MENU ZINFOS
International

Le FMI va intégrer le yuan chinois au rang de monnaie de réserve


- Publié le Mardi 1 Décembre 2015 à 09:47 | Lu 772 fois

Le Fonds monétaire international a acté lundi l'intégration  du yuan chinois dans le panier de devises faisant partie de son unité de compte, a communiqué lundi la directrice générale du FMI Christine Lagarde.

Cette décision fait suite aux "progrès accomplis par les autorités chinoises ces dernières années pour réformer leur système monétaire et financier", a mis en avant Christine Lagarde.

"La poursuite et l'approfondissement de ces efforts va créer un système monétaire et financier international plus solide qui, en retour, soutiendra lui-même la croissance et la stabilité de la Chine et de l'économie mondiale", a-t-elle aussi précisé.

Pour les autorités chinoises, l'entrée du yuan comme monnaie de réserve est une réussite politique de taille pour une reconnaissance économique à l'international. 

Mais la décision ne sera pas appliquée avant fin septembre 2016 pour permettre aux marchés financiers de prendre en compte cette intégration.




1.Posté par Gloseur sensE le 01/12/2015 12:15

L'information centrale diffusée par le FMI est qu'à partir du 1er octobre 2016, le DTS sera donc composé pour 41,73% du dollar, 30,93% de l’euro, 10,92% du yuan, 8,33% du yen et 8,09% de la livre sterling.

De ce changement majeur, on peut en déduire que la nouvelle base du DTS est sans doute une première étape vers une nouvelle monnaie internationale de réserve et d'échange.
Laquelle nouvelle monnaie internationale serait basée proprotionnellement sur les 5 monnaies qui, dès le 01/10/2016 composeront le DTS (le dollar, l'euro, le yuan, le yen et la livre sterling).
Soulignons que, comparativement, cette proportion est très différente de la valeur actuelle des monnaies en bourse !

Ainsi, si dans la nouvelle monnaie internationale, basée sur le DTS, la part de l'euro ne serait que d'environ 31 % du futur DTS ; alors, le plus sage serait d'anticiper ce changement majeur dès aujourd'hui, en augmentant massivement les réserves en or de la BCE.

Par conséquent, pour que l'Union européenne (zone euro) résiste à ce prochain changement majeur décidé par le FMI, le plus prudent et le mieux serait d'augmenter nos réserves d'or.
L'or étant une valeur sûre et régulièrement en augmentation.
On connaît aussi la relation entre la valeur de l'or, la capacité des réserves d'or des banques centrales, la valeur de chaque monnaie et donc du DTS (tout est lié).

En outre, il est important de comprendre que nous ne connaissons pas précisément de combien de milliers de tonnes d'or dispose la Banque centrale de Chine !
C'est pourquoi, la BCE devrait acheter de l'or, et en acheter massivement au meilleur prix.

Enfin, par précaution, nous suggérons que chaque particulier devrait avoir de l'or et des diamants, par exemple, de la monnaie de Paris en or :
https://www.monnaiedeparis.fr/fr/boutique/monnaies/valeurs-de-la-republique-500-euros-or

2.Posté par justedubonsens le 01/12/2015 15:39

Le paradoxe est que le DTS (dont j'ignore la signification) mais dont je comprends la composition est basée pour sa plus grande part sur le dollar. De plus en plus d'analystes énoncent que la FED ne détiendrait plus l'or qui donne la valeur au dollar, qui comme chcun sait n'est plus aligné sur la valeur de l'or depuis Nixon. Pour preuve (avancée) la Hollande qui a voulu rapatrier son or confié à la FED s'est vu octroyée 69% de son avoir le solde n'interviendrait qu'en 2020. Cela tendrait à démontrer que Fort Knox serait vide de l'or américain. L'introduction du Yuan dans cette péréquation pourrait être l'annonce d'une complète transformation des parités mondiales des monnaies qui compose le DST et principalement le dollar. Ce n'est sans doute pas un hasard que le FMI, essentiellement sous tutelle américaine a cédé à la Chine pour cette introduction qui est une reconnaissance de la valeur de la monnaie chinoise.

3.Posté par Quel rapport avec l'or? le 02/12/2015 05:46

1.Posté par Gloseur sensE le 01/12/2015 12:15

Je ne vois pas le rapport entre DTS/intégration du yuan dans les réserves et la nécessité pour l'Europe d'augmenter ses réserves en or?

La valeur d'une monnaie, c'est en premier lieu la croyance en sa valeur par les divers acteurs économiques et sa valeur d'échange, non?

En cas de crise financière d'un Etat, que viennent faire les stocks d'or ?

En tous cas, je ne suis pas certain de bien saisir l'impact de l'entrée du yuan comme monnaie de réserve au plan international: certes, c'est une nouvelle reconnaissance politique et économique.

Mas n'est-ce pas non plus un nouveau levier d'action économique et diplomatique pour Pékin?

4.Posté par Gloseur sensE le 02/12/2015 12:58

Post-Scriptum :

En intégrant désormais l'unité de compte du FMI puis, dès le 1er octobre 2016, l'ensemble des devises les Droits de Tirage Spéciaux (DTS); le yan Chinois s'impose progressivement sur le marché international, en qualité de monnaie d'échange et de réserve.
Il s'agit d'un changement majeur.

Ainsi, les intentions de la Chine seraient à terme, que dans cette émergence d'un nouveau système économique international, le yan domine sur le dollar et sur les autres monnaie du DTS, dont l'euro !

Pour en arriver à cela, la Chine base son yan sur l'or, c'est-à-dire sur l'étalon-or.
Ce qui explique que depuis plusieurs années, la Chine produit de l'or (des centaines de tonnes d'or chaque année), et que la Banque centrale de la République populaire de Chine, achète massivement de l'or, qui est fondu, moulé à la marque du yan et stocké en Chine !
Question essentielle : à ce jour, de combien de milliers de tonnes d'or possède la Chine ?

C'est cet or, qui permettra aussi à la Chine qui possède également des bons du Trésor Américains, de se libérer de la dépendance des Etats-unis et de leur colossal endettement.
On peut donc anticiper le fait que peut-être, lors de la prochaine crise économique, laquelle serait pire que celle de 2008, les Etats-unis chuteraient seuls dans le vide ?

Relevons aussi que parallèlement à cela, depuis septembre 2014, la Russie et la Chine n'utilisent plus le dollar comme monnaie d'échange.
Progressivement, les autres pays des BRICS en feront sans doute de même en utilisant le yan.
Sachant, par ailleurs, que les BRICS ont maintenant leur propre système indépendant de paiement électronique (hors des systèmes MasterCard, VISA, etc - tous espionnés par la NSA !).
Enfin, depuis ces dernières années, plusieurs autres monnaies asiatiques se basent pour leurs échanges, davantage sur le yan que sur le dollar.

Or, depuis une quarantaine d'années les Américains de disposent plus de l'étalon-or, et leur dollar n'est donc plus convertible contre de l'or.

Dans ce contexte, quel serait le choix du FMI : un dollar basé sur la confiance ou plutôt la défiance, ou un yan basé sur l'étalon-or Chinois ?
Le choix d'une monnaie à la fois forte et basée sur un étalon-or, serait très probablement préféré au dollar.

C'est pourquoi, nous sommes profondément convaincus que dans l'intérêt de l'euro, la BCE devrait elle aussi, augmenter massivement ses réserves d'or physique, afin que possédant plus d'or que la Chine ou que les Etats-unis, l'euro devienne la monnaie de référence dans les échanges internationaux.

5.Posté par noe le 02/12/2015 13:35

C'est du bon sens même !
Les chinois savent bien bosser...
"Apprendre sans jamais s'estimer satisfait et enseigner sans jamais se lasser !" (Mao Tsé Toung)

6.Posté par kld le 02/12/2015 20:43

la réserve , on a fait appel à la réserve , et on ne m'a rien dit ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes