MENU ZINFOS
Communiqué

Le PCR et la tragédie des naufrages en Méditerranée et à Mayotte


- Publié le Lundi 2 Mai 2016 à 15:51

Dimanche 1er mai, le Haut commissariat aux Nations Unies a annoncé de nouveaux drames.Une centaine de personnes sont portées disparues après le naufrage de plusieurs embarcations de fortune au large de la Libye. Voici deux semaines, près de 500 réfugiés étaient morts suite au chavirage de leur bateau en pleine Méditerranée.

Depuis le début de l'année, 1244 personnes ont perdu la vie en tentant de se rendre en Europe. L'accord conclu entre l'Union européenne et la Turquie a repoussé le flux des réfugiés de la mer Égée vers la traversée beaucoup plus périlleuse de la Méditerranée centrale.

Cette zone du monde est devenue un des plus grands cimetières marins du monde. Elle dispute cette triste distinction à une région située tout près de nous : l'archipel des Comores.

Depuis la mise en place d'un visa pour les habitants d'Anjouan, de Mohéli et de la Grande Comore souhaitant se rendre à Mayotte, plusieurs milliers de personnes ont disparu dans le bras de mer séparant Anjouan de Mayotte. La crise qui se déroule aux frontières de l'Europe est la répétition de celle qui se déroule depuis plus de 20 ans dans l'océan Indien.

Le PCR s'élève contre les décisions prises par les dirigeants européens et rappelle que quand l'Europe a vécu sa transition démographique, des dizaines de milliers de ressortissants de ces pays sont allés peupler l'Amérique et l'Australie au prix de la quasi-disparition des peuples premiers.

Cette leçon de l'histoire doit amener les responsables européens à faire preuve de plus d'humanité. C'est d'autant plus important que des personnes qui risquent leur vie pour se rendre sur ce continent sont victimes de conflits dans lesquelles la responsabilité de l'OTAN est pleinement engagée : guerres en Afghanistan, en Irak, en Libye, déstabilisation du Sahel et du Moyen-Orient. D'autres sont chassées de leur pays par la grande pauvreté et les catastrophes climatiques, résultat de politiques menées notamment en Europe.

Le PCR rappelle que les Réunionnais sont tous des descendants d'immigrés, car notre île était inhabitée voici 350 ans au début de son peuplement. Le PCR fait part de sa pleine solidarité avec tous les réfugiés qui renvoient au sort des ancêtres des Réunionnais, et appelle les responsables européens à changer de politique. 




1.Posté par cimendef le 02/05/2016 18:30 (depuis mobile)

Le PCR n'a rien à dire sur l'égoïsme des pétromonarchies du golf qui pourraient accueillir leurs frères et soeurs en Mahomet. C'est plus facile de taper sur l'occident.

2.Posté par d'adou le 02/05/2016 16:34

Que les membres du pcr montrent en premier leur générosité et accueillent des personnes chez elles ou mieux encore fassent don de leurs indemnités ,en particulier Vergès et ses 11500€ de sénateur ;pour améliorer les conditions d'accueil dans les camps!!

3.Posté par kersauson de (p.) le 02/05/2016 16:37

il en reste encore des cocos donc.. ou ce st des mutans..

4.Posté par kersauson de (p.) le 02/05/2016 16:40

@cimendef .. mdr tu joues au golfE alors .. a se croire plus fort que tous tu t es pris les pieds ds le trou..

5.Posté par luis le 03/05/2016 06:17 (depuis mobile)

PDT qu'est-ce donc? Qui s'intéresse à vos pensées? N'auriez vous pas fait assez de mal?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes