MENU ZINFOS

Le Département soutient les planteurs face aux crises conjoncturelles et structurelles que connait la filière

Lundi 16 mai, Cyrille Melchior, Président du Conseil départemental a rencontré les acteurs de la filière canne. Autour de la table, le Comité Paritaire interprofessionnel de la Canne et du Sucre (CPCS), la Confédération Générale des Planteurs et Éleveurs de La Réunion (CGPER), la Fédération Départementale des Syndicats d'Exploitants Agricoles (FDSEA), le syndicat agricole « Unis pour nos agriculteur » (UPNA) et le Syndicat du sucre ont pu rendre compte des difficultés qui bouleversent la filière dans un contexte de crise aggravée par la forte inflation.

Mercredi 18 Mai 2022

Le Département soutient les planteurs face aux crises conjoncturelles et structurelles que connait la filière
Cyrille Melchior a partagé les inquiétudes des planteurs et l’incertitude qui plane sur le devenir de la filière à l’aune des négociations qui se sont engagées dans le cadre de la convention canne 2022-2027. Baisse significative des tonnages, érosion des revenus des planteurs, augmentation des coûts de production…les représentants de la canne ont énuméré les difficultés conjoncturelles mais aussi structurelles du secteur.

Le président a alors confirmé que « Le maintien d’un espace cannier d’au minimum 22 000 ha constitue une orientation prioritaire du projet de mandature au regard du rôle pivot de la filière canne pour l’agriculture réunionnaise. Le Département accompagne déjà les planteurs dans le cadre de son plan AGRIPéi 2030 pour augmenter les performances des exploitations, les rendements au champ, et valoriser les différents produits de la canne ainsi que les complémentarités inter-filières.»

De concert, les propositions d’un accompagnement départemental renforcé se sont construites aux termes des échanges de la matinée.

Le Département entend donc poursuivre ses efforts via le FEADER dans le soutien aux investissements en faveur de la canne et également contribuer à la mise en place d’un fond local pour soutenir la trésorerie des entreprises agricoles.

Un renfort des aides de L’État est aujourd’hui indispensable pour répondre à l’urgence de la situation, c’est pourquoi la collectivité appelle à la signature de la convention 2022-2027 fixant les conditions de production et d’achat de la canne entre les planteurs et les industriels.

Pour aller plus loin, le Département demande également la création d’un plan de résilience pour la filière végétale et notamment la filière canne à sucre et souhaite avec l’ensemble de la filière inviter les ministres concernés à La Réunion.

Cyrille Melchior : « l’action doit être collective pour donner un nouveau souffle à l’agriculture cannière et soutenir nos planteurs ».


 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes