MENU ZINFOS
National

Le PIB français progresse de 0,3% au troisième trimestre


Par SI - Publié le Mardi 23 Décembre 2014 à 17:35 | Lu 537 fois

C'est une fin d'année encourageante pour l'économie française. L'Insee a confirmé ce mardi son estimation d'une croissance de 0,3% du produit intérieur brut (PIB) de la France au troisième trimestre.

Les dépenses de consommation des ménages ont rebondi de 0,4% en novembre après une baisse de 0,8% en octobre, grâce notamment aux dépenses en habillement, en hausse de 2,4% après +3% en octobre, ainsi qu'aux dépenses en énergie, qui augmentent légèrement (+0,8%) après une forte baisse en octobre (-6%).

Concernant les dépenses de consommation en produits manufacturés, ils sont stables (en hausse de 0,1% après +0,2% en octobre).

On constate en revanche une baisse concernant les dépenses de consommation des ménages en carburants. Sur un an, les dépenses totales d'énergie reculent de 8,9%.

Malgré ce léger sursaut de 0,3% du PIB au troisième trimestre, les économistes prévoient un essoufflement de l'économie sur les trois derniers mois de l'année.

En revanche, pour 2015, l'économie française va bénéficier de la baisse du cours du pétrole, de la dépréciation de l'euro et du redémarrage des échanges mondiaux.

Pour rappel, pour le premier semestre 2015, l'Insee prévoit une croissance de 0,7% du PIB français.




1.Posté par David Asmodee le 23/12/2014 20:15

Valls commence à préparer l'opinion pour le cadeau de Noël de demain : les derniers chiffres du chômage.
" Je crains que les chiffres ne soient pas bons"... comme si les chiffres ont déjà été bons depuis l'arrivée au pouvoir en mai 2012 du cancer socialiste.

2.Posté par David Asmodee le 23/12/2014 20:22

5% aux USA...
...mais le libéralisme, c'est pas bon. Pas bon.

3.Posté par pipoteur le 24/12/2014 09:13

@post2: 5% pour qui???
La croissance quand elle n'est pas partagée n'est qu'un indicateur "capitaliste"! Et la croissance n'est malheureusement pas partagée!!
En Chine 8% de croissance qui profite à 150 millions et 1,350 milliards d'esclaves au service de ces 150 millions et du reste de la planète dont nous faisons parti!!
sans compter les déga^ts irrémédiables sur l'environnement!
Nous vivons les dernières années de l'humanité mais c'est pas grave "après moi le déluge"!!!

4.Posté par David Asmodee le 24/12/2014 16:32

@3

Il est clair que la situation française est mieux : récession pour tous.

5.Posté par Le Corbeau le 26/12/2014 14:01

Il semble que De Gaulle a été le dernier grand homme que la France a connu dans son histoire.
Lui vivant, jamais il n'aurai accepté de soumettre la France au diktat des technocrates de Bruxelles.
Depuis sa disparition ce ne sont que des charlots qui ont endettés la France ( plusieurs milliards d'euros ) en abandonnant ses pouvoirs régaliens.
Notre patrie est en péril de mort, luttons tous pour la sauver.

6.Posté par Le Corbeau le 27/12/2014 14:25

INQUIETUDES

C'était un peuple valeureux qui n'avait peur de rien ( sauf que le ciel lui tombe sur la tête ) qui avait comme emblème un coq fier et récalcitrant.
Avec le temps tout s'est dégradé, corrompu, érodé.
C'est devenu un peuple de repentance.
On n'enseigne plus l'histoire à l'école parce que cela n'intéresse plus personne de savoir la victoire de Marignan en 1515 ni celle de Charles Martel à Poitiers.
On n'enseigne plus aussi les problèmes de robinets, c'est trop difficile pour nos jeunes cerveaux.
Cela sent la fin d'une époque.
Pauvre France.
Aujourd'hui .....demain.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes