouest France MultiMedia(Moriss

41.Posté par babigne le 09/09/2012 16:07

Post 39 ça sent le salarié du Jir qui prêche pour sa paroisse.

42.Posté par STOP INJUSTICE le 09/09/2012 17:53

Le papier restera toujours au secours des connaissances,mais tu as raison Pierrot, certains médias quotidien jir .........ont du souci à se faire.........TANT PIS POUR EUX ou BIEN FAIT POUR EUX c'est souvent un tissus de mensonges,on ne les regrettera pas,car ils ne savent pas le mal qu'ils font quand d'un présumé innocent ils en font un coupable tout désigné,et ce qui est navrant,c'est que la justice y contribue,heureusement que les dommages et intêrets ne sont pas là par hasard........J'espére qu'ils tiendront un peu encore pour me dédommager dans mon affaire créee de toutes piéces,et je sais de quoi je parle........sans compter les montages odieux sur des photos (ils m'ont ajouté des menottes)d'ailleurs la personne qui a fait cela ne s'occupe plus des faits divers,ce n'est pas trop à elle que j'en veux,c'est plus à la direction du quotidien.......ne dit on pas la vengeance est un plat qui se mange froid.....J'ai tout mon temps,croyez moi je vais les faire cracher.........il faut savoir qu'une personne entravée prise sur une photo montage c'est une amende de 15000 euros à régler par le diffuseur,bien sur présumé innocente comme c'est mon cas.

43.Posté par @post 40, 41 et 42 le 10/09/2012 15:25

40: L’erreur est simple : cela s'appelle le transport et plus si affinités... Non mais tu sors d'où? Tu crois que le papier est fabriqué à la Réunion? Et autre chose: la diffusion de Ouest France est bien supérieure à celle du Quot et du JIr réunis...Plus on produit, moins cela coûte....Voir définitions du fordisme, taylorisme et toyotisme
Autre erreur :est ce normal payer libé 2 € pour 20 pages ou l'équipe 10 pages à 1,20 €...?

41: Ça sent surtout l'expérience utilisateur...et pour avoir également télécharger les 2: y a photo! Le JIR a définitivement un temps d'avance sur le numérique.

42: "c'est souvent un tissus de mensonges" et ça , c'est pas de la diffam'? Tu écris ce que tu dénonces..Incroyable!


44.Posté par prianka le 10/09/2012 21:44

heureusement que zinfos existe sinon Chassagne du jir et ex quotidien n'aurait pas grand chose à raconter le dimanche.
Du journalisme ras les paquerettes.
On est loin de "casse toi riche con ".

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes