MENU ZINFOS
Faits-divers

Le Port : Interceptée en pleine rue, elle est violée sur le parcours de santé


Accusé du viol d'une passante, agressée sur la voie publique alors qu'elle se rendait à une séance de sport, un trentenaire sera jugé en mai prochain devant la cour criminelle. Mais ce mardi s'est posée la question de la prolongation de sa période de détention préventive.

Par Isabelle Serre - Publié le Mardi 22 Mars 2022 à 17:00

Le Port : Interceptée en pleine rue, elle est violée sur le parcours de santé
Le 28 décembre 2018, Elise* poussait la porte du commissariat du Port pour porter plainte contre l'homme qui l'avait violée la veille en pleine rue. Vers 21 heures, alors qu'elle se rendait à son cours de boxe, la jeune femme avait été interceptée par un cycliste qui arrivait en sens inverse. Ce dernier avait simulé la présence d'un couteau pour la contraindre à le suivre sur le parcours de santé, au niveau de la Clinique des Tamarins. Là, il lui aurait imposé une relation sexuelle complète.

Comble de l'histoire, le mis en cause résidait à proximité immédiate du lieu des faits et, alors qu'il commettait son crime, sa compagne et leur enfant l'attendaient au domicile conjugal. Interpellé, il avait reconnu sans pour autant être en mesure de justifier son comportement. Plus tard, il aurait déclaré que la victime "était d'accord" et lui avait fait croire à la présence d'une arme blanche "pour lui faire peur". Des déclarations jugées "évolutives" et "contradictoires" par l'avocate générale en charge de se prononcer sur la prolongation de sa détention.

"Aucune empathie"

Renvoyé devant la cour d'assises, l'accusé sera finalement jugé par cinq magistrats professionnels devant la cour criminelle en mai prochain. Il encourt 15 ans de réclusion criminelle.

En attendant, s'est posée ce mardi la question de la prolongation de sa détention provisoire devant la chambre de l'instruction. Le parquet général s'est fermement opposé à sa libération afin d'éviter toute tentative de pression sur la victime présumée, le mis en cause ayant déjà été condamné pour atteinte aux biens et étant diagnostiqué par les experts comme accro aux stupéfiants. "Il n'a aucune empathie pour la victime et ne se remet nullement en question", a fustigé Emmanuelle Barre dans ses réquisitions.

Après en avoir délibéré, les magistrats de l'instruction ont suivi cet avis. L'accusé reste en détention en attendant son procès.




1.Posté par Choupette le 22/03/2022 18:40

Au contraire, la question ne se pose même pas.
Enfermez-le et jetez la clef !

2.Posté par 666 le 22/03/2022 18:47

Et on attend quoi ? Le déluge ?
Un violeur d'une enfant de 7 ans attrapée dans la rue et violée avait été condamné à... 7 ans de prison. Une enfant.
Alors une adulte...
Les viols non suivis d'homicide sont très légèrement punis, il ne prendra pas 10 ans et en fera à peine la moitié.
La victime ? Bah, elle n'est pas morte ! Voilà ce que pensent les juges

3.Posté par Loulou le 22/03/2022 19:22

Le coupable peut dormir tranquille...il n'aura rien vu ce qu'il s'est passé avec le tireur du flashballqui tire au visage mais ne voulait pas tuer...Désolé Madame qui a été violée, la justice absente n'a que faire des victimes, elle donne l'exemple chaque jour.

4.Posté par Lila le 22/03/2022 19:30

Encore heureux qu il reste en taule!

5.Posté par Mme Kieffer le 22/03/2022 20:42

"Comble de l'histoire, le mis en cause résidait à proximité immédiate du lieu des faits et, alors qu'il commettait son crime, sa compagne et leur enfant l'attendaient au domicile conjugal. "
On est dans la période des fêtes, le 28 décembre...Il a une compagne et 1 enfant.çà donne à réflexions quand même.Comment il a fait pour basculer ainsi, sans penser à sa compagne et à son enfant?Il y a des hommes qui vont chercher des femmes sur internet, freedom, et bien souvent ils n'en trouvent pas, et là il a un foyer , un nid, il détourne son regard d'eux??? est ce çà valait le coup de perdre tout ce qu'il avait?et surtout, le réveillon c'est dans quelques jours, les bonnes résolutions, la nouvelle année, toutes les bonnes choses.
il faudrait que des psy nous aident à comprendre ce genre de situations je pense.

6.Posté par Katoun le 23/03/2022 01:14

Laissez le pourrir en prison, avec un peu de chance, un codétenu comme celui de Colona va s'en occuper et on aura pas non plus d'empathie pour ce taré

7.Posté par Question ? le 23/03/2022 01:39

1.Posté par Choupette le 22/03/2022 18:40

Au contraire, la question ne se pose même pas.
Enfermez-le et jetez la clef !
................................

Et pour POUTINE ?
Votre post "Quel homme" à propos de POUTINE est affligeant.

Déjà vous aviez écrit au sujet des Sri-Lankais migrants vers la Reunion, pensant qu'ils étaient musulmans, qu'il fallait les attendre au PORT avec du boudin noir pour les faire repartir.

Vous êtes un robot ou un humain ?

8.Posté par Mat le 23/03/2022 07:19

Un peu Bisounours dame Kieffer ??

9.Posté par Mano le 23/03/2022 07:24

Si à chaque fois, il fallait couper l'objet du délit... 🤔🤔

10.Posté par Inconnu le 23/03/2022 08:59

Comble de histoire je suis sa sa compagne avent du juré ou de dire Quoi des choses il faut vraiment connaître la vérité vous avez des enfants vous avez aussi un marié alors arrête car quand un femme veux détruire votre couple et vous brise la vie elle peu tout faire mes moin aujourd'hui je connais tt la vérité alors arrête de commentaires si vous savez pas la cose de histoire

11.Posté par Inconnu le 23/03/2022 09:16

La justice doit bien faire son choix avent de condamné une personne il faut vraiment connaître la vraie histoire car moi je le c'est les femme qui veux détruire le couple des autre ensuite que ce FT passer pour des victimes non sa va pas aujourd'hui moin enten que la femme du coupable avent de commentaires regarde comment la vie et autour de vous les gens qui vous fraiquent peu aussi vous mettre dans la merde mes dit vous bien que moin sa compagne et son fils me l'abonne pas pour cette histoire a dormi

12.Posté par Lali le 23/03/2022 11:14

Arrêté ce commentaire car vous savez pas la vraie histoire quand une femme veux l'homme d'une autre femme elle FT tt mes avent de juge il faut savoir vous avez des homme des des enfnt chaque son tour la roue peu tourner et c'est la zot va comprendre qui faut pas critiquer don prochain quand il connait pas l'histoire vrai

13.Posté par Le Port, ça mem mem le 23/03/2022 13:58

Courage aux Portoises Portois honnêtes.

14.Posté par Lucide le 23/03/2022 15:49

11.Posté par Inconnu le 23/03/2022 09:16

Une horreur de vous lire...

15.Posté par Inconnu le 23/03/2022 17:13

14 posté par Lucide
Moi je vous répond ce mes pas une horreur mes la vérité avent de juge un personne il faut connaître le vrai ou le faut de l'histoire moin je connais la vérité alors maintenant arrêté avec vos commentaires a la noix

16.Posté par jojo le 23/03/2022 20:02

zéro question ! .... prison à vie ! ....

17.Posté par Anonyme le 23/03/2022 20:15

Bien sûr qu on ne devrait même pas se poser la question de son maintien en prison .

18.Posté par Le 5 le 23/03/2022 21:29

Très bonne définition qui englobe tout ici bas aucune empathie....

19.Posté par MICHOU le 29/03/2022 14:43

Restrictions, couvre feux .... La vie des citoyens bascule mais les violeurs s'en donnent à coeur joie, se multiplient....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes