MENU ZINFOS
Océan Indien

Le PIB de Mayotte a atteint 1,6 milliard d'euros en 2011


Par . - Publié le Mardi 28 Octobre 2014 à 09:14 | Lu 1835 fois

L'Insee a publié ce lundi ses chiffres concernant le produit intérieur brut de Mayotte pour 2011. Celui-ci est estimé à plus de 1,6 milliard d'euros par l'institut.

Concernant le PIB par habitant, il est de 7.900 euros, un chiffre qui reste très éloigné du niveau national ou de celui de La Réunion souligne l'Insee, mais qui progresse néanmoins de 65% depuis 2005, soit + 8,7 % en moyenne par an.

Dans son communiqué, l'Insee indique que les dépenses des administrations publiques portent la croissance et représentent près des deux tiers du PIB. "Elle augmente de 360 millions d’euros entre 2005 et 2011 en lien notamment avec l’implantation de nouvelles administrations. Dans le même temps, le nombre de fonctionnaires payés par l’État a plus que doublé, passant de 3.300 en 2005 à 7.400 en 2011. L’augmentation des prestations sociales en nature contribue aussi à la hausse des dépenses des APU", écrit l'Insee.

Autre chiffre, la consommation finale locale des ménages a doublé depuis 2005 avec 819 millions d'euros, contribuant à 61% de l'augmentation du PIB. "L'accroissement du revenu disponible des ménages explique cette progression", poursuit l'institut, qui ajoute que ce revenu a été multiplié par deux depuis cette date, passant de 604 millions d'euros à 1.136 millions d'euros.

Concernant le revenu, il est porté depuis 2005 par la hausse des rémunérations versées par les administrations publiques, qui doublent sur la période en lien avec la croissance des effectifs. "L’augmentation du salaire minimum interprofessionnel garanti (Smig) et la mise en place ou l’extension de droits sociaux (assurance chômage, retraite, etc.) contribue également à l’amélioration du niveau de vie des ménages", écrit l'Insee.

À titre individuel, en 2011, le revenu disponible brut par habitant a atteint 5.500 euros, soit 60% de plus qu'en 2005, tandis que la dépense de consommation par habitant a elle aussi progressé de 60% depuis 2005  pour s'élever 4.430 euros.

L'investissement et la valeur ajoutée des sociétés à Mayotte restent aux faibles. Pour le premier, il n'a augmenté que de 15 % en valeur depuis 2005 et s'il "est très dynamique chez les ménages et les entrepreneurs individuels, il reste quasiment stable pour les sociétés et recule de 6 % pour les administrations".

Pour le second, les sociétés non financières ont dégagé une valeur ajoutée de 313 millions d’euros, "soit 50 % de plus qu’en 2005". "Leur part dans la valeur ajouté totale reste très faible (22 %), loin des niveaux nationaux (57 %) ou réunionnais (35 %)".




1.Posté par Gloseur sensE le 28/10/2014 11:49

Les chiffres de l'INSEE de Mayotte datent de 2011 !
Comme de coutume, Mayotte est encore très en retard.
Nous attendons donc les chiffres de l'INSEE de Mayotte de 2013, puis de 2014.
Ainsi, nous pourrons alors comparer la situation d'avant la départementalisation (2005−mars 2011) avec celle d'après la départementalisation (avril 2011-2014).
Enfin, comme sœur Anne nous attendons toujours les entreprises qui selon le MEDEF local devaient s'installer et investir massivement dès que Mayotte deviendrait un département.
A ce sujet, rappelons que pendant des années nous avons entendu la même propagande mensongère, à savoir que l'obstacle prétendu à l'investissement des entreprises et au recrutement aurait été l'ancien statut de Mayotte.
Ce dont nous n'avons jamais cru, car à l'époque les autres Collectivités d'Outre Mer (COM) et à statut particulier prouvaient déjà le contraire.
Tel est le cas, par exemple, de Saint-Pierre et Miquelon (ancien département), de la Nouvelle Calédonie ou encore de la Polynésie Française.
Enfin, puisque Mayotte a voulu entrer dans la cour des grands, elle doit désormais se comparer aux autres départements d'Outre-mer.
C'est pourquoi, il faudrait à partir de maintenant comparer les chiffres de l'INSEE de Mayotte, à ceux des 4 autres départements d'Outre-mer, sur la période avril 2011−2014, etc.

2.Posté par Ankipi le 28/10/2014 13:10

Quand est ce qu'on comparera les chiffres des Comores avec ceux des l'Ile Maurice par exemple ? En l'an 3 500 après Jésus Christ peut-être, et encore.......

3.Posté par Watt le 28/10/2014 16:20

Post 2.
Les seuls chiffres concernant les Comores que l'on peut comparer, c'est le nombre de coups d'état depuis 1975 à nos jours, pour ce seul pays avec le nombre de coups d'état dans le le reste du monde. C'est le seul domaine où les Comores savent excellent.

4.Posté par KLD le 28/10/2014 18:48

Watt : avec l'aide de qui ,,, Bob dinard , joyeux mercenaires made in France ...............................

5.Posté par Gloseur sensE le 29/10/2014 09:50

Post Scriptum :

L'Institut national de la statistique et des études économiques collecte, produit, analyse et diffuse des informations sur l'économie et la société françaises.
Ce qui signifie que ceux qui voudraient les mêmes études et statistiques pour l'Union des Comores et la République de Maurice, souhaiteraient peut-être que ces Etats soient Français, ou alors ceux-ci devraient-ils retourner à l'école ?
D'autant que nous constatons fréquemment que certains zoreilles métros incultes qui mettent des réactions pourraient se faire tirer les oreilles !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes