Education

Lé Kalou, un jardin d'enfants qui éduque au bio

Vendredi 30 Avril 2010 - 11:57

Marie-Lise Perrault n'a pas attendu l'air du bio pour mettre en place un jardin d'enfants, Lé Kalou, qui offre un menu bio et des gestes éco-citoyens aux petits pensionnaires de 18 mois à 3 ans.


C'est à la naissance de son petit-fils Léo, que Marie-Lise Perrault, directrice du jardin d'enfants Lé Kalou, a pris conscience qu'une bonne santé des enfants passe par une alimentation saine. Lé Kalou, situé à la Bretagne à Saint-Denis, existe maintenant depuis quatre ans et, en plus de proposer un menu bio aux 25 petits bambins, apprend également aux petits à composer eux-même leur potager bio, avec l'aide de Thierry Hubert, un agriculteur bio qui cultive à Bras-Panon. Il intervient deux fois par mois pour apprendre aux enfants à planter des bringelles, des oignons verts ou des carottes qui ne sont pas traités avec des pesticides.

Menu bio du petit-déjeuner au goûter

Au menu de Lé Kalou, jus de fruits et céréales bio aux petits déjeuner. Cette semaine, les marmailles ont pu déguster du riz bio avec un fricassé de lentilles bio et comme dessert, de la compote de banane bio faite maison. "Notre défi est de faire prendre conscience à nos enfants qu'il y a des produits qui sont naturels et d'autres qui contiennent des produits chimiques, mauvais pour la santé", indique Marie-Lise Perrault.

Il s'agit aussi d'éduquer les enfants aux goûts. "Il faut que l'enfant sache que des frites qui sont issues de pommes de terre traitées plusieurs fois, ont moins de goût que les frites qui ont poussé à l'état naturel".

Éduquer aux gestes éco-citoyen

Lé Kalou, ce n'est pas qu'une alimentation et une éducation bio. Les enfants y apprennent aussi les gestes qui préservent la planète, tel que l'utilisation des robinets traditionnels "qui ne font pas couler l'eau inutilement comme les robinets à poussoir". Les enfants se lavent les mains avec un savon bio, le papier toilette et les essuies-tout sont recyclés. Les produits ménagers utilisés ne sont pas nuisibles pour la santé. "Nous utilisons du vinaigre blanc pour nettoyer le mobilier que nous souhaitons le plus possible en bois". Bientôt, la garderie sera repeinte en peinture écologique. "Il est difficile d'en trouver pour le moment sur le marché, mais ça viendra et c'est prévu pour bientôt". Les moustiques sont chassés par la diffusion d'huiles essentielles. "Souvent, l'air de la maison est pollué par les produits que l'on utilise contre les moustiques".

Un centre de loisir écologique pour bientôt

Même si Marie-Lise Perrault nous avoue devoir faire face à une maladie de longue durée qui l'a limite dans ses actions, elle ne compte pas s'arrêter là. Elle doit rencontrer son conseiller bancaire la semaine prochaine pour le financement de la construction d'un centre de loisir écologique pour les plus de quatre ans, à côté de Lé Kalou. Il est même prévu une micro-crèche à vocation écologique sur le même terrain, acquis auprès de la mairie. "Mon souhait est que les adultes de demain soient des éco-citoyens responsables et conscients", assure Marie-Lise Perrault.
Karine Maillot
Lu 3926 fois



1.Posté par SC le 30/04/2010 15:56

www.le-kalou.com

Toutes les infos sur le site internet !!

2.Posté par HOARAU Nicole le 30/04/2010 20:35

Bravo pour la démarche bio et la kulture kréole

3.Posté par EL le 01/05/2010 10:45

Tout le monde devrait se mettre au bio et à l'écologie! Ce sont bien souvent des gestes simples et vraiment à la portée de tous... L'alimentation bio reste un peu chère mais commence à se démocratiser dans les supermarchés. Bravo à Lé Kalou pour sa démarche! En espérant que le bio soit "contagieux" tout comme l'est la joie de vivre des marmailles et de l'équipe de Lé Kalou!

4.Posté par emma le 01/05/2010 13:18

wouais ! un centre pour les plus de 4 ans ! il en manque tellement !!!!

5.Posté par LACAZE Martine le 01/05/2010 18:13

Lé Kalou, excellente initiative qui serait vraiment bienvenue dans certaines écoles.
A quand la première cantine bio dans les maternelles et les primaires?
Je vous invite à méditer sur "nos enfants nous accuseront" où l'exemple de ce maire est à suivre.
C'est cool qu'un centre de loisir s'ouvre sur la Bretagne car cette action écologique pourra être pérennisée. Bonne chance avec le banquier!

6.Posté par orange mekanik ta mére le 01/05/2010 23:13

Bravo !


le lavage de cerveau pastéquien prend bien mieux sur des enfants de bobos, ça fera de bons soldats pour Defaud à l'avenir !

Sinon, la porsche cabriolet noire au bas des villas Perraut , électrique ou hydrogène ?

7.Posté par moi midi le 02/05/2010 14:49

Trop facile de dénigrer les moindres efforts faits pour revenir au naturel! Y ajouter une connotation politique c'est presque de mauvais goût. Et puis parler d'enfants de bobos pour une crèche conventionnée qui reçoit des enfants de toutes origines sociales...Il vaudrait mieux se renseigner un peu mieux au lieu d'aller faire de l'espionnage privé...Moi, je dis bravo Mme PERRAUT, le combat n'est pas gagné apparemment... Certains cerveaux sont déjà trop endommagés peut-être?

8.Posté par Monique Séverin le 04/05/2010 10:41

Larényon osi na domoun i réfléshi, i travay pou fé avans nout péi! Bon, d'accord, en France hexagonale, le projet "Lé Kalou" aurait eu droit à une reconnaissance autre car novateur, désireux de faire de nos petits, sans élitisme aucun, des citoyens en herbe (bio, de préférence!). Mais dans notre île" idyllique", de telles tensions sont à l'oeuvre que l'essentiel est souvent escamoté, voire dégradé. L'important, cependant, réside dans les graines plantées, matériellement et symboliquement dans un projet de ce type. Et quand il est porté de surcroît par des gens sincères et passionnés, conscients que notre rapport à la vie passe par le respect de l'environnement humain et naturel, on ne peut qu'en être heureux ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter