MENU ZINFOS
Faits-divers

Le Nivôse saisit 444 kg de stupéfiants dans le canal du Mozambique


Le dimanche 24 janvier 2021, la frégate de surveillance Nivôse des Forces armées dans la zone sud de l’océan Indien (FAZSOI) a saisi au large du Mozambique 444 kilogrammes de méthamphétamines et d’héroïne, une cargaison d’une valeur marchande de plus de 40 millions d’euros.

Par - Publié le Mardi 26 Janvier 2021 à 16:00

Crédit Photo FAZSOI
Crédit Photo FAZSOI
Placé sous le contrôle opérationnel national français des FAZSOI, le bâtiment était engagé dans une mission de souveraineté devant la conduire aux Terres australes et antarctiques françaises via un itinéraire renouvelé par la contrainte sanitaire, passant notamment par le canal du Mozambique.

En début d’après-midi, la veille nautique détecte la présence d’un boutre apparemment sans nationalité et aux caractéristiques suspectes. Alerté, le contrôleur opérationnel de la frégate, COMSUP-FAZSOI envisage alors une intervention en étroite coordination avec le commandant de zone maritime qui autorise la montée à bord de l’équipe de visite du Nivôse pour conduire une enquête de pavillon. Grâce à l’action intimidante de l’hélicoptère Panther, le boutre obtempère aux ordres de stopper, et l’équipe de visite peut embarquer pour le sécuriser.

Faute de documents probants, le boutre est alors déclaré sans pavillon. Les investigations, qui se poursuivent après la tombée de la nuit, aboutissent finalement, après quatre heures de fouille, à la découverte d’une cache recelant de nombreux ballots. Les tests se révèlent positifs pour des méthamphétamines et de l’héroïne.

Devant cette découverte, le préfet de La Réunion, délégué du gouvernement pour l’Action de l’Etat en mer en zone maritime sud de l’Océan indien (ZMSOI), décide, en lien avec le procureur de Saint-Denis, la mise en œuvre d’une procédure de dissociation et la saisie des stupéfiants. La pesée conduite à bord de la frégate, en fin de nuit, est arrêtée à 417 kilogrammes de méthamphétamines et 27 kg d’héroïne.

Après ce beau succès, accompli en équipage et rendu possible grâce au soutien associé de la Combined Task Force 150, opération multinationale vouée à la répression des trafics illicites susceptibles de financer le terrorisme, la frégate de surveillance du Nivôse poursuit sa patrouille dans le canal du Mozambique.
 
Les 1.700 militaires déployés aux FAZSOI garantissent la protection du territoire national et animent la coopération régionale depuis La Réunion et Mayotte. Les FAZSOI constituent le point d’appui principal du théâtre « océan Indien » pour lutter contre de nouvelles menaces comme la piraterie ou l’immigration illégale, assurer la surveillance des zones économiques exclusives (ZEE) associées à l’ensemble des îles de la zone de responsabilité et conserver une capacité régionale d’intervention rapide.


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Kpleen-Spleen le 27/01/2021 06:51

et on fait quoi des trafiquants ?

2.Posté par eric le 27/01/2021 04:18

Destination ?

3.Posté par scrupulus le 27/01/2021 10:46

et ? que fait on du boutre, de l équipage ? libres je suppose donc prêts pour une autre aventure ?

4.Posté par Olivier le 27/01/2021 16:07

Laisse les gars fimééééé, non je plaisante

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes