MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Le KDA soutient les ex-Arast


- Publié le Lundi 19 Décembre 2011 à 11:29 | Lu 651 fois

 
A la veille de la commémoration de l’ Abolition de l’esclavage, baptisée par certains fête de la Liberté,  sans doute pour se faire mousser, et barbouiller l’histoire, pour parfaire ainsi  un déni de l’esclavage moderne subit par la population réunionnaise.

Après 65 ans de pseudo- départementalisation française, la situation sociale, économique et politique  ne finit pas de se dégrader. Les réunionnais vivent dans une société arbitraire où la « profitasiyon » règne en maître .Les gros écrasent les petits, les élus, droite gauche confondus méprisent l’électeur, abusé qui ont eu le malheur de leur faire confiance.

Depuis près de 20 jours, des femmes, des mères de famille, parfois accompagnées de leurs enfants campent devant le Conseil Général, exposent dans l’humiliation leur souffrance. Les élus repus de plusieurs mandats alimentaires les méprisent quand ils
n’utilisent pas la violence morale ou physique, comme ce fut le cas ce16 décembre.  Pour avoir voulu assister à une séance publique du Conseil Général, ces employées de l’ex-ARAST ont été bousculées, frappées pour certaines d’entre elles par les vigiles nervis de Nassimah Dindar la présidente UMP du Conseil Général de la Réunion.

Avec Paul Junot le délégué CFTC, le seul avec  elles depuis le début de la bataille en 2010 ont été empêché de rentrer dans l’hémicycle, alors qu’à l’intérieur grouillaient les partisans de cette majorité hétéroclite (dite d’Alliance ou plurielle ) composée de pseudo-communistes, de socialistes, et une partie de la droite (UMP divers). A la veille d’échéances électorales importantes en 2012, l’autre partie de la droite s’agite beaucoup en exploitant par des manœuvres honteuses qui ne trompent personne, la détresse de ces mères de famille. Ils tentent ainsi de faire oublier leur propre responsabilité dans le naufrage de l’ARAST,  alors qu’ils en  sont aussi les artisans de la destruction de cette entreprise sociale.

Avant de se retourner contre la présidente, ces mêmes élus  qu’on entend avec des  déclarations fracassantes, faisaient eux aussi partie de la majorité précédente de  Mme Dindar.  Les humeurs de ces élus donnent raison à Mme la Présidente quand elle crie à la manipulation politique.

Dans la bataille de crabes de la collégiale alimentaire à caractère mafieux, les ex-employées de l’ARAST en sont les victimes Elles sont contre leur grès utilisées par les élus – qui par opportunisme se solidarisent du  malheur et la souffrance de ces « fanm-courage » qui dorment, lèvent dehors, depuis 19 jours sur les pavés, sur le gazon du Palais de la Source, où, justement siègent à l’intérieur ces méprisables élus repus.

Le Kolèktif Domoun Atèr ( le K.D.A), composé de groupes divers de mêmes sensibilité, dont les maloyers de Cimendef ont toujours été à coté des victimes du Conseil Général, et ce de par leur prestation du 16 janvier 2010.
Aujourd’hui, encore une fois, et plus que jamais, sans opportunisme aucun, le KDA réaffirme son soutien physique, moral  avec les employées de l’ex-Arast, avec ces femmes-mères-courages qui manifestent dans la dignité, pour la justice, le respect  en exigeant leur dû. Des mots d’ordre qui sont notre, affichés depuis le 2 décembre sur les grilles du Conseil Général.

Le KDA dénonce et condamne l’attitude des deux camps politiques qui sont l’un et l’autre autant responsables de la désastreuse situation dans laquelle se retrouvent  plonger ces mères de famille. Demande aux autorités administratives, judiciaires ou préfectorales, de mettre un terme  à l’humiliation  de ces travailleuses de l’ex-ARAST, et d’exiger du Conseil Général de s’acquitter de ses dettes et de se régulariser  vis-à-vis de ces employées licenciées arbitrairement.

Le 19 décembre 2011


Jean-Claude BARRET
Kolèktif Domoun Atèr (KDA)




Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes