Auto

Le Mans rattrapé par l’écologie

Jeudi 27 Novembre 2008 - 22:17

Les organisateurs des 24 heures du Mans viennent de bousculer le landernau des voitures de sport et surtout d’endurance puisque, écologie oblige, les véhicules de plus de 8 cylindres n’auront désormais plus le droit de s’aligner à cette mythique course.


Adieu virulents V10 et autres V12 hurleurs, la ligne droite des stands ne verra plus passer que des véhicules de 8 cylindres maximum. L’argumentaire étant qu’il était temps de rationaliser les consommations. Audi et son V12 turbo diesel passent à la trappe, la fin d’une série qui avait commencé en 1949 avec la première Ferrari V12 conçue par Luigi Chinetti. Les constructeurs travaillent déjà sur des 8 cylindres moins gloutons, la compétition étant généralement le laboratoire des véhicules de demain. Plus économes et plus rationnels…
Axel Thiro
Lu 7704 fois



1.Posté par J.A. le 18/05/2009 12:35

quelle c............ cette nouvelle réglementation : à l'évidence les organisateurs actuels des 24h du Mans ne sont plus des amoureux de voitures . Pour que leur "business" continue , ils préfèrent surfer sur le politiquement correct du "pretexte écologique" imposé par nos gouvernants et nos médias ...Résultat prévisible : un plateau uniforme de véhicules quasi identiques ( et diesel ) . . C'est affligeant ! L'écologie , oui bien sûr , pour nos autos de tous les jours , mais pourquoi toucher au sport auto ? notre monde de plus en plus rationnel ne laisse décidemment plus la part au rêve . tout fout le camp mon cher monsieur ....heureusement pour les ( vrais ) connaisseurs et amoureux d'autos de course , il reste les courses de véhicules historiques , avec des voitures aux formes , aux motorisations et aux sonorités différentes !!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter