Faits-divers

Le Port: 43 infractions lors d'un contrôle de police ciblé sur les deux-roues

Lundi 26 Juin 2017 - 09:17

Le Port: 43 infractions lors d'un contrôle de police ciblé sur les deux-roues
Les forces de l'ordre se sont, hier, mobilisées dans la commune du Port pour une opération de contrôle ciblée sur les deux-roues. "Cette ville, et particulièrement le Boulevard Tamatave, est en effet un lieu habituel de regroupements de conducteurs de deux-roues motorisés le dimanche après-midi. Malgré la récurrence des contrôles, certains de ces conducteurs adoptent encore trop souvent des comportements inappropriés sur la voie publique", indique la Direction départementale de la sécurité publique de la Réunion.

Engagées sur place, les Unités d'ordre public et de soutien (UOPS) avec cinq véhicules et sept motos pour un total d'une vingtaine de policiers issus de la Compagnie départementale d'intervention, du Groupe de sécurité routière et de la Formation motocycliste urbaine départementale. 
 
13 motos et 34 cyclomoteurs ont été contrôlés en moins de trois heures. À l'issue, 43 infractions ont été constatées, répartis en 36 contraventions et sept délits. Huit défauts de casque, quatre défauts ou non-conformité de plaques d'immatriculation ont ainsi été réprimés.

Pour les délits, trois défauts d'assurance, deux défauts de permis, et deux refus d'obtempérer ont été relevés, leurs auteurs interpellés, certains cumulant notablement les infractions. 

Deux cyclomotoristes ont tenté de prendre la fuite

Parmi eux, un cyclomotoriste circulait de nuit avec un jeune enfant comme passager, les deux sans casque, le tout au guidon d'un scooter dépourvu d'immatriculation.

Un autre scootériste était dépourvu de casque, d'assurance, de BSR et ne pouvait présenter les documents concernant la circulation de son deux-roues.

Un conducteur et son passager circulant sans casque, sans gants, à une vitesse excessive à proximité du commissariat au guidon d'une TRIUMPH Speed Triple faisaient demi-tour en constatant la présence des policiers. Ils tentaient de semer les motocyclistes sans succès, calant lors d'un brusque changement de direction. Il s'avérait conduire la motocyclette sans détenir le permis exigé et sans avoir contracté d'assurance.

Un cyclomotoriste, lui aussi sans casque, refusait de s'arrêter malgré les injonctions répétées en empruntant des chemins non carrossables puis en s'engageant sans précaution dans les intersections pour finir à contre-sens sur le Bld Vergès. Il s'avérait que son scooter, dont le transfert de certificat d'immatriculation n'avait pas été effectué, était dépourvu de plaque. Le conducteur, défavorablement connu des services de police par ailleurs, conduisait avec une alcoolémie contraventionnelle. 

Deux cyclomoteurs et deux motos de grosse cylindrée ont été immobilisés; ces véhicules seront restitués à la condition qu'ils soient de nouveau susceptibles de circuler en conformité à la règlementation.
 
"Il est rappelé que les conducteurs de deux roues motorisés dépourvus de carrosserie et stabilisés par leur seule vitesse, demeurent particulièrement exposés aux risques routiers. Cette catégorie d'usagers représente localement le tiers des tués sur la route", précise la police.

"Ces quinze derniers jours, un scootériste est décédé le 13 juin 2017 à La Possession, un motard a mortellement chuté le 20 juin au Tampon, et, ce samedi encore, une collision est intervenue dans le Sud entre un véhicule léger et un scootériste, occasionnant à ce dernier des graves blessures. Ce contrôle s'inscrit dans ce contexte de vulnérabilité particulièrement avérée concernant les utilisateurs de deux-roues motorisés", rappelle la Direction départementale de la sécurité publique de la Réunion.
Zinfos974
Lu 1086 fois



1.Posté par Ravate le 26/06/2017 12:18

Encore un énième comptage de Pv.
Payés par l’argent public, cherchent-il à justifier leur salaire de fonctionnaire.
N’y a-t-il rien d’autre à publier que ce comptage hebdomadaire.
Sérieusement, est-ce que à intéresse le public ?
On est vraiment tombé bien bas dans le registre des faits divers.

2.Posté par lopoe le 26/06/2017 12:54

Le Port sa mem mem.

Rien que des caniars, +60% de jeunes chomeurs n'ayant pas fait aucun étude.

3.Posté par Anticon le 26/06/2017 17:43

Ravate ça à l'air de vous déranger tous ces contrôles de police,
vous devriez être content non?
La police fait son travail et elle le fait bien, oui elle justifie son misérable salaire pour faire régner la Loi, il faut
bien .
Si tout allait bien il n'y aurait pas besoin de police mais ce n'est pas le cas et encore moins à la Réunion où
ça devient l'anarchie si on laisse faire tout et n'importe quoi. Et puis ceux qui n'ont rien à se repprocher ne
risquent rien n'est ce pas, ce qui doit être votre cas je pense...
Bravo la Police et la Gendarmerie heureusement que vous êtes là, merci pour ce que vous faites.

4.Posté par Anticon le 26/06/2017 19:29

Ravate
Non ils font leur travail ni plus ni moins, mais ça à l'air de vous contrarier?
Oui ils sont payés par l'état et alors où est le problème, mais rassurez vous pas des salaires mirobolants pour
un métier difficile, oui je sais vous vous en foutez mais heureusement qu'ils sont là , quand vous êtes dans la merde vous êtes bien content de les trouver. Ah c'est sûr de temps en temps vous prenez des prunes mais
c'est tout simplement par ce que vous ne respectez probablement pas les Lois.
Si ils n'étaient pas là ça serait l'anarchie chacun ferait ce qu'il lui plait, ben non ça ne marche pas comme
ça, il y a des Lois on les respecte sinon ils sont la pour nous rafraîchir la mémoire.
Aux forces de l'ordre merci pour le travail difficile que vous accomplissez chaque jour.

5.Posté par Lucide le 26/06/2017 21:33

1.Posté par Ravate le 26/06/2017 12:18

Moi ça m'intéresse ce genre d'article. Je prends mon pied chaque lundi en lisant les "résultats" du week-end. Des gros cons en moins sur nos routes, rien de mieux pour commencer la semaine.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >