Société

Le Port: Du plomb présent dans les sols "de manière diffuse et aléatoire"

Jeudi 30 Novembre 2017 - 16:27

Image d'illustration
Image d'illustration
Du plomb est présent dans les sols au Port, réparti "de manière diffuse et aléatoire" sur le territoire communal. Voilà ce que révèlent les résultats de la campagne d'analyses lancée en 2016 -laquelle intervenait suite à des études décelant la présence de ce métal, menées depuis 2014
 
"Le plomb est présent à valeurs variables selon les sites et son origine, probablement ancienne, reste inconnue à ce jour", fait savoir la municipalité qui faisait le point sur la situation ce jeudi.

Risque pour la santé des enfants: l'ARS recommande de consulter

"Le plomb présent dans les sols représente un risque pour la santé des jeunes enfants en cas d’ingestion de terre", alerte la commune, qui annonce que la mairie, l’ARS et les services de l’Etat "renforcent les mesures de gestion déjà engagées depuis 2015".

La commune mène ainsi des travaux sur les sites fréquentés par les jeunes enfants (recouvrement des sols, engazonnement, mise en place de clôtures). De leurs côtés, les autorités sanitaires souhaitent renforcer les mesures de dépistage pour pouvoir identifier d’éventuels enfants qui auraient connu une exposition excessive au plomb, en vue d’un accompagnement et d’un suivi médical personnalisé. Les familles ayant des jeunes enfants de moins de 6 ans et habitant au Port sont invitées à consulter leur médecin.

Les marmailles sont en effet potentiellement plus exposés au risque de saturnisme (intoxication par le plomb à partir d’une source d’exposition environnementale) en ce que leur comportement peut favoriser l’ingestion accidentelle de terre, par exemple lorsqu'ils mettent la main à la bouche tout en jouant sur le sol.

Ne pas jouer avec la terre, laver les mains, éplucher les fruits et légumes...

Ainsi, pour limiter les risques d’exposition, l'ARS recommande d"éviter de laisser les jeunes enfants jouer à l’extérieur sur des sols nus au contact direct de la terre", de "laver régulièrement les mains des enfants (surtout après des activités en extérieur), ainsi que leurs jouets ou doudous qui auraient pu être en contact avec de la terre", de "laver et éplucher soigneusement les fruits et légumes du jardin avant de les consommer" et de "laver régulièrement les sols de la maison".
 
Parmi les signes cliniques du saturnisme : troubles digestifs, troubles du comportement, retard de croissance... des signes peu spécifiques qui rendent difficile le diagnostic. Une telle intoxication peut avoir des conséquences sur le développement psychomoteur de l’enfant. 

Un comité de pilotage (animé par le sous-préfet de Saint-Paul et composé de la Mairie du Port, du TCO, de l’ARS OI, de la DEAL et du BRGM) est chargé de la mise en place et du suivi d’un plan d’actions. 
N.P
Lu 2308 fois



1.Posté par contre le surpopulation reduire l'esperance de vie le 30/11/2017 16:50

avec l'incinerateur nouvelle generation on va decouvrir les joies de la dioxine. Ca nous changera de l'atrazine dans l'eau et des metaux lourds dans les poissons pelagiques bouledogues.

2.Posté par Chouchou974 le 30/11/2017 18:47

D'où sort ce plomb?

3.Posté par Louis Pariot le 30/11/2017 19:08

Je me souviens de cas de saturnisme au Port justement c'était en 2011, quartier triangle des oasis.
Et ici, c'est où ???

4.Posté par GIRONDIN le 30/11/2017 19:08

Pas grave, il y a aussi le fioul lourd des croisièristes et navire marchand, la centrale charbon.... Et les bombes lacrymogènes....

5.Posté par mortier le 30/11/2017 20:13 (depuis mobile)

Jusqu''aux années 50 les canalisations d''eau potable étaient en plomb. Il y a peut-être des tronçons encore enfuis sous la terre + les vieilles batteries laissées à l''abandon rien d''étonnant.

6.Posté par Yab le 01/12/2017 07:41 (depuis mobile)

Du plomb dans le sol pour les marmailles, dans le corps pour certains kagnards et rien dans la cervelle de certains 👾

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter