Le Département fortement engagé auprès des agriculteurs


Chef de file de l’agriculture réunionnaise, le Département a adopté 3 motions, qui réaffirment son engagement auprès du monde agricole, secteur essentiel du développement économique et sociétal de La Réunion. Les motions s’inscrivent également dans le cadre des réflexions pilotées par la Collectivité (étude AGRIPEI), en faveur de la construction du modèle agricole de demain, qui nécessite de consolider les filières agricoles réunionnaises.

Un soutien à la filière canne

La Collectivité rappelle son soutien aux acteurs de la filière canne et aux planteurs en particulier. Lors de la séance plénière du 26 juin, la Collectivité a adopté une motion demandant à l’État de maintenir l’aide nationale de 28 millions d’euros par an en veillant à une répartition équilibrée et concertée de cette aide, au moins jusqu’en 2021. L’arrêt brutal de ce soutien national aurait des conséquences désastreuses pour le territoire et les planteurs réunionnais.

Aux côtés des filières de diversification animale et végétale

Le Département, lors de la séance plénière du 26 juin, a adopté une motion rappelant sa volonté à soutenir l’ensemble des productions agricoles locales. Elle demande à l’État de confirmer son engagement par la réévaluation des aides CIOM (Conseil Interministériel de l’Outre-mer), en cohérence avec la forte croissance de l’activité des filières réunionnaises et les évaluations menées dans le cadre de l’étude AGRIPEI 2030. La Collectivité souhaite que l’État puisse répondre aux besoins exprimés par les filières locales par une compensation rapide et intégrale des aides non versées.

Un rôle d’Autorité de Gestion des Fonds FEADER réaffirmé

La construction du modèle agricole de demain nécessite de consolider également le modèle de gouvernance décentralisée des fonds européens :

La Collectivité demande également :

- que les montants actuels des fonds structurels consacrés au FEADER et au POSEI soient maintenus
- qu’elle soit confortée comme gestionnaire du FEADER pour la prochaine programmation 2021-2027

Le Département appelle l’attention de l’État sur la nécessité de poursuivre la mise en œuvre d’une gouvernance décentralisée des fonds structurels relatifs à la PAC et d’engager les démarches dans l’objectif d’une modification des règlements proposés par la Commission Européenne.
Jeudi 11 Juillet 2019 - 11:02
Département de La Réunion
Lu 210 fois



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Juillet 2019 - 11:08 Défilé de la fête nationale - 14 Juillet 2019