MENU ZINFOS
Communiqué

Le Medef Réunion milite pour la mise en place de conventions collectives secteur par secteur


Par Zinfos974 - Publié le Mardi 27 Juin 2017 à 08:12 | Lu 429 fois

Le Medef Réunion milite pour la mise en place de conventions collectives secteur par secteur
Suite à la rencontre entre partenaires sociaux du lundi 26 juin à la DIECCTE pour travailler sur le sujet de l'application des conventions collectives à La Réunion, le MEDEF Réunion a rappelé son engagement depuis plusieurs années dans l'accompagnement des branches pour l'application des conventions collectives. Pour autant, il a confirmé son opposition à la signature d'un accord normatif commun à tous les secteurs, trop éloigné des réalités des entreprises.

Conscient des difficultés que représenterait une application in extenso et immédiate de l'ensemble des conventions nationales, notamment pour les petites entreprises, le MEDEF Réunion prône, comme le prévoit l'esprit de la loi, une méthodologie pragmatique, individualisée, et sectorielle, au plus proche du terrain.

Toute signature d'un accord global et systématique risquerait de mettre en danger notre tissu économique composé essentiellement de TPE et de PME.

L'application des Conventions Collectives Nationales dans les Départements d'Outre-Mer, et à La Réunion en particulier, est une dynamique qui doit permettre, à terme, aux salariés et aux entreprises réunionnaises ne dépendant pas d'une convention collective régionale ou nationale, d'appliquer une couverture conventionnelle, en permettant toutefois des adaptations locales pour tenir compte de nos spécificités et notre fonctionnement propre.

Ainsi, le MEDEF Réunion est favorable à démarrer des travaux, en commençant par identifier les secteurs non couverts par une convention, et en y associant les entreprises des secteurs concernés, sous la réserve impérative de ne pas mettre en péril une économie déjà fragilisée et des entreprises structurellement moins compétitives qu'en métropole.

Dès 2012, le MEDEF Réunion a accompagné la Fédération Réunionnaise des Artisans Boulangers-Pâtissiers dans leur volonté de dénoncer la convention collective régionale, obsolète, pour évoluer vers l'application de la Convention Collective Nationale. Les négociations ont abouti en 2017 à la demande d'extension commune de la convention nationale, accompagnée d'un échelonnement dans le temps de l'application des principales dispositions ; preuve est faite que, par le dialogue et la volonté d'avancer sur la base d'une analyse concrète et poussée du secteur, des solutions peuvent être trouvées.

En revanche le MEDEF Réunion est fermement opposé à la signature d'un accord engageant toutes les entreprises à appliquer de but en blanc les Conventions collectives nationales, même si leur application était étalée dans le temps.

En effet, les négociations doivent d'une part être confiées à des interlocuteurs spécialisés de chaque secteur, et non à des interprofessions moins au fait des réalités économiques, sociales, et des métiers.

D'autre part, signer cet accord relèverait davantage d'une solution de facilité, cette approche globale et non différenciée risquant de détruire des pans entiers de l'économie réunionnaise.

Devant le risque qu'une telle option soit mise en œuvre, le MEDEF Réunion rappelle que toute approche globalisée incluant un calendrier non maîtrisable et une systématisation déconnectée des réalités serait dangereuse, et nuirait, à terme, tant aux entreprises qu'aux salariés. Ainsi le MEDEF Réunion s'oppose fermement à un accord unique applicable à tous les secteurs et préconise une structuration des branches posant les bases d'un dialogue constructif.

Première organisation patronale de France, le MEDEF réaffirme sa volonté d'oeuvrer au progrès social, en travaillant notamment avec les partenaires sociaux à l'identification des secteurs économiques non couverts par une convention collective et en accompagnant les travaux par la suite, secteur par secteur.




1.Posté par Pollen le 27/06/2017 09:01

quand le MEDEF s'attarde sur les droits des salariés, ça peut faire peur.
toutefois, quand personne d'autre ne s'y met : ni syndicat, ni groupements de salariés, ça peut sembler légitime.

qu'il est difficile de travailler sereinement à la Réunion !

2.Posté par . GIRONDIN le 27/06/2017 09:38

GIRONDIN
..............en travaillant notamment avec les partenaires sociaux ................
le medef c'est un syndicat! Pas + pas -!


.........Ainsi le MEDEF Réunion s'oppose fermement à un accord unique applicable à tous les secteurs et préconise une structuration des branches posant les bases d'un dialogue constructif....
blablablabla tout et son contraire

Convention collective
Vérifié le 04 août 2016 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)
"La convention collective contient les règles particulières du droit du travail applicable à un secteur donné (contrat de travail, hygiène, congés, salaires, classification, licenciement...). Elle est conclue par les organisations syndicales représentatives des salariés et les organisations ou groupements d'employeurs. Son champ d'application est variable. L'employeur doit l'appliquer, sauf cas particulier.
Qui est concerné ?
Lorsqu'une convention collective s'applique à une entreprise, tous les salariés de l'entreprise liés par un contrat de travail (CDD, période d'essai, CDI...) sont concernés.
Le salarié ne peut pas renoncer aux droits qu'il tient d'une convention collective.
La très grande majorité des secteurs d'activités, et les entreprises qui s'y rattachent, ont leur convention collective.

Champ d'application
Les signataires de la convention collective fixent son champ d'application :
au niveau géographique : national, régional ou départemental,
et au niveau professionnel : interprofessionnel, branche, entreprise.
La plupart des conventions collectives sont nationales (CCN). Mais, dans certains secteurs, elles sont complétées par des conventions et accords régionaux ou départementaux.
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F78

3.Posté par klod le 27/06/2017 19:35

covention de branche c/ convention d'entreprise ............... la macron part perdant , et c'est bien ; l'entreprise et les pressions individuelles ..à nier ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes