MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Le Préfet réagit, en fait...


Par - Publié le Mercredi 15 Février 2012 à 11:10 | Lu 2274 fois

Le Préfet réagit, en fait...
Notre article "Pour le Préfet, il n'y a pas de trouble à l'ordre public " a fait réagir du coté de la Préfecture. Le moins que l'on puisse dire est qu'ils ne sont pas vraiment d'accord avec ce que nous avons écrit.

Pour eux, le Préfet a parfaitement conscience des troubles occasionnés à la population et il intervient pour qu'ils cessent. Par exemple, des gendarmes seraient en ce moment meme en train d'intervenir pour libérer le barrage de la Plaine des Cafres. Et si les barrages ont été libérés à Gillot et dans l'Ouest, ce serait selon eux à la suite de l'ordre donné par le Préfet aux manifestants de dégager les voies, sous la menace d'une intervention des forces de l'ordre.

Enfin, la Préfecture tient à faire savoir que des procès verbaux ont été distribués sur les différents barrages, que les numéros d'immatriculation de tous les véhicules ont été relevés et que l'identification de leurs propriétaires est en cours.

Les choses bougent, apparemment...


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Enfin ça bouge le 15/02/2012 10:15

le préfet a raison de bouger. Si Hollande arrive au pouvoir c 'est sûr que ce préfet sera nommé d'office à la retraite.

2.Posté par vidocq le 15/02/2012 10:18

C'est le début d'une prise de conscience qu'il y a une crise grave en Europe et dans le monde ? La Réunion réalise que les choses risquent de changer et que tout n'est pas "garanti" ?
Le prix du carburant c'est un des aspects de la crise . Le second et non des moindres c'est le chômage qui augmente un peu partout ( même aux USA ) avec des chiffres historiques comme 25% de chômage en Espagne = le chiffre du chômage durant la Grande Dépression aux USA .
Et le symptôme , ce sont les violences urbaines . L'organisme est malade , la fièvre monte . En Grèce dimanche il sont montré qu'ils avaient atteint leur limite de résistance .

3.Posté par papangue léo le 15/02/2012 10:23

Voilà en partie une définition de trouble à l'ordre public et des actions qui vont avec..Bien vu Mr LALANDE..c'est aussi votre rôle et dans vos fonctions.Ceci dit , votre plan de suivi pour une baisse éventuelle doit perdurer, à l'unique conditions que TOUT le monde y soit gagnants..

4.Posté par AVATAR le 15/02/2012 10:36

m enfin dirait lagafe!

5.Posté par job le 15/02/2012 10:53

Bravo Monsieur le Préfet. J'aurais plutôt dit, le Prefet agit, plutôt que réagit.

Les interventions ne s'improvisent pas et nos fonctionnaires ne sont pas des imbéciles, ils savent gérer les excités.

6.Posté par Ras le bol le 15/02/2012 10:54

pas trop tot!!!

7.Posté par Jean Hanvy de Vaumhyr le 15/02/2012 10:58

Tu parles ...
Depuis le temps que les mêmes irresponsables ont pris l'habitude de bloquer les routes, le préfet aurait déjà dû être opérationnel pour casser immédiatement ce genre de pratiques.
Les gendarmes et l'armée ont des engins adaptés pour pousser et trainer les véhicules des bloqueurs de routes. La préfet a aussi la loi et la jurisprudence de son coté, et aussi l'adhésion de la majorité de la population. Surtout il il a l’intérêt collectif. On peut pas laisser ces irresponsables foutre en l'air ce pays pour que eux se remplissent mieux les poches.

8.Posté par Caton2 le 15/02/2012 12:18

La « prudence » du préfet ne fait pas de doute... Que penser de son efficacité? Ce brave homme semble avoir fait sienne la célèbre phrase d’Edgard Faure: « ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent ». Il est vrai qu’en terrain montagneux et en période cyclonique, le vent peut affoler la girouette.

9.Posté par bob margouillat le 15/02/2012 20:24

Voilà un bonhomme qui assume ses fonctions et qui cherche les solutions bénéfiques au plus grand nombre. ON ne peut pas en dire autant de certains élus qui criaient partout et qu'on entend plus trop en ce moment...

10.Posté par polo974 le 16/02/2012 10:35

Sacré Pierrot,
T'avais une longue panne de stylo, et maintenant tu nous as fais un syndrome de la citrouille...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes