MENU ZINFOS

Le Président de la Région Didier Robert décerne les prix « Danièle Le Normand » et « Valérie Bénard » en hommage aux femmes réunionnaises engagées

C’est à l’occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes que le Président de la Région Didier ROBERT a décerné ce lundi 8 mars 2021, les prix « Danièle Le Normand » et « Valérie Bénard » en hommage à ces anciennes vice-présidentes en charge respectivement du secteur économique et de l’égalité des chances.

Lundi 8 Mars 2021

La distinction régionale « Danièle Le Normand » a été attribuée à :

- Madame Régine MOUTAN-VIRIN, présidente du label Clé-Vacances. Cette dernière s’est investie en faveur des petits prestataires touristiques en milieu rural, et notamment l’hébergement depuis un certain nombre d’années. Mme Moutan-Virin est à l’origine du déploiement du label national « clé vacances » à LaRéunion, elle milite en faveur de la préservation et la valorisation de la culture créole, notamment en matière d’agritourisme. 

- Madame Anne-Laure MOREL, dirigeante de l’entreprise Torskall, une start-up innovante pour la lutte contre le cancer par le traitement par des nano-particules.

La distinction régionale « Valérie Bénard » a été attribuée à :

 

- Séverine HENRY, présidente de l’association « Lire, Dire, Écrire ». Cette Case à Lire est située en plein coeur de L’Entre-deux dans les locaux de l’ancien Centre Académique de Lecture / Écriture (CALE). L’association est très active sur la commune et porte divers projets tels qu’une ludothèque, un centre de prêt de livres en série, un Espace Public Numérique. Depuis 2020, la structure est devenue également centre de formation et mène des actions pour Pôle Emploi avec qui elle a noué un partenariat solide. 


- Madeleine GAZE, présidente de l’association « Nouvelle République des Jeunes- NRDJ » est également auteure et anime au sein de la Case à Lire des ateliers d’écriture autour du « récit de vie ». Cette Case à Lire est située en plein coeur de la Plaine des Palmistes. L’association est très active sur la commune et porte divers projets : un Espace de Vie Sociale (dispositif CAF), un Espace Public Numérique et est également agrée par la BAM (Banque Alimentaire des Mascareignes) pour la distribution de colis alimentaires.


-----

« C’est un jour solennel. Nous rendons hommage aujourd’hui à deux femmes, à nos deux collègues, avec qui j’ai eu beaucoup de plaisir à travailler pour La Réunion, à partager beaucoup d’amitiés. Nous avons voulu que cette journée soit pour la Région, la journée de Valérie Bénard et Danièle Le Normand. Elles auront marqué la Région Réunion, marqué La Réunion.
Valérie a apporté incontestablement cette dimension d’économie sociale et solidaire à la Région Réunion. Nous considérons que l’accompagnement des plus fragiles fait partie de notre ADN.
Danièle était une femme d’entreprise, une femme de ténacité, avec un franc-parler. A la Région Réunion, Danièle aura su donner cette impulsion dans l’ouverture de notre île. C’était une pionnière.
Rien n’est acquis. Il y a tellement de fractures encore, il y a encore des combats à mener. Parmi les fractures, je pense aux violences intra-familiales, à l’égalité d’accès à l’éducation, l’accès aux responsabilités . Il y a une vraie responsabilité collective à être présent. Il y a un respect naturel à apporter aux femmes dans notre société. Nous avons encore du chemin à mener nous nous y attacherons encore ».

Didier Robert, Président de la Région Réunion


« Valou et moi étions soeurs. Je vous remercie de faire vivre Valérie au travers de ces engagements et de ces valeurs. Valou ne faisait pas de différence entre les hommes et les femmes. On est tous humain. Valou écrivait encore à 40 ans avec des couleurs fushia et un supplément paillettes.
Elle avait un rire juvénile et une expression candide.
Elle avait la maîtrise du foutan. Je tenais à remercier le Président de la Région de mettre à l’honneur Valérie  ».

Daphné, soeur de Valérie Bénard


« Danièle nous manque depuis 3 ans. On a une mission et un devoir de continuer son oeuvre. Danièle ne dormait que 4 heures par nuit. Elle travaillait les 20 heures restantes. Danièle était une personne exigeante.
Danièle voulait faire le lien entre la culture et l’économie.
Danièle mettait son exigence au service de La Réunion. Son idéal, c’était de faire grandir La Réunion ».

Jérôme Isauthier


Qui était Danièle Le Normand ?

Née le 6 février 1964, Danièle Le Normand est à l’origine de la stratégie d’internationalisation et de montée en gamme de la marque Isautier, récompensée par plusieurs médailles obtenues lors de concours nationaux et internationaux. Son investissement a permis de faire rayonner l’expertise et le savoir-faire réunionnais à l’étranger. Sur le plan touristique, elle a siégé au sein de différentes instances : IRT, FRT, Club Croisière .... et a participé à la création du musée la "Saga du Rhum", outil collectif de préservation et de valorisation du patrimoine rhumier de La Réunion. Danièle Le Normand a occupé le poste de 8ème Vice-Présidente de la Région en charge du secteur économique. Dotée d’une vision affirmée du développement de l’ile, elle s’est illustrée en tant qu’ambassadrice des valeurs de La Réunion et de son patrimoine.

Qui était Valérie Bénard ?

Née le 2 décembre 1974, Valérie Bénard s’est grandement investie en faveur des publics en difficultés de La Réunion, notamment dans le secteur de l’économie sociale et solidaire. Figure de la lutte des salariés de « l’ARAST », elle représentait un pilier de la lutte pour l’insertion sociale et professionnelle à La Réunion. Elle a prolongé son combat en 2010 en politique pour faire entendre sa voix en faveur d es publics en difficulté et s’est consacrée plus particulièrement à la lutte contre l’illettrisme. Conseillère Régionaleet Vice-Présidente en charge de l’Égalité des Chances et de l’économie Sociale et Solidaire, elle s’est dévouée aux autres tout au long de sa carrière et a porté avec passion et réussite de nombreux projets tels que les « Cases à Lire » et « l’École de la Deuxième Chance ».


À Savoir

La Région est signataire ce 8 mars 2021 d’un accord-cadre avec les partenaires Préfecture, Département, Association des Maire du Département de La Réunion, Rectorat de l’Académie, Université, Direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DAAF) et Direction des Affaires Culturelles (DAC), afin de déployer une poli - tique éducative et de formation en faveur de l’égalité.

Objectifs : 
- promouvoir l’égalité dans la gestion et le pilotage des ressources humaines au sein de la Région, 
- sensibiliser la jeunesse en renforçant le soutien aux actions de lutte contre les stéréotypes et la diffusion de la culture de l’égalité. 
- rendre visible dans les politiques régionales la thématique de l’égalité : lutte contre les violences, contre la précarité, égalité professionnelle et salariale, mixité des métiers, entreprenariat au féminin, égal accès aux mandats électoraux et aux fonctions électives 
- promouvoir la Charte européenne et les politiques « Égalité ».

Zoom sur des actions régionales en faveur de l’égalité femmes-hommes

- La Formation Professionnelle

La collectivité régionale soutient les actions visant l’ insertion sociale et professionnelle des Réunionnaises. Ainsi, le programme de formations proposé par l’Association Finaliser Transmettre Mobiliser (FTM) répond aux objectifs du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles de La Réunion 2018-2022 (CPRDFOP). Il s’agit de former 130 femmes éloignées de l’emploi, confrontées à d’importantes difficultés sociales et économiques (décrochage scolaire, difficulté de lecture et d’écriture, bénéficiaires de minima sociaux ...), âgées entre 18 et 55 ans issues des quatre microrégions de l’île, principalement des quartiers prioritaires et de les accompagner dans la construction de leur projet professionnel.

- Quelques indicateurs dans les lycées

Les orientations par filières des lycéens et lycéennes s’établissent comme suit : 
- Filières technologiques : 51 % de filles et 49 % de garçons 
- Filières générales : 60 % de filles et 40 % de garçons 
- Filières professionnelles : 44 % de filles et 56 % de garçons

Dans la filière apprentissage, on compte 4 108 apprentis et apprenties dont 1 282 filles et 2 826 garçons . Les filles restent minoritaires (à peine 1/3 des effectifs) : elles ne représentent que 23 % des effectifs au sein des formations de niveau V et 28 % pour le niveau IV. Par contre, elles sont aussi nombreuses que les garçons pour les formations de niveaux supérieurs. (chiffres 2019)

- Le Développement Économique

La Région apporte son soutien à la mise en oeuvre de projets Atelier Chantier d’Insertion (ACI) relevant notamment des champs culturel, patrimonial, ou qui présente un intérêt ou un caractère historique pour La Réunion.

Par ailleurs, une convention de partenariat 2018-2020 a été signée entre l’État, la Caisse des Dépôts et des Consignations et la Région pour la mise en oeuvre du plan d’actions régional en faveur de l’entrepreneuriat au féminin.

- Sensibilisation et promotion de l’égalité filles/garçons

Conformément à la convention-cadre État/Région signée en 2013, de nombreuses actions spécifiques de sensibilisation, co-identifiées en faveur d’une plus grande mixité, portées par des associations, ont été soumis à la Collectivité, suscitant un réel intérêt et une formidable opportunité afin de continuer à faireprogresser le statut des femmes et l’égalité des femmes et des hommes.

- Lutte contre les violences faites aux femmes, contre les discriminations sexistes et l’égal accès aux droits pour les femmes

La Collectivité régionale mène une politique volontariste afin de réduire les inégalités territoriales et de contribuer à une plus grande égalité des chances. Elle soutient les acteurs oeuvrant en matière : 
- d’égal accès au droit et à la justice pour tous, 
- de prévention et de lutte contre les discriminations, 
- d’égalité des droits entre les femmes et les hommes, 
- de mise en oeuvre de projets innovants et d’utilité sociale, 
- de soutien au réseau associatif, acteur majeur du lien social et du développement local.




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 3 Décembre 2021 - 17:35 Commission permanente du 3 décembre 2021


 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes