Faits-divers

Le Port: "J’ai pas réfléchi, j’ai pris le sabre"

Jeudi 23 Mai 2019 - 11:54

Dans la journée du 19 mai au Port, Benjy P. un jeune homme de 18 ans sans histoires, avec un casier judiciaire portant mention d'une condamnation, se munit d’un sabre et décide de se rendre au domicile d’une famille avec laquelle il a eu quelques différends. Malgré une forte présence policière, rien ne l’arrête, il parvient à porter un violent coup de sabre à un jeune de 16 ans. Il comparaissait le 22 mai devant la justice pour des faits de violence avec usage d’une arme suivis d’une incapacité totale de travail (ITT) supérieure à 8 jours.
 
Tout commence dimanche matin, dans un accident impliquant une voiture et trois motards. Alors que la situation se complique avec les motards qui sont en tort, la mère de famille qui conduisait le véhicule finit par faire intervenir la police. Au final, il apparaît que cette scène de violence ait pour origine l’appel des forces de l’ordre de la part de la conductrice, ce que les usagers en tort n’auraient pas apprécié. Les familles impliquées dans l’incident, qui sont en fait voisines, se sont ensuite menacées sur Facebook tout l’après midi. L’oncle de Benjy, proche des motards, souhaite alors s’expliquer avec l’autre famille.

La BAC est alertée des menaces proférées 
 

Il décide de se rendre au domicile de la famille dans l’après midi pour discuter et arranger les choses. Alors que la discussion est plutôt animée, elle se conclut par un coup de poing au visage sur l’oncle. Celui ci repart alors et menace de revenir. La BAC est alertée des menaces proférées à l’encontre de la famille et met en place un dispositif de surveillance. Benjy, qui  voit son oncle revenir en sang, s’arme instinctivement d’un sabre et se rend au domicile de la famille pour en découdre. Lorsque le prévenu relate les faits, il explique à la cour : "J’ai pas réfléchi, j’ai pris le sabre."
 
Arrivée aux abords du domicile de la famille, la BAC demande au prévenu de lâcher son arme et de s’arrêter. Il n’écoute pas les injonctions et continue sa route vers un petit groupe qui semble déjà en découdre. Il se retrouve ainsi dans le dos de l’un des fils de la famille, Ludovic F, et lui porte un violent coup de sabre au niveau de la cuisse. Le jeune homme s’en tire avec 12 jours d’ITT et une blessure de 10cm de longueur pour 2cm de profondeur.
 
À la barre, Benjy s’explique et rapporte au président : "Je ne savais pas où je frappais." Il reconnaît finalement la gravité de son acte et se confond en excuses auprès de la victime.
 
Alors que la peine requise par le procureur est de 3 ans d’emprisonnement avec 18 mois de sursis, l’avocate de la défense met en avant la jeunesse du prévenu : "C’est un acte irraisonné, et irraisonnable, il a été stupide, il a fait une connerie. Ce n’est pas un jeune à problème. Il doit être puni mais il faut apporter la bonne sanction, la bonne décision" explique t-elle avant d’ajouter : "Il travaille, son employeur le décrit comme un jeune poli, respectueux, avec la volonté de travailler."
 
Selon elle, une peine trop lourde condamnerait l’avenir du prévenu. La cour, visiblement convaincue par la pertinente plaidoirie de la défense de Benjy, prononce une peine de 3 ans de prison dont 30 mois de sursis simple. Les 6 mois restants ont été assortis du maintien en détention.
Ilian Bruant
Lu 5833 fois




1.Posté par Martine avale le sabre le 23/05/2019 12:40 (depuis mobile)

Ohhhhhh

Ohhhhhh

encore un bon marmaille.....

2.Posté par Dom974 le 23/05/2019 18:09 (depuis mobile)

Avec un sabre ,un jour va finir au assise celui la

3.Posté par Ti yab le 23/05/2019 18:29 (depuis mobile)

Que se dit l''avocat en rentrant chez lui ? Quelle bonne journée j''ai ressui à faire libérer un criminel en puissance... Quelle qu''en soit la raison un jeune homme de bonne composition ne sort pas un sabre pour sabrer son voisin... Justice de m...

4.Posté par Frédolino le 23/05/2019 20:24

" 3 ans d’emprisonnement avec 18 mois de sursis, " Même si cette peine était prononcée ( j'e n'y crois évidemment pas avec cette (in)justice qui est quasiment pro-racaille)s , avec les remise de peine pour bonne conduite et autres "conditionnelle", sur les 18 mois fermes il ne ferait 6 mois max., pour ne pas dire 3 mois . MAIS BON: il aurait un bracelet électro et basta ...

5.Posté par Kiki le 24/05/2019 22:58 (depuis mobile)

Il a réagit sous le coup de l''émotion. Ct instinctive. Pk un sabre ? Ct à porté de main? Ça aurait pu être autre chose ! La justice est bcp + clémente ke certains de vos propos. Votre profil est aussi proche de celui de Torquemadas !
!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie