MENU ZINFOS
Politique

Le Département va céder des terrains pour la Zone Arrière Portuaire


Cyrille Melchior annonce que le Département de La Réunion va mettre à disposition des terrains pour la Zone Arrière Portuaire. Ceci va permettre au Grand Port Maritime de La Réunion de poursuivre son développement, favorisant l’activité économique et industrielle de l’île.
Lors du comité stratégique du 07 décembre 2021, les partenaires institutionnels (État, Région, Département, TCO, Communes du Port et de La Possession,

Par - Publié le Dimanche 13 Mars 2022 à 14:06

Le communiqué:

Grand Port Maritime de La Réunion) s’étaient mis d’accord sur la mise en place d’une stratégie commune et partagée de développement de la Zone Arrière Portuaire (ZAP). Il avait été acté la nécessité d’élaborer un cahier des charges relatif à un schéma d’aménagement de la zone, propriété départementale et véritable poumon économique.

Une nouvelle séance de travail s’est tenue au TCO ce vendredi 11 mars. Elle a confirmé l’intérêt du travail partenarial sur le développement économique de cette zone d’intérêt régional. Le projet de cahier des charges a été validé et d’un commun accord, le lancement de l’étude sur le schéma d’aménagement de la ZAP a été ainsi validé.

Celle-ci comprend notamment un état des lieux, une analyse des besoins économiques et l’établissement du schéma d’aménagement.

La séance de travail a abouti à un consensus sur :
⁃ Le périmètre d’étude comprenant le secteur portuaire réservé au développement des activités du Grand Port Maritime, et la zone arrière portuaire à vocation économique ;
⁃ La prise en compte des enjeux d’occupations, d’accessibilité à la ZAP, de connectivité avec les villes et les zones économiques environnantes, et de préservation de l’environnement ;
⁃ La mobilisation des moyens financiers notamment européens.
L’étude, d’une durée de 9 mois, fera l’objet d’une concertation élargie avec les acteurs économiques et les bailleurs de fonds.
 
Au regard du contexte sanitaire et géopolitique et de leurs répercussions sur l’économie réunionnaise, les partenaires conviennent de prendre les premiers arbitrages sans attendre la fin de l’étude afin de répondre aux urgences auxquelles sont confrontés le Grand Port Maritime et les acteurs de la chaîne d’approvisionnement logistique. Cela devrait permettre  au Grand Port de livrer dès 2023 plusieurs hectares de nouveaux terre-pleins multi-usages.
« La mobilisation de ce foncier départemental préservé par le Département, acteur majeur du développement de La Réunion, va permettre le déploiement d’une importante activité portuaire et industrielle » précise le Président Cyrille Melchior.


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par truthlurker le 13/03/2022 14:37

Le seul port de la zone océan indien / Asie a n'avoir pas de dispositif pour scanner les containers ... la contrebande va pouvoir continuer ....

2.Posté par Acoude Masse le 13/03/2022 16:11

Le GRAND PORT MARITIME😀😅😂😆😁😄

3.Posté par Pascale le 13/03/2022 16:16

J'aime bien cette notion très floue de "céder des terrains", des terrains qui ont été probablement expropriés... :) Histoire de se faire passer pour une grande âme généreuse... :)

4.Posté par valeo le 13/03/2022 16:31

Cela fait plus de 8 ans qu'il est question de ces terrains, avant 2014.
Pourquoi cela n'a pas été fait avant, quand N.Dindar était présidente? Et pourquoi pas en 2017 quand M.Melchior l'a remplacé?

5.Posté par Sentinelle le 13/03/2022 17:50

Et si on commençait par un audit de la gestion du-dit Grand Port ?
Pas capable de se faire respecter des compagnies.
Plus il y aura de foncier à disposition, plus il sera gaspillé.
Les même causes produiront les même conséquences.

6.Posté par Gros blanc le 13/03/2022 19:13

Rienk à voir la photo du boug ,tu vois qu il se fout de la gueule de tout le monde !...
Zé croi qué nou zavon la in sampion de la com ...

7.Posté par Gros menteur le 13/03/2022 20:05

le pantin de la macronie qui veut injecter la population contre son grré....

on le vois beaucoup, il fait campagne pour son mentor pourri....avec l'argent des impots

avec votre argent

8.Posté par L''''''''''''''''INSOUMIS le 13/03/2022 21:02

@5 Gros blanc.

Tout a fait d accord.
Un sourire qui est à lui seul, une magnifique publicité à ...l'Hypocrisie.
🤮

9.Posté par .. le 13/03/2022 22:32

Super il va pouvoir payer ses agents à la hauteur de leur travail

10.Posté par Zangoune.Kaf le 14/03/2022 05:03

Melchior n'oublie pas d'envoyer ton responsable routier de faire boucher tous les trous de la DR 10 depuis 3 ans

11.Posté par conscient le 14/03/2022 07:58

Attention li sar donne ou prendre terrain que lé pa à li po donne les autres. Mwin la subi ça. Dégouté

12.Posté par Incompétence ! le 14/03/2022 12:44

9 mois d'études pour justifier la facture de l'étude.
Pendant ce temps, les bateaux sont déroutés et les retards s'accumulent car on ne peut plus décharger. Mais quelle bande de nazes !
Zot i réflechis comme zandette !

13.Posté par Oups le navet ! le 14/03/2022 12:46

Agir dans l'urgence .... Le rapport dans 9 mois .... novembre .... pour une mise en place dès 2023 .... comment faites vous pour écrire de telles âneries .
Ou est l'urgence ?

14.Posté par ratsdégouts le 14/03/2022 15:55

Arrêtez d'investir au Port et la Possession ! La pu la place, déjà les logements sont entassés les uns sur les autres au port, et y veut même les taxes pour mettre dans zot poches, où échanger avec tomates, oignons....etc
Que font les élus du Sud? Ça fait longtemps y parle mais toujours rien.

15.Posté par Bibi le 14/03/2022 19:27

C'est un vrai hypocrite ce melchior. Il m'a vraiment déçu pour lui tout est acquis.. Quand est ce que on ouvre les yeux sur tous ces embauches illégales des gens de son secteur saint Paul. Vivement législatives nous voterons pour karine lebon.

16.Posté par Karo le 14/03/2022 19:53

Faut leur taxer les vides pas récupérés
Et pis c est tout

17.Posté par Gros menteur le 15/03/2022 07:03

" Dans une lettre destinée aux Français, le président de la République et désormais candidat Emmanuel Macron annonçait sa candidature à l’élection présidentielle le 4 mars (le premier tour des élections étant le 10 avril). Cependant, l'équipe du candidat a reçu un rappel à l'ordre de la part de la Commission nationale de contrôle de la campagne électorale en vue de l'élection présidentielle (CNCCEP), car Emmanuel Macron a publié sa lettre de candidat sur son compte officiel Twitter @EmmanuelMacron (7,9 millions d'abonnés), compte qui est généralement utilisé pour "relayer des messages afférents à l’exercice de ses fonctions de président de la République".

La commission ayant pour vocation de "préserver la libre expression du suffrage et l’équité entre les candidats", elle reproche au président sortant et à son équipe de chercher à confondre les déclarations du président et du candidat et de faire de la "propagande électorale" en s'appuyant sur son statut actuel. Une stratégie qui, par ailleurs, a été utilisée à l'envi dans le cadre de la crise du Covid-19, et plus récemment du conflit russo-ukrainien."

memes pratiques du melchior avec l'argent publique...des communiqués pour se faire mousser

18.Posté par ratsdégouts le 15/03/2022 13:43

Poste 15 Bibi. C'est faux et archi faux, c'est plutôt du côté du maire et la députée de St Paul que celà se passe, les promesses d'embauche sont ouvertes, St Pauloises, St Paulois n'hésitez pas postuler en masse à la mairie.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes