MENU ZINFOS
International

Le FBI poursuit une banque londonienne pour avoir blanchi l'argent de l'Iran


Par Samuel Bertil - Publié le Mardi 7 Août 2012 à 11:21 | Lu 732 fois

Le FBI poursuit une banque londonienne pour avoir blanchi l'argent de l'Iran
La Standard Chartered, une banque londonnienne vieille de 150 ans, est actuellement l'objet d'une enquête par le FBI et le Département des services financiers de New-York pour avoir aidé au blanchiment d'argent iranien via sa filiale New-Yorkaise. L'enquête menée par les deux institutions tend à prouver qu'entre 2001 et 2010, près de 250 milliards d'euros ont été blanchis via 60 000 transactions. Les activités illégales pourraient cependant remonter aussi loin que 1995, quand Bill Clinton faisait passer les premières sanctions financières contre l'Iran, des échanges d'e-mail inspectés par les enquêteurs montrant que déjà à l'époque des stratégies de contournement de la loi étaient mises en place et diffusées dans la banque. 

La banque aurait notamment diffusé un manuel de techniques pour dissimuler et automatiser les opérations illégales intitulé "Quality Operating Procedure Iranian Bank Processing". A un message d'inquiétude sur les conséquences que pourraient avoir ces pratiques envoyé par des responsables de la filiale américaine, les dirigeants londoniens auraient répondu "Qui êtes vous pour nous dire à nous, le reste du monde, que nous ne devons pas faire affaire avec les Iraniens?". La banque est par ailleurs accusée d'avoir eu des systèmes similaires pour camoufler des transactions avec le Myanmar, la Lybie ou encore le Soudan.

L'enquête pourrait faire une victime collatérale, le cabinet Deloitte & Touche. Entre 2004 et 2007, les régulateurs New-Yorkais du système bancaire avaient déjà enquêté des failles du système de contrôle interne de Standard Chartered. Pour apaiser leurs doutes, les dirigeants de la banque avaient engagé le célèbre cabinet d'audit. Mais dans un e-mail de 2005, un dirigeant de Deloitte expliquait que leurs découvertes étaient trop politiquement sensibles et qu'ils avaient donc préféré envoyer aux régulateurs un rapport édulcoré. 

Standard Chartered a contesté la présentation des faits dans la plainte. Selon la banque, 99,9% des transactions avec l'Iran étaient légales, le total des opérations illégales ne dépassant pas 14 millions de dollars, les institutions ayant bénéficié de ses services n'étant pas désignées comme terroristes à l'époque des transactions et aucun nouveau contrat avec des clients iraniens n'ayant été signé en cinq ans. 

Standard Chartered n'est que la dernière d'une liste de banques attaquées par les autorités américaines pour blanchiment d'argent. En juillet, le Sénat américain accusait la banque HSBC d'avoir blanchi l'argent des cartels mexicains, de banques saoudiennes ayant des liens avec des terroristes et d'Iraniens frappés d'interdiction. En juin, c'était ING qui acceptait de payer 619 millions de dollars au Département de la Justice pour éviter un procès concernant du blanchiment d'argent cubain et iranien. 




1.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 07/08/2012 14:45

L'argent n'a ni couleur ni conscience ni origine, pour ceux qui en manquent tout le temps et dont le tas n'est jamais assez haut....
C'est toute la distinction entre Who's Who et République égalitaire et fraternelle... En ce sens, la France du VIPisme EPADien n'a plus aucune leçon a donner au reste du monde.

2.Posté par Gajik le 07/08/2012 17:26

C'est une honte absolue et même politiquement alignée sur le langage impérialiste, d'oser comparer l'argent de l'IRAN ou de CUBA à l'argent des cartels de la drogue !

Oser employer le mot de BLANCHIMENT pour une opération de contournement des lois iniques d'application de sanctions politiques du Clan occidental contre les pays souverains qui refusent leur diktat, c'est grave d'engagement de ces journalistes derrière les technocrates Européo-Etasuniens.

Pauvre corporation des journalistes occidentaux qui n'ont plus du tout de déontologie au point de prendre à leur compte la fable Franco-US de l'Iran ou de Cuba "états terroristes"

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes