Société

Le PAPI de l'Hermitage est un rempart à la montée des eaux liée au réchauffement climatique

Ce vendredi, le TCO faisait un point presse sur l'avancement des travaux du PAPI, un système de digues et de canaux pensé pour empêcher les inondations récurrentes de La Saline les Bains et de l'Hermitage.

Samedi 9 Février 2019 - 14:15

Le TCO insiste sur la nécessité du PAPI (Programme d’Action pour la Prévention des Inondations) dont les travaux ont débuté à La Saline les Bains, notamment du fait du réchauffement climatique et de l'amplification de la montée des eaux. Le PAPI suscite la polémique, d'abord celle de la coupe annoncée des banians du rond-point d'Eden, puis il y a peu, une seconde liée à la mort d'endormis, liée au déboisement d'une parcelle de La Saline.

Mais le TCO le rappelle: la zone inondée très régulièrement, mettant en danger quelque 4800 personnes, dans 1600 habitations, qui seront à l'abri des inondations lorsque les digues et canaux seront en place. Le TCO insiste sur l'accent mis sur la protection de l'environnement: "A terme, les travaux entrepris permettront de réduire les rejets d’eaux douces dans le lagon et ainsi diminuer la pollution.Le coordonnateur environnement est présent sur le chantier afin de vérifier la bonne mise en oeuvre des procédures environnementales et pour prévenir et agir en cas de survenance d’un risque à la flore et la faune."

"L’objectif est bien de sauvegarder cette partie du littoral et sa population; le projet correspond aussi à une action de protection du lagon contre les rejets diffus des ravines. A terme, les travaux entrepris permettront de réduire les rejets d’eaux douces dans le lagon et ainsi diminuer la pollution.", affirme le TCO. 

Les travaux se feront en deux phases, dont la première a débuté:

Phase 1 (2018-2021) réalisation des digues de protection en amont du pont dalot de l’ex RN ainsi que des travaux de dérivation de la Ravine La Saline.
• dérivation de la ravine la Saline
• ravine Hermitage secteur amont nord
• ravine Hermitage secteur amont sud
• aménagements paysagers

Point d’avancement des travaux :

• De novembre 2018 à mars 2019 : défrichement et dévoiement des réseaux
• de mars à septembre 2019: réalisation des digues de protection et des ouvrages hydrauliques de franchissement voie cannière, déviation de La Saline et chemin Bruniquel
• de septembre 2019 à mars 2020 : plantations et aménagements paysagers
• de mars 2020 à décembre 2021 : canal de dérivations La Saline Les Bains Sud

Phase 2 (à partir de 2022) : travaux d’aménagements
• Ravine Hermitage aval
• Ravine Joyeuse
• Aménagements paysagers 2ème phase Informer les habitants Le TCO engage dans les prochaines semaines une action d’informations et de dialogue auprès des habitants afin de leur donner toutes les clefs de compréhension de ce qui va intervenir sur le site des travaux.

Le TCO intègre le PAPI dans un vaste plan d'aménagement du littoral, avec des chemins piétonniers, ainsi que la plantation de nombreux arbres endémiques. 
 
 
NP
Lu 5150 fois




1.Posté par Question bete le 09/02/2019 16:03 (depuis mobile)

On a autorisé depuis des decennies, des gens à construire dans une zone marecageuse , leurs.maisons. On a.developpé un village et qui paie.pour eux ? Tous les contribuables du tco...on se.fout pas de la gueule.du monde??

2.Posté par polo974 le 09/02/2019 16:10

ou comment mettre sur le dos du réchauffement climatique l’impéritie des gens qui ont autorisé de construire sur des zones inondables...

3.Posté par Angel le 09/02/2019 20:29 (depuis mobile)

Moin mi di reloge zot dan zot soi disan futur cité ecologique stpaul et remet les lieu en état naturel c sa la vrai réponse

4.Posté par Tikaf le 10/02/2019 01:14 (depuis mobile)

Pas faux post 1 rlus les habitants de la tco paient pour ce qui vivent comme des "privilégiés".
Nous payons pour les erreurs des autres.... a quand la revolte...et ca conrinue a construire sur cette zone

5.Posté par Kris san le 10/02/2019 06:15 (depuis mobile)

De qui se moque t'on ces travaux réalisés au frais de la communaute sint la pour rendre constructible une zone qui ne l'ai pas. Le prix du m2 va monter . Cherchez l'argent

6.Posté par Angel le 10/02/2019 14:41 (depuis mobile)

Fo stoper cet merde . Projet pour bétonné. Fo nou réveil le peuple laiss pa ce band abruti detrui le peu nature i reste allon protege lhermitage de c clown en costar i croi tout savoir

7.Posté par ronaldino974 le 10/02/2019 17:17

Politique du fait accompli:

Étape 1: On urbanise une zone inondable au mépris des risques naturels
Étape 2: On laisse quelques années passer.
Étape 3: des appétits immobilier se manifestent pour développer encore plus la zone, à grand renforts de tractopelles et de béton, mais attention, il faut avant tout sécuriser la zone donc...
Étape finale: l'autorité publique décide de faire quelque chose pour palier à la perturbation engendrée par une urbanisation débridée, tout en satisfaisant les appétits immobiliers des gros investisseurs, et ce au mépris de la conservation du lagon, au mépris de l'existence des arbres centenaires du coin, et à coup de bétonnage.

Et on appelle ça le progrès, le développement économique.

8.Posté par colimaconvert le 10/02/2019 18:51

Je me répète une n-ième fois: ce plan PAPI est une véritable escroquerie fait, pour à terme, modifier sur le PLU les zones inondables et rendre ainsi constructibles les terrains appartenant notamment à CBO !
Je re-dit que:
1- endiguer les ravines est une ineptie, l'eau prend toujours la ligne de plus grande pente. Quand les ravines seront en crues, par pluies cycloniques, elles déborderont et il faudra alors pratiquer des brèches dans les parois de la digue en urgence comme celà avait été le cas avec la ravine Patate à Durand lors de Hyacinthe.
2- L'inondation de ces zones de la Saline et de l'Hermitage est due à la remontée des nappes phréatiques par la pression de la houle océanique (principe des vases communicants).
Lors du cyclone Hyacinthe; la nappe phréatique en remontant avait inondé toutes ces zones, à tel point que des fosses septiques, non lestées; avaient sautées en l'air comme des bouchons de champagne.
Les eaux-pluviales des canalisations d'évacuations, sous la pression, s'étaient inversées, à tel point que, dans le restaurant de l'ex club méditerranée, des geysers de 50 à 70cm s'étaient formés aux siphons de sol !!! et aujourd'hui, par ces très mauvaises études techniques du PAPI, ce sont la flore et la faune endémique qui trinquent.....

9.Posté par li le 10/02/2019 21:43

Akapareir !
Arnakeir !

Kome pou les verues de plage, il
il est temps que le réunionnais envoie bouler ces laquais de politiciens

Stop gangrène là

10.Posté par Papi ? le 11/02/2019 18:05 (depuis mobile)

Avec un nom comme ça on mesure l''engagement de tous ces cadres ingénieurs pour les pauvres gens qui risqueraient d''être sous l''eau lol ! Et si papi avait des fuites ? 😂😂😂

11.Posté par euh le 25/06/2019 14:36

Jusqu'au dernières nouvelles planter des arbres est bien plus efficace contre les innondations. Encore un plan pour rendre le terrain constructible et bétonner encore plus.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >