MENU ZINFOS
Politique

Le LPLP, "anti-zoreil mais pas raciste", juge la départementalisation "illégale"


- Publié le Vendredi 21 Septembre 2012 à 14:29 | Lu 5105 fois

Bernard Grondin et Jean-Claude Barret (LPLP)
Bernard Grondin et Jean-Claude Barret (LPLP)
Le LPLP (Lorganization Popilèr po Libèr nout Péi - Front Populaire de Libération Nationale), veut remettre en cause le statut de "département français d'outre-mer" de la Réunion. Rien de moins ! Le parti indépendantiste, qui revendique une cinquantaine de membres, a donc écrit en ce sens un courrier à l'Union Africaine afin de lui demander d'examiner juridiquement cette question. Et s'apprête à faire de même pour les Nations Unies...

"Pour nous, la loi du 16 mars 1946 est illégale", explique Bernard Grondin, porte-parole du LPLP. Illégale parce que, d'après le parti, la première Assemblée nationale constituable, établie en 1945, "avait pour seul objet de donner à la France une nouvelle constitution. Les députés n'avaient donc pas mandat pour ériger les territoires coloniaux en département", souligne Bernard Grondin. "Nous, Réunionnais, on ne nous a jamais demandé notre avis. On nous a toujours imposé un modèle, sans qu'un référendum soit instauré. Il s'agit d'une violation du droit international, des résolutions des Nations Unies", renchérit le porte-parole.

Le LPLP a également demandé à l'Union Africaine de maintenir la Réunion comme un territoire occupé et a demandé la reconnaissance de ce parti comme "mouvement de libération"... Et si jamais ces instances internationales reconnaissaient le caractère illégal de la départementalisation de l'île ? "Cela sous-entendrait que toutes les autres lois qui ont découlé de cette départementalisation sont illégales...", affirme Bernard Grondin.

"Anti-zoreil mais pas raciste"...

Autre sujet abordé par le LPLP, la scission, effective depuis fin avril, entre le mouvement "Nasion Rénioné" d'Aniel Boyer et le LPLP. D'après Bernard Grondin et Jean-Claude Barret, Aniel Boyer soutient "depuis plusieurs mois les thèses du Front National" alors que le LPLP se revendique comme "un mouvement indépendantiste progressiste", certes "anti-zoreil, car ils profitent du système, mais pas raciste", assure le porte-parole...

Un mouvement qui selon lui réunit des communistes, des socialistes, des anti-colonialistes et des anti-racistes dans le but d'accéder à l'indépendance. "Avec l'indépendance, chaque Réunionnais pourra retrouver la place qui lui a été confisquée par les étrangers. Et on ne parle pas des étrangers de l'Océan Indien, qui ont eux aussi subi le système". Chacun aura donc compris de qui il s'agit...




Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent
1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes