MENU ZINFOS
Economie

Le Parisien: Patrice de Maistre entendu à la fin du mois dans le cadre de l'affaire Madoff


C'est "Le Parisien/Aujourd'hui en France qui le révèle": la justice française s'intéresserait de près aux liens entre la famille Bettencourt et Bernard Madoff dans le cadre de l'enquête sur la plus grosse fraude financière jamais découverte à ce jour.

Par Samuel Bertil - Publié le Vendredi 10 Septembre 2010 à 10:24 | Lu 810 fois

Le Parisien: Patrice de Maistre entendu à la fin du mois dans le cadre de l'affaire Madoff
Le juge financier Renaud Van Ruymbeke, chargé du volet français de l'enquête sur l'escroquerie de Bernard Madoff, souhaiterait entendre Patrice de Maistre à la fin de ce mois.

Bernard Madoff, homme d'affaire américain, a été arrêté par le FBI en 2008 pour une escroquerie portant sur 65 milliards de dollars et fût pour cela condamné à 150 ans de prison. Utilisant le fameux système d'escroquerie en "chaîne de Ponzi", bien connu des financiers, il promettait des rendements fabuleux à ses investisseurs, rendements qu'il ne pouvait tenir qu'en utilisant l'argent de nouveaux investisseurs. Ainsi, le système arrive de lui même à son terme quand un nombre insuffisant de nouveaux investisseurs arrive pour rembourser les précédents engagements: le financier n'arrive dès lors plus à rembourser la dernière génération de victimes.

Selon Le Parisien, l'héritière Bettencourt aurait perdu 30 millions d'euros dans l'affaire Madoff. Cependant, un fait paraît étrange aux yeux de la justice: depuis 1997, Oreades, une société luxembourgeoise appartenant aux Bettencourt et portée par la BNP, vendait en Europe des produits Madoff. Mais en février 2004, alors même que la société dégage d'importants bénéfices, elle est liquidée par Patrice de Maistre qui la remplace par Uxalpha, une société adossée cette fois ci à UBS, une banque suisse. 4 ans plus tard, l'escroquerie Madoff éclate au grand jour.

De ce fait, le juge souhaite connaître les raisons ayant motivé cette décision de Patrice de Maistre: lui ou la BNP avaient ils des doutes sur les produits Madoff? Si oui, pourquoi ne pas en avoir fait part aux autorités?

Quoi qu'il en soit, selon le livre à paraître d'un Français ayant travaillé pour Madoff et cité par le Parisien, il semblerait que Madoff et de Maistre se soient rencontrés au moins une fois entre 2007 et 2008.




1.Posté par boyer le 10/09/2010 20:40

La realité rejoint la fiction. Mort de rire quand l'ump jouait les vierges effarouchées quand Martine Aubry avait traité sarkozy de Maddof


2.Posté par nicolas de launay de la perriere le 11/09/2010 03:19

aubry a t elle voulu dire "maddof is ouaïfe"...? (comprenne qui pourra)

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes