Education

Le PS aux côtés des conseillers pédagogiques

Mardi 5 Avril 2011 - 16:58

Le Conseil d'Inspecteurs de l'Education nationale a annoncé le mois dernier la suppression de 19 postes de conseillers pédagogiques à partir de la rentrée 2011. La fédération du Parti Socialiste réunionnais s'est engagée à défendre la profession et à monter au créneau à ses côtés lors d'une prochaine mobilisation.


(photo d'archive)
(photo d'archive)

"C'est une décision arbitraire du rectorat, préparée en misouk"
, s'insurge Ericka Bareigts. Cet après-midi, la 2ème adjointe au maire de Saint-Denis et membre du bureau politique de la fédération du PS, a dénoncé la volonté du Conseil d'inspecteurs de l'Education Nationale de supprimer 19 postes de conseillers pédagogiques à partir de la rentrée 2011.

Placé sous l'autorité du directeur d'école, ces professionnels sont chargés de coordonner et d'animer les activités d'enseignement des secteurs placés sous leur responsabilité. "Ils accompagnent, encadrent et évaluent sur le plan pédagogique les nouveaux enseignants, notamment ceux du 1er degré", complète Ericka Bareigts, avant de poursuivre: "Avec la disparition des IUFM et la masteurisation de la filière de l'enseignement, nous allons nous retrouver avec des jeunes professeurs non formés préalablement, on court à la catastrophe".

Après la lettre, la pétition
 
C'est la raison pour laquelle le parti socialiste de la Réunion a décidé de se joindre au mouvement contestataire qui s'élève et soutenir la profession menacée. Après la lettre ouverte adressée à Mostafa Fourar le mois dernier, dans laquelle les principaux intéressés dénonçaient une mesure "obéissant à une logique purement budgétaire", c'est une pétition que devrait bientôt recevoir le recteur.

"Nous l'avons faite signer par tous nos élus membres de la fédération. Nous insistons pour que ces 19 postes soient sauvegardés et que s'instaure un véritable dialogue social entre les associations de parents d'élèves, les élus...",
déclare Ericka Bareigts. Une grande mobilisation est prévue pour la semaine prochaine.
Mélodie Nourry
Lu 2189 fois



1.Posté par noe974 le 05/04/2011 18:24

Non , les conseillers pédagogiques sont placés sous la responsabilité de l'Inspecteur (trice) de l'Education Nationale ...l'IEN ... pas du directeur d'école !

Je résume :
"C’est un membre important de l’équipe de circonscription, le conseiller pédagogique est un enseignant maître-formateur qui exerce ses activités sous la responsabilité de l’Inspecteur de l’Education Nationale (IEN) dont il est le collaborateur direct. Son action s’inscrit dans le cadre du programme de travail de circonscription arrêté par l’inspecteur."

C'est un maillon essentiel pour la formation des Professeurs des écoles ...La charge de travail du conseiller pédagogique dépasse le simple cadre des heures scolaires. Il est en effet appelé à participer à des réunions de concertation se déroulant le soir, le mercredi, voire le week-end ou durant les congés.

2.Posté par Jean-Luc le 05/04/2011 19:20

Monsieur Noé, il vaut mieux lire ça que d'être aveugle ou entendre ça qu'être sourd. Nous ignorons ce qui vous motive sur cette question mais vous savez que vous vous enfoncez en disant de tels mensonges. Nous n'avons jamais vu aucun conseiller pédagogique chargé de travail, ni travailler le week-end et les vacances. Ce n'est pas comme ça que vous allez attendrir l'opinion ou le recteur.

3.Posté par réeducation politique le 05/04/2011 19:39

Vous n'avez rien à défendre les mi-portions de la politique, vous avez massacré 1500 emplois dans le social à la reunion. Aujourd'hui on voit ces mêmes abrutis marchander la profession des TISF par soumission appel d'offre pour activité pour à peine 1 million d'euros alors qu'auparavant , avant la décentralisation, l'ETAT injectait près de 10 millions d'euros. Comme de vulgaires ventes de bétail le conseil général retiendra l'entreprise la moins disante finacièrement, c.a.d on éliminera défitivement les professionnels de cette profession qui ont 40 à 50 ans. Voilà le socialisme à la réunionnaise et le pouvoir à ces portraits dits de gauche pour sauver le pays en le plongeant dans la démagogie. On comprend davantage la compositionde cette collectivité qui releverait de la gestion par l'administration carcérale de Domengeod qu'autre chose

4.Posté par Ded le 05/04/2011 20:30

La rigolade!les socialistes locaux se réveillent alors que depuis plusieurs années le gouvernement supprime des postes ( tous corps confondus:profs des écoles, certifiés,profs de Lp, agents ...) et le PS a laissé faire...trop heureux d'emboiter le pas de l'opinion publique qui aime tant ça!
N'oublions jamais que c'est Jospin ,à Lisbonne , avec Chirac ( vous savez,le repris de justesse...décidément ,il ya des nids) qui a signé le traité réclamant la fin des services publiques.
On y arrive , chouette diront les masses populaires , ceux qui font maintenant la queue au pôle emploi, à la CAf et qui se demande tout d'un coup pourquoi il y a tant de délais!
Parce que vous l'avez voulu, vous l'avez écrit ( ici même souvent) vous l'avez dit ( sur radio free connerie...)
Vous chantiez et bien dansez mainenant

5.Posté par noe974 le 05/04/2011 20:33

C'est une personne importante dans la Circonscription , le (la) Conseiller (ère) pédagogique :

Ses compétences en font un formateur particulièrement efficace auprès des nouveaux nommés , surtout en ce moment . Il convient donc que le Conseiller Pédagogique :

1- Assure sa fonction essentielle d'aide et de conseil, ce qui inclut un travail de médiation, de négociation et d'aide dans une organisation de la classe qui intègre les finalités pédagogiques définies au plan national ;

2- Apporte le regard extérieur objectif, confiant et constructif d'un maître expérimenté qui permettra au professeur des écoles, quelles que soient les situations dans lesquelles il exerce, de porter un regard positif sur l'enfant, de développer une attitude réflexive sur sa pratique et de donner une dimension sociale au métier d'enseignant ......

Beaucoup de circonscriptions vont souffrir , si les postes sont supprimés à la rentrée 2011 ....


6.Posté par boyer le 05/04/2011 20:41

Un grand bravo à Mme Bello qu'on a entendu ce soir sur RFO au sujet de la petition des parents de l'ecole carambole contre les suppression de postes et les classes surchargées.

C'est incroyable, Mme Bello est seule à protester. Mais que font les autres branleurs de maires pour defendre leurs administrés?

7.Posté par Grégoire le 05/04/2011 21:37

Quelle est l’utilité des conseillers pédagogiques ? Pour la quasi-totalité des enseignants en poste, aucune. Pour les enseignants en formation, pas grand-chose.

Ils occupent ces postes pour ne pas à avoir à gérer une classe et ont le toupet de venir ensuite donner des conseils.

Ils passent beaucoup de temps dans les inspections à prendre le café et à critiquer les enseignants qui eux sont sur le terrain. Ce sont la plupart du temps, les petits fayots des inspecteurs. Et les IEN les utilisent pour se décharger de certaines tâches qui normalement leur reviennent. Ils ne font pas toujours la totalité des heures de bureau et rentrent chez eux quand l’inspecteur est absent. Quand le chat n’est pas là, les souris dansent.

Ils devraient reprendre une classe et appliquer leurs belles théories. 19 conseillers qui reprennent une classe de 28 élèves en moyenne, cela fait 532 élèves par an qui auront la crème des enseignants.lol. De quoi former la future élite de La Réunion.lol. S’ils ont des conseils utiles à donner, ils peuvent très bien dans l’année le faire au cours des réunions institutionnelles et des animations pédagogiques.

En métropole, la proportion de conseillers pédagogiques est inférieure à celle de La Réunion. Et les résultats sont meilleurs.

8.Posté par lol le 06/04/2011 09:19

Laissez moi rire, le PS qui défends les conseillers pédagogiques.
Regarder le programme que le PS a pondu pour les présidentielles:
- Aucun mot pour les suppressions de postes dans l'éducation nationale. Ils veulent juste récupérer le pouvoir.

9.Posté par Xavier François le 06/04/2011 11:36

@ lol, post 8 :
Ne vous contentez-pas d'analyse aussi sommaire. Si vous allez voir dans le " projet socialiste 2012 ", aux pages 24 et 25, vous auriez eu de quoi nuancer votre propos. Mais c'est vrai que vous auriez sans doute moins ri.
La facilité de taper sur notre clavier, ne devrait pas nous oter certaines exigences intellectuelles.

10.Posté par noe974 le 06/04/2011 17:33

P7
Vous avez sûrement été en contact de conseillers sans tac ...
Mais boire du café à longueur de journée ...ça m'étonnerait ...il y a encore des enseignants qui aiment leur métier et malheureusement un petit pourcentage adore utiliser leur "carte VITALE" comme moyen de paiement pour avoir des congés de maladie de complaisance ....2 jours par mois ou 4 ...avec l'aide de leurs copains de médecin ....surtout ceux , celles qui viennent de loin ....ces individus ne pensent qu'à leur confort mais rarement aux élèves ...les textes de l'ultra-protection des fonctionnaires devraient être réformés en profondeur ....

Pas bien comme exemple pour les enfants qui leur sont confiés ...Ce sont des bandes de profiteurs du système ....

11.Posté par bertel le 06/04/2011 17:33

Grégoire semble en vouloir particulièrement aux Conseillers Pédagogiques qui, si j'ai bien tout compris, constituent un maillon essentiel de la formation des maîtres.

Grégoire ne serait-il pas un des ces enseignants feignants qu'un Conseiller Pédagogique, dans l'exercice de son métier, aurait recadré ?

Félicitations aux politiques de tous bords qui s'associent à la lutte de tous ceux qui défendent notre Ecole Publique et Laïque.

Bertel de Vacoa

12.Posté par pierrot974 le 06/04/2011 17:57

bonjour a vous tous a se jour on na tans toujour pour les andicape le transpor gratuit pour nous sur la ville de saint denis voila bonne journee a vous tous

13.Posté par piment bouc le 07/04/2011 19:13

Conseillers pédagogiques ?
Des tire-au-flanc ...beaucoup ont eu leur diplôme , le CAPFIMF en connaissant les membres du jury ...diplôme inutile car donné par complaisance ...alors ces gens se croient "maître formateur" alors qu'ils ne savent même pas enseigner et donner des conseils aux débutants ...La planque dans les inspections , des gratte-papier inutiles en longueur de journée ...
S'ils savaient vraiment enseigner , s'ils étaient des "maîtres chevronnés" qu'on leur donne une classe ...de nombreux élèves en difficulté seront sauvés ...
Le Recteur a raison de les envoyer faire classe ...les enfants auront à y gagner s'ils sont vraiment des spécialistes comme ils le prétendent ... des chercheurs ...

Leurs conseils sont un catalogue de reproches aux débutants ...ils se croient "inspecteur" à la place de l'inspecteur ...
Le post 7 a raison : j'en ai vu des tire-au-flanc , toujours branchés devant un écran avec la tasse de café en veille ...
Postes vraiment inutiles et planqués ...à supprimer d'urgence ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter