MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Le Mythe de la Jeunesse éternelle : L'immortalité de l'âme et la survie de l'esprit face à l’irréversibilité du Temps


Par Tamim KARIMBHAY - Publié le Lundi 30 Juin 2014 à 09:53 | Lu 4311 fois

Le Mythe de la Jeunesse éternelle : L'immortalité de l'âme et la survie de l'esprit face à l’irréversibilité du Temps
Les Maîtres de Jouvence de FRED MUSSARD Littérature insulaire francophone et réunionnaise :

Dans son huitième roman, le maître de la polyvalence littéraire, l’écrivain réunionnais saint-joséphois Fred Mussard rentre cette fois-ci dans les coulisses de la sénilité en abordant les questions propres à la condition humaine et du sens de la vie : Comment retarder l’échéance de la Mort succédant à l’angoisse de la Vieillesse et comment vivre et inventer l’espoir qui retarderait l’échéance fatale ?

Nous retrouvons ces thématiques chères aux écrivains qui ont travaillé sur les mythes de la jeunesse éternelle. S’inscrivant dans la continuité de Goethe avec le Mythe de Faust, de Balzac avec la Peau de Chagrin, d’Oscar Wilde avec Dorian Gray, Fred Mussard adapte ce mythe littéraire antique de la jeunesse et de l’éternité à l’environnement franco-réunionnais.

En effet, dans son roman, les thématiques de la peur de la sénilité et de l’espoir de contourner l’irréversibilité du temps qui passe et qui nous dépasse à l’échelle humaine, s’associent aux problématiques existentielles de la solitude, de l’abandon, de la solidarité qui concernent toute l’humanité. En 1939, Aldous Huxley, publie Jouvence "After Many Summer", essai sur la jeunesse éternelle.

En 1973, René Barjavel, fait éditer Le Grand Secret, histoire qui se déroule sur une île protégée où se trouvent seulement des humains atteints du virus de l'immortalité. Dans la continuité des mythes évoquant ces grands sujets d’étude et ces questionnements universels, il serait intéressant de voir les écrits de cet écrivain grand maître de la polyvalence réunionnais portés à l’écran car cette thématique de la recherche des solutions en faveur de la longévité n’est pas exclusivement littéraire et imaginaire.

C’est vrai, on la retrouve chez de nombreux scientifiques du XXème siècle. En 1912, le médecin Alexis Carrel a déjà travaillé sur des animaux pour rechercher comment vaincre Chronos. Le biologiste Jean Rostand a aussi essayé sur cette question. En 1977, à la fin de sa vie, Rostand se dira convaincu que « si l’on avait consacré aux recherches en biologie toutes les sommes consacrées aux budgets militaires de tous les pays, la question de l’immortalité ou au moins de la jouvence éternelle serait déjà réglée ».

En 1961, le biologiste Leonard Hayflick fait des découvertes captivantes sur certaines cellules spécialisées. Dans la continuité, Étienne-Émile Baulieu a, dès 1963, travaillé sur le vieillissement des cellules. En 1964, Robert Ettinger publie son livre intitulé L’homme est-il immortel ? En septembre 2010, le professeur Vladimir Skulachev, de l'université de Moscou, annonce avoir arrêté la sénescence chez des souris au moyen d'un antioxydant puissant.

Enfin, le cinéma aussi s’est emparé du thème. Les succès des la série Highlander en 1986, les succès de Peter pan depuis 1924 avec comme thème principal l’arrêt du vieillissement, des films grands publics comme les Pirates des Caraïbes : La Fontaine de jouvence en 2011, Frankenstein ou le Prométhée moderne et ses disparates versions cinématographiques sans oublier Harry Potter et les secrets de Nicolas Flamel et de la quête de la légendaire « pierre philosophale ». Les succès des bandes dessinées comme Genetiks en 2007, avec cette histoire d’un ingénieur généticien qui est plongé au cœur d'un complot accommodé par un grand laboratoire pharmaceutique qui œuvre en toute discrétion à l'élaboration d'un projet d'immortalité héréditaire et génétique. Les jeux-vidéos comme Planescape : Torment ont, dès 1999, mis en relief le héros immortel qui est à la recherche de sa mortalité qui lui a été volée.

Fred Mussard dans son livre nous entraîne aussi à sa façon vers l’immortalité mythique tout en nous faisant poser des questions réalistes sur la manière de contrôler et de vaincre la vieillesse, étape finale nécessaire à la vie naturelle humaine. Comme le disaient le philosophe Emmanuel Kant et l’Humaniste Michel Eyquem de Montaigne, « philosopher et naître c’est apprendre à mourir ». Nous avons tous appris le mythe de la Fontaine de Jouvence, dont les eaux donnent la jeunesse et connaissons aussi le mot médiéval « jouvenceau ou jouvencel » qui signifie jeune mais n’oublions pas que la jeunesse passe et trépasse et qu’un jour, il faudra affronter la grande question de la sénilité qui est le fil conducteur du livre de notre écrivain Fred Mussard.

Jouvence nous rappelle aussi le mythe de la fontaine qui est sensé être l’élixir de l’immortalité et de continuel rajeunissement ! La fontaine de Jouvence a souvent été évoquée par des artistes. Elle est par exemple représentée dans le Jardin des délices du célèbre triptyque de Jérôme Bosch.

Quand à notre écrivain, FRED MUSSARD, après Rutile qui portait sur l’esclavage, Le Retour du Buisson Ardent sur la piraterie, ses codes et ses valeurs, Grand Pays sur les contes merveilleux et légendes fantastiques, les Âmes du Purgatoire sur l’au-delà, Escale à Fort-Dauphin sur l’île Rouge de Madagascar, notre écrivain de l’océan Indien donne sa vision personnelle des splendeurs et des misères humaines face au vieillissement et aux peurs de fin de vie créant chez tout un chacun la foi en l’espérance en la Vie elle même.

Fred MUSSARD est né le 19 octobre 1953 à Saint-Joseph, île de la Réunion. Ancien élève de l’Ecole normale de Saint­-Denis, il a exercé une dizaine d’années en tant qu’instituteur dans différentes écoles. En 1983, il est admis au concours de recrutement des professeurs de lycée professionnel. Après une année de formation à l’ENNA (École Normale Nationale d’Apprentissage) de Toulouse, il retourne à la Réunion. Depuis 1986, il enseigne le français et l’histoire-géographie au lycée professionnel et est académicien réunionnais. Il a publié son premier roman en 2003.

Site auteur de FRED MUSSARD : http://www.fredmussard.fr/index_fichiers/Page1374.htm

Article par Tamim KARIMBHAY, auteur de la monographie historique et culturelle, Nosy-Bé : Âme malgache, Cœur français et du roman d’anticipation et d’initiation autobiographique, Année 2043 : Autopsie D’une Mémoire.




1.Posté par Simpson le 27/05/2015 14:56

Sous les Han (206 av. J.-C. - 220 ap. J-C.), plusieurs seigneurs se seraient empoisonnés grâce aux fameuses pilules d’immortalité fournies par leurs alchimistes. On en vient ainsi peu à peu à utiliser le vocabulaire de l’alchimie externe (waidan , « cinabre externe ») pour qualifier des pratiques alliant travail du corps et de l’esprit (gymnastique taoïste, Qi Gong, méditation...), relevant alors d’une alchimie interne (neidan, en fait « cinabre interne ») sans aucun doute moins "toxique".

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes