Société

Le Diocèse de La Réunion dévoile sa programmation pour la semaine sainte et Pâques et lance son "Eglise 2.0"

Vendredi 12 Avril 2019 - 09:52

Du dimanche 14 avril au dimanche 21 avril 2019, les catholiques vivront la Semaine Sainte qui les conduira à Pâques, la fête la plus importante de l’année : la mort et la Résurrection du Christ sont en effet le fondement de leur foi. Retrouvez ci dessous la programmation complète des principales célébrations jusqu'au 21 avril:

Dimanche 14 avril - Dimanche des Rameaux et de la Passion (dans toutes les paroisses)

● L’Église célèbre ce jour-là l’entrée solennelle de Jésus à Jérusalem.
Les évangiles racontent en effet que six jours avant la Pâque juive, Jésus entre dans la ville sur le dos d’un ânon, sous les acclamations d’une foule heureuse d’accueillir celui dont elle a appris tous les bienfaits vis-à-vis des malades, des infirmes, des plus pauvres. Pour lui rendre honneur, ceux qui acclamaient Jésus avaient étendu leurs manteaux sur le sol et lui avaient fait un chemin avec des branches d’arbres. C’est la raison pour laquelle les fidèles viennent ce jour-là à l’église avec des rameaux.
● La célébration commence (lorsque c'est possible) à l'extérieur de l'église. Le prêtre lit le récit de l’entrée de Jésus à Jérusalem, puis il bénit les rameaux tenus par les fidèles. L’assemblée entre ensuite dans l’église en procession.
● On lit alors, à plusieurs voix, le récit de la Passion de Jésus. Au moment où l’on évoque la mort de Jésus, les fidèles s’agenouillent quelques instants pour manifester leur respect. Puis la messe se poursuit comme d'habitude.
● Après la messe, les fidèles ramènent chez eux les rameaux bénis. Ils s’en servent pour orner les crucifix de leurs maisons. Certains les portent au cimetière, sur la tombe de leurs défunts : ils manifestent ainsi leur espérance en la
résurrection.

N.B. Le dimanche des Rameaux est devenu depuis plusieurs années l'occasion d'une "journée mondiale de la jeunesse" en paroisse. Cette année, à La Réunion, il sera marqué par un autre événement : l'ouverture de Église 2.0 à Sainte-Marie, un lieu destiné aux 16-30 ans (plus d'infos en fin de dossier de presse).

Mercredi 17 avril - Messe chrismale (église de Saint-André, 9h30)

Au cours de la messe chrismale, présidée par l'évêque, celui-ci bénit les huiles saintes et consacre le saint chrême. L'huile des catéchumènes, qui fortifie l’homme dans sa lutte contre le péché, servira pour la célébration des baptêmes au long de l’année. L'huile des malades, qui évoque la richesse et la vie du Saint Esprit accordées à celui qui souffre, sera utilisée par les prêtres pour le sacrement des malades. Enfin le saint chrême, un mélange parfumé de baume et d’huile, servira pour les sacrements de baptême, de confirmation et d’ordre (ordination), ainsi que pour la consécration des églises et des autels ; il symbolise la joie de l’Esprit-Saint.

Au cours de cette messe, les prêtres renouvelleront les promesses sacerdotales prononcées le jour de leur ordination.
Tous les fidèles sont invités à participer à la messe chrismale. Ainsi se trouve manifestée l’unité de l’Église.

Jeudi 18 avril - Jeudi Saint - Célébration de la Cène du Seigneur (dans toutes les paroisses)

● À la messe du soir, le jeudi saint, les fidèles font mémoire du dernier repas du Christ avec ses disciples (la Cène). Au cours de ce dernier repas, Jésus s'agenouille devant chacun de ses disciples pour leur laver les pieds. Il prend ainsi la place du serviteur et invite les disciples à se situer de cette même manière les uns par rapport aux autres. Puis, il bénit le pain et le vin et les partage avec eux en disant : « Prenez et mangez... prenez et buvez... faites ceci en mémoire de moi ». Ce pain et ce vin deviennent son corps et son sang offerts pour le salut du monde.
● La célébration de la Cène fait revivre ce moment qui est pour les chrétiens celui de l’institution de l’Eucharistie.
Dans la plupart des paroisses, le prêtre suit l’exemple de Jésus et s’agenouille devant quelques personnes pour leur laver les pieds. Ce geste a lieu après la lecture de l’Évangile et l’homélie.
● Après la messe, le Saint Sacrement est déposé au « reposoir ». La nappe qui recouvrait l'autel est enlevée, la croix est retirée et voilée. Ce dépouillement évoque le fait que le Christ est entré dans sa passion, dépouillé de tout.
Les fidèles prolongent généralement la célébration de la Cène pendant une partie de la nuit par un temps de prière devant le Saint-Sacrement.
Des hosties consacrées lors de cette messe sont réservées pour la célébration du lendemain, car il n'y aura plus de messe célébrée jusqu'à la veillée pascale.

Vendredi 19 avril - Vendredi Saint - Célébration de la Passion et de la Croix du Seigneur (dans toutes les paroisses)

Le Vendredi Saint, les chrétiens sont invités à jeûner et à ne pas consommer de viande.
Il n'y a pas de messe ce jour-là, mais un office qui porte le nom de "Célébration de la Passion et de la Croix du Seigneur".
Les fidèles se rassemblent pour commémorer les dernières heures de la vie de Jésus : trahi par son disciple Judas, Jésus est arrêté. Ses opposants juifs l'accusent de semer le désordre par ses enseignements et surtout d'avoir osé dire qu'il était le Fils de Dieu envoyé pour sauver les hommes. Interrogé par le gouverneur romain Ponce Pilate, fouetté par les soldats, Jésus est condamné à être cloué sur une croix (supplice alors réservé aux criminels). Il gravit la colline du Golgotha en portant sa croix, tombe plusieurs fois, est crucifié et expire au bout de quelques heures. Quelques-uns de ses amis l'enlèvent alors de la croix, l'enveloppent dans un linceul et le mettent au tombeau.
● Au cours de cette célébration, les fidèles écoutent la Parole de Dieu. Puis ils prient longuement pour l'Église, pour tous les croyants quelle que soit leur religion, pour « ceux qui ne connaissent pas Dieu ». Ils prient aussi pour tous les hommes, spécialement pour ceux qui sont dans l'épreuve.
● Après cette prière, la Croix, signe de la victoire définitive sur la mort, est amenée en procession depuis le fond de l'église pour être vénérée : chaque fidèle manifeste son respect en s'inclinant devant elle, ou en la touchant, ou en l'embrassant.
● Les fidèles communient ensuite aux hosties qui ont été consacrées la veille.

Samedi 20 avril - Samedi Saint et Veillée pascale (dans toutes les paroisses)

● Le Samedi Saint, aucune messe n'est célébrée. C'est le jour du silence de Dieu.
● La Veillée pascale (ou : vigile pascale) se déroule le Samedi Saint, en principe après la tombée de la nuit. En effet, au cours de cette « veille en l'honneur du Seigneur », les fidèles célèbrent le passage des ténèbres à la lumière, la victoire du Christ sur la mort... et l'espérance de son retour.
● Au tout début de la célébration, le prêtre allume un grand feu. Ce feu manifeste la vie du Christ ressuscité, qui jaillit comme une flamme vive de la nuit du tombeau. Il bénit le cierge pascal, puis l'allume à ce feu. La flamme du cierge pascal est ensuite transmise de fidèle en fidèle, tandis quel l'assemblée acclame le Christ ressuscité.
● Plusieurs passages de la Bible sont lus. Ils racontent comment, tout au long de son histoire, Dieu fait passer son peuple de la mort à la vie. Puis le prêtre (ou le diacre) lit l'Évangile et les fidèles manifestent leur joie en chantant l'Alleluia (ce qu'ils avaient cessé de faire pendant le carême).
● Après l'homélie, les fidèles chantent les litanies des saints, évoquant tous ceux qui les ont précédés sur le chemin de la foi, de l'espérance et de l'amour.
Puis le prêtre bénit l'eau et procède, s'il y a lieu, au(x) baptême(s) d'adulte(s).
● Les fidèles redisent ensuite les fondements de leur foi. Ils renoncent au péché, à tout ce qui y conduit, à Satan. Ils affirment leur foi en Dieu Père, Fils et Esprit, ils redisent qu'ils croient aussi à l'Église, à la communion des saints, à la résurrection des corps et à la vie éternelle.
● Après la consécration du pain et du vin, et la communion, le prêtre bénit solennellement les fidèles. Il les envoie annoncer à tous que la vie a vaincu la mort et partager leur joie.
Dimanche 21 avril - Dimanche de Pâques (dans toutes les paroisses) Les fidèles fêtent ce jour-là la Résurrection du Christ, fondement de l'espérance chrétienne. Ils
continueront à le faire chaque dimanche de l'année.
Désormais, les catholiques sont entrés dans le temps pascal, qui se poursuivra jusqu'à la fête de la Pentecôte.
Le prochain rendez-vous important pour eux sera le deuxième dimanche de Pâques, dit « Dimanche de la Miséricorde » (28 avril 2019).

N.B : Les horaires des célébrations de la Semaine Sainte sont en ligne sur le site du diocèse eglisealareunion.org

OUVERTURE OFFICIELLE DE EGLISE 2.0

Eglise 2.0 ouvrira officiellement ses portes le week-end des 13 et 14 avril 2019.
Eglise 2.0, qu'est-ce que c'est ?
À l'issue de l'assemblée plénière du Conseil diocésain de pastorale, le 24 février 2018, dont le thème était « Jeunes... Jeunesse de l'Église, jeunesse du monde », et à laquelle avaient participé plusieurs centaines de jeunes de 16 à 30 ans, Mgr Gilbert Aubry avait annoncé le lancement du projet Eglise 2.0. Un projet inscrit dans le droit fil du concert de louange auquel avait participé, entre autres, le groupe Hopen en septembre 2017 : l’organisation de cet événement avait été l’occasion de rassembler des artistes chrétiens locaux en un Collectif Réveil et de travailler "main dans la main".
Concrètement, il s'agissait pour l'Église de mettre à disposition des 16-30 ans la vieille chapelle de la Salette (Sainte-Marie) depuis longtemps inutilisée, afin d'être davantage connectée aux jeunes. Il a fallu pour cela procéder à une rénovation et un aménagement du bâtiment, puis l'équiper.
Sur le fond, le projet Eglise 2.0, porté par le Collectif Réveil accompagné par le père Sébastien Vaast (jésuite), s'appuie sur 5 piliers : convivialité, solidarité, louange et célébrations, formation, accompagnement spirituel.

Le programme du week-end des 13 et 14 avril :

● Samedi 13 avril - 19h : Accueil, concert de Koulèr Gospel, enseignement, danse pour Dieu. - 20h30 : Procession aux flambeaux vers la chapelle 2.0. - 21h : Show de mise en lumière de la chapelle, worship time.
● Dimanche 14 avril
- 12h : Pique-nique sur l'Esplanade de Fr Scubilion, jeu « La chasse au bonheur ».
- 14h : Cathofitness.
- 15h : Messe des Rameaux et ouverture officielle de la chapelle avec Mgr Aubry, suivie d'un show de clôture avec Koulèr Gospel.

 
NP
Lu 4973 fois



1.Posté par Pamphlétaire le 13/04/2019 07:21

Sans oublier l'angélus la prière et l'angélus le son de la cloche qui l'annonce aux ouailles et à toutes les bonnes gens aux alentours.

ouaille : nom féminin. Au pluriel. Les chrétiens, par rapport à l'un de leurs pasteurs.
Le curé et ses ouailles.

Il avisa un coin de mur où était placardée la plus pacifique feuille de papier du monde, une permission de manger des œufs, un mandement de carême adressé par l'archevêque de Paris à ses ouailles.
Hugo, les Misérables, IV, XI, IV.

2.Posté par A mon avis le 13/04/2019 15:11

Ce n'est pas de l'information mais de la propagande.

A qui s'adresse ce programme ?
Zinfos serait-il devenu l'organe officiel de l'évêché ?

3.Posté par taz.opinion le 13/04/2019 17:26

On s'en bat les rognons de ce programme médiéval même en 2.0 !

4.Posté par Zirinbel le 14/04/2019 06:15 (depuis mobile)

Cela fait partie de la culture..aussi non?
Si cela ne vous intéresse pas, vous ne lisez pas

5.Posté par A mon avis le 14/04/2019 12:33

@ 4.Posté par Zirinbel
Vous confondez "culte" et "culture" !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 17 Juillet 2019 - 13:33 Le CHU Sud climatisé à l'eau de mer en 2023

Mercredi 17 Juillet 2019 - 13:22 Pendant les vacances, donnez votre sang !