Océan Indien

Le "Oui" à une nouvelle constitution l'emporte à Madagascar

Mardi 23 Novembre 2010 - 11:24

Les chiffres ont été officialisés hier, lundi, par la Commission Électorale Nationale Indépendante de Madagascar (Ceni). Les Malgaches ont approuvé à plus de 70% le projet de nouvelle constitution pour le pays. Une constitution qui, entre les lignes, introduit un article abaissant l'âge requis pour se présenter à l'élection suprême, prévue début 2011.


Andry Rajoelina, le président de transition, a pris le pouvoir par la force en mars 2009
Andry Rajoelina, le président de transition, a pris le pouvoir par la force en mars 2009

Les résultats provisoires annoncés hier par la Commission Électorale de Madagascar valent presque résultat définitif. En effet, la commission a communiqué les résultats sur très précisément 99,37% des bulletins exprimés. Selon le dépouillement, 74,13% des électeurs malgaches ont dit "oui" à l'adoption d'une nouvelle constitution pour le pays.

Ce référendum n'a pas mobilisé les foules. Le taux de participation atteint seulement 52,91%, a indiqué le président de la Ceni, Hery Rakatomanana. Un taux de mobilisation à relativiser toutefois si l'on prend en comparaison un précédent référendum constitutionnel, en 2007, qui avait mobilisé 43% des électeurs.

Andry Rajoelina n'a rien dévoilé de ses intentions présidentielles pour 2011

Les résultats de ce référendum s'apparentent à un vrai succès pour le tout jeune leader de la Haute autorité de transition de la Grande île.

A la tête du pays par la force, depuis mars 2009, suite à l'éviction de son prédécesseur élu, Marc Ravalomanana, Andry Rajoelina compte s'appuyer sur ces résultats pour éventuellement se présenter à l'élection présidentielle pour le moment prévue le 4 mai prochain. Il n'a, à ce jour, rien dévoilé de ses réelles intentions.

Une candidature qui est aujourd'hui rendue possible grâce à l'adoption de cette nouvelle constitution dont un article "sur mesure" abaisse l'âge minimum requis à la candidature au poste suprême, passant de 40 à 35 ans. Andry Rajoelina est âgé de 36 ans.

Malgré l'approbation populaire, la communauté internationale n'a jamais approuvé le plan de sortie de crise proposé par le "président" Rajoelina.
Ludovic Grondin
Lu 1504 fois



1.Posté par Non-évènement ! le 23/11/2010 11:51

Quand l'opposition est muselée et emprisonnée, et quand une putschinette fait diversion, il est facile de gagner !!!! Les jeux étaient déjà faits depuis longtemps ! Grand spectacle comico-dramatique risible !!!!

2.Posté par achille52 le 23/11/2010 11:56

Madagascar : Un spectacle si divertissant…Extrait
novembre 22, 2010 achille52


On ne peut pas dire que la HAT ne sait pas organiser des spectacles. Imaginez qu’on ait eu deux prestations magnifiques au cours d’une semaine. La première est le referendum dont les résultats sont tellement manipulés qu’on se demande s’ils ont toute leur tête pour publier des trucs pareils. Chaque élection frauduleuse se base sur le chiffre magique de 52 % en faveur du Oui. Peut-être que c’est le chiffre fétiche des dictateurs de tous poils, mais on a ce chiffre quasiment de manière systématique. C’est pourquoi on l’a augmenté à 53 % pour faire bonne mesure. Le vote du Non avoisine les 26 % aux dernières nouvelles alors qu’il n’était que de 17 % il y a quelques heures. On peut se demander comment un tel bond est possible, mais il est vrai que les lapins crétins savent très bien sauter. On va encore nous inonder de propagande toxique pendant les prochains jours pour clamer qu’on est déjà dans la 4e république même si on ne sait foutrement pas ce que ça veut dire.........

3.Posté par Montfort le 23/11/2010 15:21

restons mefiants sur les tentatives chez nous de modifier la constitution, un jour on nous fera signer l'avènement de la monarchie présidentielle avec un président élu à vie et des baronnies alentoures avec le représentant de chez darty et le rapeur pierrot le fou l'un sera baron des hauts de seine l'autre sera a vie viconte du même département en attendant l'héritage de la rue saint honoré. Heureusement même foulée par le nain, notre constitution et nos institutions sont solides, sinon je ne doute pas un seul instant que le " Rabot des Niches" (contrepèterie)aurait pris le pouvoir à vie.. Et nous n'aurions pas pu le guillotiner, il est déja trop court. En attendant, ou est la légitimité du DJ Malgache ? Au nom de quoi, de qui se permet il de prendre de telles décisions? Aucun pays ne reconnaitra ce Président putschiste..... Peut être la France va savoir.....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >