MENU ZINFOS
Faits-divers

Le Port : Câlins, gifles aux policiers et bracelet électronique


Garé sur un parking du Port pour partager un moment d'intimité avec sa compagne, un Portois a eu maille à partir avec la police à une heure bien avancée de la nuit, en plein couvre-feu. Furieux d'avoir été dérangé, le trentenaire s'est énervé contre les officiers en les frappant et les menaçant de mort. Ce n'était pas la première fois.

Par Nicolas Payet - Publié le Mercredi 22 Septembre 2021 à 20:24

Jonathan* a été réveillé à 1h20 du matin le week-end dernier alors qu'il s'était assoupi dans sa voiture garée sur un parking d'un quartier du Port. Le trentenaire légèrement alcoolisé venait de passer une grande partie de la soirée en bonne compagnie dans son véhicule, faute de mieux. Il avait juste oublié le couvre-feu.

Quatre policiers en patrouille avaient repéré la 208 avec plusieurs personnes à son bord. Ils s'étaient alors approchés, éclairant la scène avec une lampe torche. La lumière projetée sur son visage avait énervé Jonathan qui avait jailli comme un beau diable.

Il avait tenté de fuir, mais en claquettes sur le gravier, il n'avait pas réussi à aller bien loin. Les fonctionnaires de police l'avaient ainsi interpellé, essuyant déjà plusieurs coups. Des coups qui avaient continué à pleuvoir dans le véhicule, de police cette fois. Un des policiers en avait pris un dans la figure. "C'était un contrôle de merde. Je dormais tranquille, cette lumière ça m'a rendu fou", a expliqué l'habitué du tribunal jugé ce mercredi en comparution immédiate.

Allergique à l'autorité

Le casier de Jonathan contient en effet 15 mentions, dont 13 condamnations. Le travailleur désormais en CDI sait qu'il doit se tenir tranquille et éviter toute sortie de route qui pourrait l'envoyer illico derrière les barreaux.

À la barre, le Portois tente de se contenir mais sa colère déborde plusieurs fois malgré les signes que lui envoie de loin sa compagne le suppliant de se taire. Jonathan trépigne, pleure comme un enfant, s'essuie les yeux avec, relevant son tee-shirt, râle, se justifie à de multiples reprises. "Quand on voit son gabarit et son caractère, on peut imaginer le mal qu'ont eu les policiers à l'arrêter", a plaidé Me Iqbal Akhoun venu représenter les forces de l'ordre afin qu'elles soient reconnues victimes et indemnisées. "Il est allergique à toute forme d'autorité et notamment à celle de la police", a lancé la représentante de la société, souhaitant qu'il écope de 10 mois d'emprisonnement et soit immédiatement incarcéré.

"Il n'a pas voulu frapper volontairement, a rétorqué l'avocate de la défense. Il a énormément à perdre, d'où sa réaction disproportionnée lorsqu'il a vu les uniformes."

Le tribunal a été compréhensif et a préféré prononcer une peine qui permette au prévenu de conserver son activité professionnelle et d'indemniser les victimes menacées de mort et copieusement invectivées. Il est condamné à 10 mois de prison à effectuer sous surveillance électronique.

*Prénom d'emprunt




1.Posté par Menfin le 23/09/2021 02:27

Et oui, pas.d éducation, donne ce genre d abrutis, néfaste pour la société.

2.Posté par DODO le 23/09/2021 05:13

Bravo, qu'il continue,la prochaine fois on lui decernera la légion d;honneur

3.Posté par Atterré le 23/09/2021 07:18

"Nou l'a fait" ! ! !
Encore un humaniste, assurément !

4.Posté par Rive Sud le 23/09/2021 08:13

"Il n'a pas voulu frapper volontairement(...) Il a énormément à perdre, d'où sa réaction disproportionnée lorsqu'il a vu les uniformes."(...)Le tribunal a été compréhensif"

N'importe quoi.

5.Posté par Coco le 23/09/2021 11:49

Bac + 15 et le tribunal croit encore qu'il ne pas continuer !
Justice française.

6.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 23/09/2021 13:24

La lumière l'a rendu fou !!
A l'asile alors.

7.Posté par onin le 23/09/2021 14:56

Bravo la justice, vous lui avez donné une prime d'encouragement ?

8.Posté par Dégout974 le 23/09/2021 15:36

Et c'est ce genre de personne qui obtient un CDI...

9.Posté par Mister Magoo le 23/09/2021 20:24

S'occuper d'un gars qui dort dans sa voiture, c'est vrai que la police se devait de mettre fin à ce grave trouble à l'ordre public....

10.Posté par PICPIC le 24/09/2021 08:45

Alors résumons: un gamin de 5 ans fait des crises de colère contre ses parents ( "il n'aime pas l'autorité" ) donc il faut être compréhensif et laisser pisser. Ensuite le gamin a 12 ans au collège il ne supporte plus ses prof et fait n'importe quoi ( "il n'aime pas l'autorité" ) donc il faut à nouveau être compréhensif. Puis vient le lycée, même chose. Puis lors de son passé de délinquant, il a été plusieurs fois interpellé mais là aussi il faut être compréhensif ( "il n'aime pas l'autorité" ).
Aujourd'hui il s'en prend à des policiers lors d'un contrôle dans le cadre du couvre feu et ces messieurs dames les magistrats se montrent compréhensif ( vous pouvez aussi oublier l'amende pour non respect du couvre feu!!!! ). La prochaine fois il tuera quelqu'un qui fera preuve d'autorité envers lui... mais soyons compréhensif!!!
En tout cas j'aimerais pas être son patron ( à moins que celui-ci soit lui aussi très très compréhensif!!!! )

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes